Actualités :: Dédougou (Boucle du Mouhoun) : Help, Terre des hommes et Ocades Caritas (...)

La cérémonie de lancement officiel des projets d’assistance humanitaire multisectorielle des populations affectées par la crise sécuritaire dans la région de la Boucle du Mouhoun s’est déroulée à Dédougou, le vendredi 29 juillet 2022. Pilotés par le consortium d’ONG composé de Help, Terre des hommes et Ocades Caritas, lesdits projets entendent venir en appui à l’Etat dans la mise en œuvre de sa politique humanitaire, et aussi à répondre aux besoins immédiats des personnes déplacées internes, en améliorant leur bien-être physique et mental, avec une attention plus accrue sur les enfants, les femmes et les personnes vivant avec un handicap.

Environ 100 000 personnes déplacées internes et issues des populations hôtes, composées essentiellement d’enfants, de femmes, de personnes vivant avec un handicap et de victimes de violences sexuelles, constituent la cible des projets d’assistance humanitaire dont le lancement conjoint est intervenu ce vendredi 29 juillet 2022. Ces projets, dont la mise en œuvre est assurée par trois structures que sont Help, Terre des hommes et Ocades Caritas, vont dérouler leurs activités dans six communes de la région de la Boucle du Mouhoun que sont Dédougou, Bomborokuy, Solenzo, Nouna, Tougan et Siby.

Les activités prévues pour être implémentées dans ces différentes localités sont de l’ordre de la nutrition, de la santé, de l’eau-hygiène-assainissement, de la sécurité alimentaire et de la protection, selon le porte-parole du consortium, Dr Abdoul Ouédraogo. Par exemple, a-t-il cité, il va s’agir concrètement de faire des transferts de cash pour l’assistance alimentaire d’urgence aux personnes déplacées internes et aux populations hôtes vulnérables face à l’insécurité alimentaire aiguë. Il est aussi prévu des interventions en appui aux activités génératrices de revenus pour les femmes et en soutien à l’élevage pour permettre à la population touchée par la crise sécuritaire de pouvoir se relever financièrement.

Dr Abdoul Ouédraogo, porte-parole du consortium Help, Terre des hommes et Ocades Caritas.

En plus de ces activités qui portent sur le volet nutritionnel, Abdoul Ouédraogo a mentionné la réalisation de forages dans les communautés d’accueil des déplacés internes, la formation des agents de santé et des animateurs communautaires, et la tenue de séances de sensibilisation sur la prévention de l’exploitation, des abus sexuels et des violences basées sur le genre.

Les participants ont pris connaissance du contenu des trois projets.

A terme, les actions qui vont être menées par le consortium d’ONG dans le cadre des projets d’assistance humanitaire multisectorielle visent à accroître les possibilités d’accès des déplacés internes et des populations hôtes vulnérables aux services sociaux de base déjà sous pression dans les zones accueillant les flux massifs de populations fuyant la menace terroriste. « Le contexte humanitaire que nous vivons actuellement est très difficile avec des personnes déplacées et des populations hôtes qui sont dans la détresse et n’ont pas accès aux besoins de base. Cette intervention va donc permettre de soulager ces populations en situation d’urgence humanitaire », a expliqué Dr Ouédraogo.

Salimata Dabal, secrétaire générale de la région de la Boucle du Mouhoun.

Pour sa part, la secrétaire générale de la région de la Boucle du Mouhoun, Salimata Dabal, représentant le gouverneur, a laissé entendre que face à la crise sécuritaire et humanitaire que traverse le Burkina Faso en général et la Boucle du Mouhoun en particulier, des organisations œuvrent dans la région pour aider à sauver des âmes. Sont de ces organisations, « Help, Terre des hommes et Ocades Caritas Burkina qui s’investissent pour contribuer à apporter une réponse urgente et multidimensionnelle afin de sauver des vies, recouvrer la dignité de femmes, d’enfants et d’hommes affectés par cette crise sécuritaire et alimentaire aiguë », a-t-elle affirmé. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yacouba SAMA

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés