Actualités :: Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet (...)

Le comité technique en charge de l’examen et de la validation des livrables d’élaboration d’un avant-projet de loi sur l’identification de base au Burkina Faso s’est réuni en atelier ce mercredi 10 août 2022, à Ouagadougou. Il s’agit d’une rencontre de recadrage sur la conduite des travaux.

L’intérêt de la maîtrise des phénomènes démographiques en matière de prospection et de planification pour le développement n’est plus à démontrer. La mise en place d’identifiants dans plusieurs secteurs, tels les numéros d’identité nationale ; les numéros matricules des fonctionnaires et des employés du privé ; les numéros des titres de transports, etc., n’est pas de nature à faciliter la gestion des différentes bases de données et pire encore, le croisement de ces bases de données.

Pour pallier à cela, le gouvernement du Burkina Faso a initié dès 2018, une réflexion autour de la mise en place d’un identifiant unique électronique de la personne au Burkina Faso, a indiqué le secrétaire général du ministère de la Transformation digitale, des postes et de la communication électronique, Kisito Traoré. Cet identifiant unique électronique, a-t-il expliqué, permettra d’une part d’assurer l’interopérabilité et l’échange des données entre l’ensemble des bases de données fonctionnelles portées par les différents acteurs sectoriels et d’autre part, de prendre en compte les Burkinabè de l’étranger, les personnes étrangères résidant au Burkina Faso et les itinérants pénétrants sur le territoire burkinabè.

Selon le SG, l’initiative permettra d’assurer l’interopérabilité des données entre l’ensemble de bases de données fonctionnelles

La rencontre du jour vise à examiner et à valider l’état des lieux complet du cadre juridique et institutionnel en matière d’identification des personnes au Burkina, d’examiner et valider la proposition d’un cadre juridique et institutionnel intégré de l’identification de base. Il s’agit aussi de donner des directives et des orientations sur les travaux du cabinet pour l’élaboration de l’avant-projet de loi. M. Traoré a révélé, en outre que la mise en œuvre de cette initiative a connu un coup d’accélération à partir du 29 juin 2020. Parce que le projet a reçu un appui financier de l’Association internationale de développement (IDA). Ceci s’est fait au cours de la 2e phase du programme d’identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion en Afrique de l’Ouest (WURI), auquel le Burkina s’est engagé et qui couvre actuellement six pays.

WURI vient à la suite de l’initiative endogène du gouvernement depuis 2018, a indiqué son coordinateur, Tégawendé François d’Assises Bissyandé.

L’objectif global de WURI, pour ce qui concerne pour le moins le Burkina Faso, a décliné le secrétaire général du ministère en charge de la transformation digitale, est d’augmenter le nombre de personnes ayant une preuve unique d’identité reconnue par le gouvernement qui puisse leur faciliter l’accès aux services. Il vient à la suite de l’initiative endogène du gouvernement, portée par le ministère de la Transformation digitale, foi du coordinateur du projet, Tégawendé François d’Assises Bissyandé. L’idée est d’avoir une seule base de données qui permet d’avoir toutes les autres bases de données interopérables. L’ambition, a-t-il poursuivi, est d’aller vers une digitalisation pour accélérer cette identification unique de base.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Atelier de validation des outils de stage : L’APEFE (...)
Système de taxis-motos à Fada : « Certains fonctionnaires (...)
Lutte contre le cancer du col de l’utérus : Les (...)
Education inclusive au Burkina : Les élèves des Écoles (...)
Accès à l’éducation dans les zones à forts défis (...)
Retard dans la publication des résultats des concours : (...)
27e Journée internationale de la tolérance : Une valeur (...)
Burkina Faso : Suspension de l’exportation du mil, du (...)
Education inclusive : Une première soirée de récompenses (...)
Nestlé Burkina : Un forum sur l’importance du fer dans (...)
Ouagadougou : 44 présumés délinquants interpellés par la (...)
Concours, session 2022, au Burkina : « Le vol des (...)
Loropéni : La population prête à « se battre à mort » pour (...)
Programme de résilience et de cohésion sociale au sahel : (...)
Santé/ Transition digitale : Cinq centres hospitaliers (...)
Centre de réflexion pour le Sahel : « La situation (...)
Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré nomme de nouveaux (...)
Burkina : De nouveaux commandants de régions militaires (...)
Droit de de l’enfant : PASMEP met à jour ses parties (...)
Risques professionnels au Burkina : La CNSS forme les (...)
Journée sportive de Yennenga de CGE immobilier : UBA (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 31878



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés