Actualités :: ACEP-Burkina : Une journée de salubrité pour se rapprocher de la (...)

L’Agence de crédit pour l’entreprise privée (ACEP-Burkina) a organisé une journée de salubrité au marché « 10 Yaar » de Ouagadougou, ce dimanche 31 juillet 2022. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la célébration des dix ans d’existence de l’institution financière.

C’est sous un soleil ardent que les agents de l’ACEP-Burkina et les commerçants se sont regroupés pour accomplir une mission : rendre propre le marché du 10 Yaar. Equipés de gants, de cache-nez, de balais, de pelles, de charrettes et de poubelles, ils se sont attelés à nettoyer de fond en comble les lieux. Les devantures des magasins, les caniveaux, les abords de la route, les ruelles du marché ont été pris d’assaut. En seulement quelques heures, la différence était nettement perceptible : le marché de 10 Yaar affichait un visage propre.

Ousséni Kirakoya (en lunettes) a mouillé le maillot aux côtés de ses collaborateurs et des commerçants.

Selon le directeur de l’Agence de crédit pour l’entreprise privée (ACEP-Burkina), Ousséni Kirakoya, cette journée de salubrité témoigne de l’attachement de l’institution de microfinance à améliorer le cadre de vie des populations. Il a précisé que le choix du 10 Yaar est un symbole, car de nombreux clients de l’institution travaillent dans ce marché. « ACEP-Burkina est une entreprise citoyenne et responsable qui se soucie du bien-être de ses clients, de ses collaborateurs et de ses partenaires », a-t-il déclaré. Ousséni Kirakoya a souhaité que cette cohésion entre les équipes et les clients soit entretenue à long terme.

Jonas Sawadogo a montré l’exemple en mettant la main à la pâte.

Selon le représentant de la délégation spéciale de l’arrondissement 2 de la commune de Ouagadougou, Jonas Sawadogo, cette initiative est à saluer à double titre. « C’est une réponse à l’appel du gouvernement qui a lancé l’opération ‘‘mana-mana’’ pour renforcer la cohésion sociale et améliorer le cadre de vie. Cela constitue un exemple qui doit inspirer d’autres structures », s’est-il exprimé. Il a confié qu’il est impératif de sensibiliser les riverains à l’entretien de cet espace de commerce.

Les communautés impliquées

Le président de l’Union des commerçants du marché du 10 Yaar, Issa Kouanda, a demandé aux commerçants de faire plus d’efforts pour maintenir le cadre sain et agréable, après cette journée de salubrité. Il leur a demandé de se munir de poubelles pour éviter de jeter les ordures dans le marché. Aussi, il leur a conseillé d’éviter de verser les eaux usées dans les caniveaux du marché.

Issa Kouanda a confié que la propreté attire davantage la clientèle.

Le représentant de la chefferie coutumière, Naaba Sanèm, a félicité toutes les parties prenantes à cette activité. Il a souligné que les maladies se propagent parfois à cause du manque d’hygiène. Il a donc préconisé aux riverains d’adopter les bons comportements pour être en bonne santé.

Naaba Sanèm a béni les initiateurs.

Au-delà de l’opération de salubrité, l’ACEP-Burkina a offert du matériel (poubelles, pelles, charrettes, balais, etc.) pour maintenir le marché propre. En plus de cette journée de salubrité, l’ACEP a organisé, pour la commémoration de ses dix ans, des séances de reboisement dans les régions du Centre-Nord, du Centre, du Centre-Ouest et de l’Ouest. D’autres activités sont en projet. Il s’agit notamment d’activités commerciales et promotionnelles, l’ouverture d’agences et une nuit de gala.

La remise du matériel aux commerçants du marché.

Ousséni Kirakoya a fait le bilan des actions de l’ACEP-Burkina, une institution spécialisée dans le financement des très petites, petites et moyennes entreprises urbaines et périurbaines. En dix ans d’existence, l’institution compte dix agences au Burkina. Elle compte presque 300 collaborateurs. Plus de 30 000 entrepreneurs ont été accompagnés financièrement. Plus 70 000 emplois ont été créés de manière directe et indirecte. Ousséni Kirakoya a aussi rappelé que plus de 300 milliards de francs CFA ont été injectés dans l’économie nationale, avec l’appui des partenaires.

SB
Lefaso.net

Burkina : La grève des contrôleurs aériens suspendue
Exécution de commande publique par les artisans : Le (...)
Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une (...)
Santé au travail : « Chaque année, le travailleur doit (...)
Pré-forum d’investissement de l’initiative « Main dans la (...)
Education au Burkina : CREDO en quête de 5000 bourses (...)
Burkina : « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » (...)
Fin de formation des commandants et directeurs de (...)
Bobo-Dioulasso : L’arrondissement 3 récompense ses (...)
Sécurité au Burkina : La réduction des cas d’attaques à (...)
TGI Ouaga II : Le policier poursuivi pour menace de (...)
Journée internationale des personnes âgées 2022 dans les (...)
Hôpital Souro Sanou de Bobo-Dioulasso : L’ONG Light for (...)
Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la (...)
Fin de la prise en charge des pauses-déjeuner : « La (...)
Jugement affaire Guiro Ousmane : Le parquet se retire (...)
Affaire KAMAO : « Il s’agit de défendre les intérêts de la (...)
Réconciliation nationale et cohésion sociale au Burkina (...)
Formation de commandants et directeurs des secours (...)
Sécurité des aliments : Un projet pour améliorer la (...)
Burkina/ Filière huile : Les travaux de 2021 restitués (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31353



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés