Actualités :: Situation sécuritaire et humanitaire au Burkina : Pascal Zaida fait son (...)

La Coordination nationale pour des transitions réussies (CNTR) a tenu une conférence de presse ce mercredi 31 août 2022, à Ouagadougou. De la situation sécuritaire à celle humanitaire en passant par ce que Pascal Zaida, premier responsable du CNTR a qualifié « d’ingérence » des hommes d’affaires dans les questions politiques, tous ces sujets ont été évoqués lors de ladite conférence.

De l’avis de la Coordination nationale pour des transitions réussies (CNTR) tout semble sous contrôle au Burkina Faso. Du plan sécuritaire en passant par le plan humanitaire, le président de la transition, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba fait un travail « impeccable ». Mieux « Damiba est un envoyé de Dieu ». Ces mots sont de Pascal Zaida, coordinateur de la CNTR, lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 31 août 2022.

Au plan sécuritaire, à écouter les conférenciers, des efforts sont faits par les Forces de défense et de sécurité (FDS). Ces efforts, à en croire le coordinateur du CNTR, fragilisent la capacité de nuisance des groupes armés terroristes, qui, aux abois, s’en prennent « lâchement et misérablement » aux symboles et biens de l’Etat et aux populations civiles. Le CNTR a au cours de ce face à face avec la presse, salué l’œuvre de réorganisation des forces armées nationales entreprise sous la « férule » du président de la transition. Cela permettra un maillage efficace du territoire et la réduction du déplacement des terroristes.

Pascla Zaida a demandé au président de la transition de réorganiser les populations civiles dans les localités récemment attaquées

Pour ce qui est du plan humanitaire, la CNTR lance un appel pour une solidarité agissante tant au plan national, régional, qu’international. A cet effet, elle propose au gouvernement l’organisation d’une grande campagne de réorganisation des populations civiles des zones récemment attaquées afin d’apporter une réponse populaire efficace à même d’empêcher la propagation du phénomène. Les membres de cette association se disent même prêts à aller au front pour réussir le travail de terrain auprès des populations civiles.

Un autre point évoqué lors de cette conférence est ce que la CNTR a appelé « ingérence » des hommes d’affaires dans les questions politiques. Sur ce sujet, il est fort recommandable que chacun joue sur son terrain de prédilection, foi de M. Zaida. Pour lui, cela permettra de ne pas exacerber et répandre davantage « l’abysse des clivages politiques ». « Il est inadmissible que les dépositaires de la puissance financière se jettent dans le jeu politique dont la conséquence est l’iniquité flagrante dans les moyens de campagne, l’achat des consciences et la corruption électorale », a-t-il analysé.

Les conférenciers du jour ont terminé en exhortant le ministère en charge du commerce à prendre le contrôle des prix des produits de grandes consommation en traquant et en sanctionnant avec toute la rigueur de la loi, les « rapaces vivant de la misère des consommateurs à travers la spéculation, la surenchère et la contrefaçon des produits », a-t-il déclaré.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Lutte contre l’insécurité : Un colloque pour discuter du (...)
Promotion de l’éducation des filles au Burkina : Grâce au (...)
Centre-Est du Burkina : La délégation spéciale de Koupéla (...)
Burkina : "Velléités de déstabilisation ou tentative de (...)
Boucle du Mouhoun : Inondations enregistrées en 2022, (...)
Lutte anti-corruption au Burkina : Les acteurs de la (...)
Recherche scientifique : L’Institut des sciences et (...)
Enseignement supérieur : L’Institut supérieur de (...)
Secteur industriel au Burkina : L’entreprise Agroserv (...)
Sécurité alimentaire au Burkina : Lutte contre la (...)
Semaine nationale des handicapés moteurs : La 6e édition (...)
3e édition de la journée du fournisseur minier les 8 et 9 (...)
Crise à la SONABHY : « Des dispositions sont prises pour (...)
Tombola Orange Money : Homaté Noufé, heureux gagnant de (...)
Bobo-Dioulasso : Le CESAO outille une trentaine (...)
Ouagadougou : Le Sankuy naaba Koabga sacrifie au « (...)
Justice transitionnelle : « Il y a un travail à faire (...)
Moov Africa : Les raisons de la grève des employés de (...)
Pépites d’entreprises : Rihanatou Kaboré de Zikflore (...)
1re édition du prix de l’innovateur au Burkina : Les (...)
Semaine de l’intégration de l’IST : Un cadre d’orientation

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31920



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés