Actualités :: Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré : La 10e promotion (...)

La cérémonie officielle de sortie de la 10e promotion des apprenants du Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré (CFPR-Z) s’est tenue ce jeudi 18 août 2022, dans les locaux de l’établissement.

Ils sont au nombre de 546 à avoir achevé avec succès leur parcours d’apprentissage professionnel dans quatorze métiers pour cette année académique 2021-2022. Ce sont notamment la boulangerie pâtisserie, la construction maçonnerie, la construction métallique, le dessin bâtiment, l’électricité bâtiment, l’électromécanique et l’électronique industrielle.

Parrainée par Jonathan Lett, directeur général de Canal+ Burkina, la sortie de la 10e promotion du CFPR-Z a été présidée par le gouverneur du Plateau-central, Assetou Sy/Barry. Elle représentait le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi.

« Nous avons bon espoir que ceux qui viennent de sortir pourront s’insérer dans le marché du travail », déclare Assetou Sy/Barry, gouverneur du Plateau-central

L’équivalence des diplômes, principale préoccupation des impétrants
Dans son discours, le délégué général de la promotion, Ousmane Ouangrawa a sollicité de la part des autorités présentes, un traitement diligent de la question d’équivalence de leurs diplômes afin de leur faciliter l’insertion professionnelle.
« Malgré les efforts constants et consentis jusqu’ici, nous sortons du dispositif de formation professionnelle souffrant encore d’une certaine marginalisation liée à la méconnaissance de nos titres de qualification par notamment le secteur privé », a-t-il indiqué.

La remise des tableaux d’honneur aux impétrants

À cet effet, Ousmane Ouangrawa demande la prise en compte effective de l’ensemble des titres (du CFPR-Z) dans la convention collective qui organise le système de rémunération du secteur privé. Interrogé sur les actions entreprises pour répondre à cette préoccupation des impétrants, le directeur général du CFPR-Z, Boubakar Ba a confié que le processus de résolution a été enclenché avec le gouvernement et les acteurs du secteur privé.

« Nous avons engagé, sous le leadership du ministre en charge de l’emploi, un processus pour aller vers la résolution de ce problème », a-t-il mentionné. M. Ba précise en effet, qu’à ce sujet, une rencontre d’échanges entre le ministre et les entreprises partenaires du centre de formation s’est déroulée le 5 mai 2022.

« Nous avons un taux de succès de 100% au niveau du BQP et plus de 98% au niveau du BPT », souligne Boubakar Ba, directeur général du CFPR-Z

La promotion sortante doit faire preuve de détermination

Quant au parrain de la promotion, lui, estime que si ses filleuls ont acquis de la compétence technique à l’issue de leurs formations respectives, il leur reste à faire montre de détermination et de courage pour affronter les réalités de la vie professionnelle.

Jonathan Lett a signalé recruter depuis maintenant deux ans, des stagiaires issus du CFPR-Z dont les meilleurs sont employés par Canal + Burkina. « Nous gardons les meilleurs dans notre structure, puisque nous leur proposons des contrats pour continuer de travailler. Donc demain, si vous prenez un abonnement Canal +, la personne qui viendra faire votre installation, sera probablement un produit de ce centre de formation ».

« Nous formons les apprenants du CFPR-Z sur divers domaines techniques auxquels nous pouvons être confrontés », mentionne Jonathan Lett, directeur général de Canal + Burkina

Les majors des différentes filières de formation ont chacun reçu un tableau d’honneur, une attestation et la somme de cent mille francs CFA.

Présentation du CFPR-Z

Depuis sa création par décret en 2010, ce sont plus de 2132 jeunes qui ont bénéficié de formations initiales et plus de 2448 travailleurs qui ont renforcé leurs compétences grâce au CFPR-Z. En effet, le Centre offre également des formations continues à la carte et un plateau technique de choix au profit des travailleurs des entreprises, administrations publiques et autres organismes. Les travailleurs déflatés ou admis à la retraite (toujours valides) sont aussi pris en compte pour ceux qui veulent se reconvertir dans divers domaines professionnels.

Un arbre est mis en terre à la clôture de la cérémonie

À l’issue de leur apprentissage, les récipiendaires sont aptes à pratiquer avec efficacité, le métier pour lequel chacun d’eux s’est formé. À ce titre, le CFPR-Z ouvre chaque année, le chemin de l’auto-emploi à des jeunes qualifiés dans divers métiers. Cela, grâce à l’immersion en entreprise de ces derniers tout au long de leur formation. Une innovation rendue possible grâce à un partenariat avec le secteur privé, en perpétuel renforcement.

Toute chose, qui permet de leur offrir un niveau élevé en phase avec les besoins de l’économie du Burkina Faso et au-delà de ses frontières. Les diplômes délivrés par le CFPR-Z sont le Brevet de qualification professionnel (BQP) et le Brevet professionnel de technicien (BPT). En outre, les offres de formation modulaires qualifiantes de courtes durées et dans divers domaines sont adaptées à la demande et accessibles à l’ensemble de la jeunesse burkinabè.

Structure nationale du ministère de la Jeunesse et de l’emploi, le CFPR-Z a ouvert ses portes en 2011. Dans un contexte où le secteur informel occupe une place prépondérante dans le développement économique, le CFPR-Z se veut une solution pour les jeunes exerçant un métier sans qualification professionnelle, afin de se perfectionner et accroître leurs potentiels.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Burkina : La grève des contrôleurs aériens suspendue
Exécution de commande publique par les artisans : Le (...)
Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une (...)
Santé au travail : « Chaque année, le travailleur doit (...)
Pré-forum d’investissement de l’initiative « Main dans la (...)
Education au Burkina : CREDO en quête de 5000 bourses (...)
Burkina : « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » (...)
Fin de formation des commandants et directeurs de (...)
Bobo-Dioulasso : L’arrondissement 3 récompense ses (...)
Sécurité au Burkina : La réduction des cas d’attaques à (...)
TGI Ouaga II : Le policier poursuivi pour menace de (...)
Journée internationale des personnes âgées 2022 dans les (...)
Hôpital Souro Sanou de Bobo-Dioulasso : L’ONG Light for (...)
Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la (...)
Fin de la prise en charge des pauses-déjeuner : « La (...)
Jugement affaire Guiro Ousmane : Le parquet se retire (...)
Affaire KAMAO : « Il s’agit de défendre les intérêts de la (...)
Réconciliation nationale et cohésion sociale au Burkina (...)
Formation de commandants et directeurs des secours (...)
Sécurité des aliments : Un projet pour améliorer la (...)
Burkina/ Filière huile : Les travaux de 2021 restitués (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31353



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés