Actualités :: Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de (...)

Les roussettes, communément appelées chauves-souris, perturbent la fourniture d’électricité sur la ligne Ouagadougou-Sapouy. Dans la nuit du mardi 9 août 2022, la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) a emprunté l’axe Ouagadougou-Sapouy avec la presse afin de prendre l’opinion publique à témoin des " vraies raisons" des coupures de courant dans la capitale burkinabè et ses environs.

Selon le chef de division statistiques et analyse des incidents de distribution de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL), Sibiri Karim Simplice Traoré, les chauves-souris s’agrippent aux conducteurs, provocants des coupures de courant. Elles sont électrocutées, mais il faut arriver à les enlever des lignes sinon cela va engendrer la panne électrique, a-t-il expliqué. Et c’est ce qui se passe, a-t-il ajouté.

Ce mouvement des roussettes sur les installations, explique-t-il, provoque des courts-circuits qui vont naturellement créer un incident, notamment, la coupure de l’électricité. A l’entendre, cette situation se présente chaque année au moment de la saison des pluies. « C’est un constat que nous avons fait depuis un bout de temps. Chaque année pendant la saison hivernale, les roussettes se déplacent et cela crée des pannes sur notre réseau » a-t-il ajouté.

Le chef de division statistiques et analyse des incidents de distribution de la SONABEL, Sibiri Karim Simplice Traoré, rassure la population quant à la résolution de cette difficulté

Cette situation se répercute sur la fourniture de l’électricité des zones de Garghin, Bassemyam, Tengandogo, Saponé (Centre-sud) et les villages rattachés jusqu’à Sapouy, dans la région du Centre-ouest. Toutefois, la nationale de l’électricité rassure sa clientèle de ce que les agents sont à pied d’œuvre pour la résolution de l’incident. « Nos équipes sont perpétuellement sur la ligne afin de trouver des solutions à cette difficulté » a indiqué le chef de division des statistiques et analyse des incidents de distribution de la SONABEL.

Une roussette électrocutée sur un conducteur

En juin 2021, la ville de Gaoua et ses environs dans la région du Sud-ouest ont vécu la même situation où l’invasion des roussettes provoquait les coupures intempestives de courant.

Serge Ika Ki
Lefaso.net

Infrastructures du Coronathon : La cellule de gestion (...)
Journée internationale des personnes âgées : Des vivres et (...)
Burkina Faso : Le dispositif sécuritaire renforcé au (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « Nous attendons des (...)
Boucle du Mouhoun : Le fleuve Mouhoun sort de son lit (...)
Formation en coiffure de mariée : Séduction coiffure et (...)
Manifestation à Ouagadougou : « Ce coup-d’État n’est pas (...)
Projet de renforcement de la cohésion sociale et de la (...)
Région du Centre-est : Des ateliers régionaux pour (...)
Burkina/Agriculture : Les activités d’accompagnement des (...)
Bobo-Dioulasso : Des centaines de manifestants (...)
Burkina/Région du Nord : Le « Boukayamdé », une solution (...)
Burkina : Plus de 13 milliards de FCFA de pertes dues à (...)
Rentrée scolaire 2022-2023 : Le ministre en charge de (...)
UTM (Université de Technologies et de Management) : (...)
Campagne "STRONGER TOGETHER" : Déclaration conjointe du (...)
Burkina/Religion : La Maouloud aura lieu dans la nuit (...)
Marche à Bobo-Dioulasso : Des manifestants fouettés par (...)
Leadership féminin au Burkina Faso : Fin du projet « (...)
Centre-nord : Une quarantaine de femmes renforcent (...)
Système éducatif au Burkina : « Une formation qui (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31416



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés