Actualités :: Institut supérieur d’études de protection civile : 24 stagiaires formés sur (...)

L’Institut supérieur d’études de protection civile (ISEPC) a clôturé le stage sur « les risques chimiques niveau 1 (RCH1). C’était au cours d’une cérémonie qui a eu lieu ce vendredi 29 juillet 2022 à Ouagadougou.

Pendant deux semaines, les stagiaires ont été formés sur les bases théoriques et pratiques des interventions en rapport avec les risques chimiques et biologiques. Au nombre de 24, ils sont venus de huit pays d’Afrique francophone à savoir le Burkina Faso, le Bénin, La Côte d’Ivoire, le Tchad, la Guinée Conakry, le Niger, la Tunisie et le Togo. De manière concrète, ils ont renforcé leurs capacités pour mieux répondre aux différentes interventions qui peuvent se présenter à eux.

Les stagiaires ont reçu leurs attestations de fin de stage

Les modules enseignés au niveau 1 portent, entre autres, sur « l’équipier reconnaissance » qui leur a appris à évoluer en binômes. Cela va permettre au chef d’équipe de prendre les meilleures décisions pour le bon déroulement des interventions.

Il a été demandé aux stagiaires de s’exercer régulièrement sur les leçons apprises pour s’améliorer

Les stagiaires ont aussi été outillés sur la connaissance du matériel, c’est-à-dire à s’équiper avec la tenue adaptée pour les interventions. Ils ont également appris à utiliser les appareils de détection et de prélèvement, tout en suivant la méthodologie opérationnelle. « Nous avons appris comment les premières équipes doivent intervenir pour réduire le temps et les conséquences lorsqu’il y a un incident impliquant des produits chimiques ou des agents biologiques. Nous avons été formés selon les normes internationales. Les équipements nous ont permis de mettre en œuvre ce que nous avons appris », a résumé le représentant des stagiaires, le médecin lieutenant-colonel Didier Oria. Il est venu de la Côte d’Ivoire. Didier Oria a pris l’engagement qu’une fois de retour dans son pays, il va œuvrer à assurer la sécurité des personnes, des biens et l’environnement.

Didier Oria s’est dit satisfait du stage, car il s’est « aguerri »

Selon les dires de l’un des formateurs, l’adjudant-chef Augustin Zongo, le risque chimique occupe une place considérable, d’où l’intérêt de répondre aux différentes interventions. Il a précisé que grâce à cette formation, il appartiendra à chaque Etat de mettre en place une spécialité en risques chimiques et biologiques afin d’avoir une réponse efficace en ces temps marqués par le terrorisme. Cette formation est une réponse face à la recrudescence des interventions présentant des risques chimiques en lien avec l’industrialisation croissante des pays.
L’ISEPC forme des cadres de plusieurs pays africains en protection civile et accueille régulièrement des personnels sapeurs-pompiers militaires.

L’adjudant-chef Augustin Zongo, formateur durant le stage

SB
Lefaso.net

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés