Actualités :: Journées nationales de la qualité : « Il faut promouvoir le bon exemple dans (...)

« Il faut récompenser ceux qui sont diligents, assidus à la tâche et ne laissent rien sur la table avant de rentrer chez eux ». C’est ce que pense Abdoulaye Tall, ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises. Il s’exprimait à l’ouverture de la 32e édition des Journées nationales de la qualité (JNQ) qui se tiennent les 28 et 29 juillet 2022 à Ouagadougou.

Voici plus de 30 ans et sans discontinuer que les acteurs des Journées nationales de la qualité (JNQ) se retrouvent pour échanger sur des thématiques liées à la qualité et à la productivité. Une initiative qui permet d’observer l’impact des démarches d’amélioration continue sur le fonctionnement des entreprises mais aussi de célébrer les bonnes pratiques.

Ainsi, constituant l’évènement par excellence de promotion de la qualité au Burkina Faso, l’Association burkinabé pour le management de la qualité (ABMAQ) espère pouvoir poursuivre ces journées dans le but de renforcer son ancrage national de façon pérenne. Cela, avec le soutien des autorités et particulièrement du ministère en charge des petites et moyennes entreprises ainsi que de l’ensemble des partenaires.

Une vue des participants à la cérémonie d’ouverture de la 32e édition des JNQ

Pour le ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, Abdoulaye Tall, en effet, la triple crise sécuritaire, humanitaire et sanitaire constitue une opportunité de repenser non seulement les plans de développement, mais aussi les modes de gouvernance en vue d’accroître la résilience des organisations. À cet effet, il estime être essentiel de disséminer davantage au sein des organes publics les bonnes pratiques de management et les outils qualité et productivité.

Ce, de sorte à induire une meilleure gouvernance en vue d’une amélioration continue des performances des sociétés. Par conséquent, Abdoulaye Tall entend reconnaître le mérite des travailleurs de la fonction publique afin que cela serve d’exemple, de sorte à promouvoir l’excellence. « Nous connaissons tous dans nos administrations, qui sont les meilleurs, diligents, assidus à la tâche et ne laissent jamais un dossier sur la table avant de rentrer chez eux. Ces travailleurs-là méritent d’être récompensés pour que cela serve d’exemple », a-t-il souligné.

Abdoulaye Tall, ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises

Dans cette dynamique, le ministre considère qu’il faut également sanctionner les mauvais exemples afin de décourager ceux qui avaient l’intention d’emboiter les mêmes pas.

Cette année, les JNQ s’organisent autour du thème : « L’amélioration de la qualité de service et de la performance dans l’administration publique : enjeux et perspectives ». Co-parrain de la cérémonie, la représentante de la directrice générale de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO), a apprécié l’importance du thème retenu pour la présente édition des JNQ. Ce, d’autant plus qu’une administration performante induit toujours un secteur privé plus compétitif selon Roselyne Diane Placide Ouédraogo. Elle salue à ce titre le travail de l’Association burkinabè pour le management de la qualité.

Roselyne Diane Placide Ouédraogo, secrétaire générale de la CARFO

« Nous saluons le travail de l’ABMAQ notamment dans les secteurs de la formation et de l’accompagnement de nos organisations dans l’implémentation des outils qualité permettant de lutter contre les erreurs qui sont autant de sources de non qualité affectant directement les performances financières », a-t-elle signalé.
À cette occasion, le ministre de la Fonction publique, Bassolma Bazié a indiqué que la mise en œuvre de la stratégie nationale de modernisation de l’administration publique, ne saurait atteindre ses objectifs si les agents ne s’approprient « la dimension qualité de services publics ».

Bassolma Bazié, ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale

Le ministre Bazié entend par là, développer et intégrer dans l’administration publique, les outils de la qualité en vue de créer les conditions favorables à l’éclosion d’un secteur public dynamique, constamment résilient face aux crises existantes.

« Dans le cadre de la modernisation de l’administration publique, mon département a élaboré un certain nombre d’outils dans l’optique d’améliorer la performance de l’administration et la qualité du service rendu. Il s’agit notamment des guides méthodologiques d’identification et de description des postes de travail, d’évaluation de la charge de travail, d’évaluation de la performance des structures publiques, d’élaboration de manuels de procédures et des codes d’éthique et de déontologie », a-t-il rappelé.

Il est prévu au menu des 48 heures des JNQ, plusieurs panels sur la qualité et la performance des services de l’administration publique en vue d’atteindre les résultats escomptés. À cela s’ajoute une cérémonie de proclamation et de remise du "Prix productivité membres" 2022 et celui du "Burkinabè pour la qualité".
La cérémonie d’ouverture des JNQ 2022 a été suivie d’une visite des stands d’exposition des entreprises participant à l’événement.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés