Actualités :: Occupation illégale de parcelles à Komsilga : Des bornes illégalement (...)

Le ministère en charge de l’urbanisme a annoncé sur sa page Facebook, ce lundi 1er août 2022, qu’il a procédé au deterrement des bornes illégalement implantées par la société « Générale Immo » dans la commune de Komsilga( Ouagadougou).
L’ opération a été menée par le service de la mairie de Komsilga, en collaboration avec l’Office national de contrôle des aménagements et constructions sur les villages de Kieryaoghin et de Bassemyam.

Il est reproché à la société d’avoir implanté des bornes sur la bande de servitude de la voie de contournement. Cette bande d’une largeur de 100 m de part et d’autre de la voie doit servir de zone d’aménagement spécifique pour prévenir d’éventuels encombrements de ladite voie. Malheureusement, elle a été illégalement occupée par cette société sans autorisation.

En plus de cette zone, la société a borné un autre site d’une superficie de 13 hectares, situé sur la bande de servitude d’une ligne de haute tension.
Pourtant, précise-t-il, elle ne dispose ni d’une autorisation d’aménagement, encore moins d’une autorisation de lotissement sur ce site pour mener une telle opération.

Après plusieurs interpellations et convocations auxquelles la société n’a pas répondu, la délégation spéciale de Komsilga de concert avec l’Office national de contrôle des opérations d’aménagement et de construction a ainsi appliqué la loi en vigueur. Ce, en procédant à l’arrachage des bornes illégalement implantées.

Lefaso.net
Source : Page Facebook du ministère en charge de l’urbanisme

Communiqué
ASSAINISSEMENT DES OPÉRATIONS D’AMÉNAGEMENT

Des bornes illégalement implantées par un promoteur immobilier déterrées.

Ce lundi 1er août, une opération d’arrachage de bornes illégalement implantées par la société « GÉNÉRALE IMMO » a été menée par le service domanial de la mairie de Komsilga en collaboration avec l’Office national de Contrôle des Aménagements et Constructions sur les villages de Kieryaoghin et de Bassemyam.

Sur le premier, la société a implanté des bornes sur la bande de servitude de la voie de contournement. Cette bande d’une largeur de 100m de part et d’autre de la voie doit servir de zone d’aménagement spécifique pour prévenir d’éventuels encombrements de ladite voie. Malheureusement, elle a été illégalement occupée par cette société sans autorisation qui y a réalisé un morcellement avant de céder à des tiers.

Le second site d’une superficie de 13 hectares, situé sur la bande de servitude d’une ligne de haute tension a été aussi illégalement occupée toujours par la même société immobilière « GÉNÉRALE IMMO ». Elle ne dispose ni d’une autorisation d’aménagement encore moins d’une autorisation de lotissement sur ce site pour mener une telle opération.

Après plusieurs interpellations et convocations auxquelles la société n’a daigné répondre, la délégation Spéciale de Komsilga de concert avec l’Office national de Contrôle des opérations d’Aménagement et de Construction a ainsi appliqué la loi en vigueur, en procédant à l’arrachage des bornes illégalement implantées.

DCRP MUAFH

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés