Actualités :: Islam au Burkina : La FAIB organise un séminaire de formation au profit des (...)

La Fédération des associations islamiques du Burkina Faso (FAIB) a organisé un séminaire au profit des imams et prédicateurs du Burkina. Placée sous le thème : « Discours islamique dans un contexte d’insécurité », cette session de formation s’est tenue ce dimanche 28 août 2022 à Ouagadougou.

Venus des 13 régions administratives du pays, ils ont été plus de 700 participants à prendre part à cette formation. Guidé par le contexte actuel que traverse le Burkina Faso, l’objectif recherché à travers la tenue de ce séminaire au profit des imams et prédicateurs répond au désir de la FAIB de réguler le discours islamique.
Selon le président du comité d’organisation, Moussa Koanda, il est attendu de ces séminaristes, à la fin de cette session de formation, qu’ils soient des messagers de la paix dans leurs localités.

« Nous avons décidé de réunir nos imans sur le plan national pour échanger avec eux sur le contexte que nous traversons. Au Burkina, nous avons plus de 8000 villages et dans chaque village, il y a au moins un à deux imams. Et chaque imam, cinq fois par jour, a plus de 1000 personnes derrière lui donc si ces personnes passent le message, cela pourrait être productif pour la paix et la cohésion sociale du pays », a-t-il expliqué.

Ils étaient plus de 700 participants venus des 13 régions administratives du pays

Trois communications ont été données au cours de cette session. La première a porté sur les exigences du vivre ensemble et la deuxième sur les droits et devoirs du musulman vis à vis des détenteurs de l’autorité. La dernière quant à elle a abordé la question de l’attitude du musulman vis-à-vis des divergences entre les grandes écoles juridiques.
Le ministre en charge des affaires religieuses, Issaka Sourwéma, est venu au nom des institutions de la transition, soutenir cette initiative de la FAIB. A l’entendre, cette session de formation est à saluer car elle aborde des questions pas seulement d’actualités mais fondamentales.

« Ce sont des questions d’actualités mais elles ne sont pas seulement d’actualité, elles sont fondamentales. N’oublions pas que se sont 700 imams qui vont participer à cette formation et quand on imagine que derrière ces imams il faut multiplier les chiffres par 10, 20, 30, on peut voir un peu ce que ces leaders d’opinion, une fois de retour dans leurs localités respectives vont apporter comme valeur ajoutée dans la compréhension de ces questions. () Les actions de la FAIB doivent faire l’objet de beaucoup d’attention de la part du gouvernement et naturellement de la part de mon département pour que nous voyions dans ce qui va être dit, qu’elle va être notre part contributive pour que les objectifs et les recommandations de cette activité puissent être traduites dans la pratique », a indiqué le ministre.

Photo de famille

Les parrains, représentés par El Hadj Hassane Siénou, ont félicité le président de la FAIB pour cette initiative noble. Ils ont aussi remercié l’ensemble de la communauté musulmane de les avoir associés à cette mission. Ils ont également affirmé leur disponibilité à toujours accompagner leurs communautés à la recherche de la paix pour le pays.

Hanifa Koussoubé
Lefaso.net

11e journée communautaire : Le rôle des acteurs dans la (...)
Sécurité alimentaire au Burkina : Le projet d’appui à la (...)
Gouvernance d’entreprise au Burkina : Des responsables (...)
Rumeurs de coup d’Etat contre le capitaine Ibrahim (...)
Ouagadougou : La police municipale ferme des débits de (...)
Ouagadougou : Deux réseaux de présumés malfaiteurs mis (...)
Protection et assistance aux migrants au Burkina : Les (...)
Paix et cohésion sociale au Burkina : « Tout est possible (...)
Journée mondiale sans achats : Le Réseau national des (...)
Paix et cohésion sociale : « La crise à laquelle le (...)
Situation nationale : Le CERFI invite les musulmans à (...)
Dédougou : Un trio ministériel rend visite aux déplacés (...)
Police nationale du Burkina Faso : A cœur ouvert avec (...)
Journée des Nations-unies : Les élèves d’Enko Ouaga (...)
Participation de l’enfant et Programmation basée sur ses (...)
Burkina : Le Syndicat autonome des magistrats burkinabè (...)
Analyse descriptive des données quantitatives : L’ISSP (...)
Bobo-Dioulasso : Bientôt un centre de gériatrie pour la (...)
Boucle du Mouhoun : 72 heures d’activités pour (...)
Projet PAV-EDUC : La phase pilote lancée à Ouahigouya
Santé : Des étudiants s’interrogent sur l’autonomisation (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31857



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés