Actualités :: Enseignement supérieur au Burkina : L’université Thomas Sankara "accouche" (...)

Après trois années d’études, la 5e promotion de l’unité de formation et de recherche en sciences juridiques et politiques est en fin de cycle. Un parcours sanctionné par un diplôme de licence. La cérémonie de sortie officielle a eu lieu le samedi 30 juillet 2022 au sein de l’Université Thomas Sankara (UTS) sous la présidence du Pr Dominique Kabré, représentant le président de ladite université par ailleurs parrain de la cérémonie.

« Rôle et responsabilité de l’étudiant juriste dans la consolidation de la paix et de l’État de droit » est le thème autour duquel se sont déroulés les activités de la 5e promotion en droit de l’UTS baptisée Pr Dominique Kabré, vice-président de l’institution. Pour le délégué général des nouveaux diplômés, Ousmane Ilboudo, le chemin parcouru pendant ces années de licence a été fait d’embûches, d’épines, d’encombres qui n’ont raté aucune occasion pour saigner à blanc la persévérance des débutants nouvellement arrivés sur le site le 28 janvier 2019 avec à bord du navire 4 800 étudiants.

Pr Dominique Kabré, vice-président de l’université Thomas Sankara par ailleurs parrain de la 5e promotion des licenciés en droit

L’adage, « quand c’est dur, seuls les durs avancent » s’applique bien à ces nouveaux licenciés qui, selon leur porte-parole, malgré les conditions d’apprentissage difficiles, les nuits blanches, ont su saisir le taureau par les cornes. « Aujourd’hui, ce ne pas forcément les plus intelligents qui sont là, mais les plus persévérants, les plus endurants », a-t-il déclaré.

Aussi, il a justifié en partie ce faible taux de succès (12, 5%) par la précarité des conditions de vie et d’apprentissage des étudiants. Tout en remerciant le corps enseignant qui n’a managé aucun effort pour leur réussite, il a félicité la promotion Pr Dominique Kabré pour sa riposte aux difficultés auxquelles elle faisait face. Toutefois, les nouveaux diplômés en droit ont plaidé auprès des responsables de l’UTS pour l’équivalence des diplômes : « Nous implorons les autorités pour que soit réglée la question de l’équivalence des diplômes et celle d’une éventuelle ouverture d’un concours de magistrature aux licenciés de droit.

Photo de famille

Pour clore ses propos Ousmane Ilboudo a, au nom des élus du jour, pris l’engagement de faire briller le Burkina de mille feux dans les années à venir.
Le vice-président de l’UTS, par ailleurs parrain de la cérémonie, Pr Dominique Kabré a exprimé la fierté que ressentent les enseignants à voir leurs étudiants arrivés au bout du tunnel. « En tant qu’enseignant, je suis fier de ces étudiants parce qu’après trois ans de dur labeur, ils sont enfin parvenus à surmonter les difficultés et sont désormais détenteurs d’un diplôme de licence en droit. Ils ont fait preuve d’abnégation, de sacrifice et la cérémonie d’aujourd’hui n’est que le couronnement de leur endurance », dit-il.

Ousmane Ilboudo, délégué général de la promotion « Pr Dominique Kabré »

Interrogé sur la question de l’équivalence des diplômes, il a affirmé que la doléance des étudiants est légitime. « En tant que vice-président chargé des enseignements de l’université Thomas Sankara, je pense qu’elle est légitime et nous allons la porter aux plus hautes autorités pour qu’elle soit considérée et examinée pour le bonheur des licenciés en droit ».

A l’endroit de la 5e promotion qui porte son nom, il a prodigué des conseils : « Soyez des intrépides travailleurs partout où vous serez. Donnez toujours le meilleur de vous-mêmes dans les tâches qui vous seront confiées. Soyez des bons juristes et de bons citoyens soucieux du bien commun. Détestez l’injustice et vous porterez haut le nom de votre pays, le pays des hommes intègres.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés