Actualités :: Burkina Faso : Le cadre sectoriel de dialogue "justice et droits humains" (...)

Le Cadre sectoriel de dialogue "Justice et droits humains" (CSD-JDH) du ministère de la Justice et des droits humains, chargé des relations avec les institutions, tient ce 28 juillet 2022, sa revue annuelle et à mi-parcours 2022. Au cours de la rencontre, les participants vont examiner et adopter le rapport de performance annuel 2021 et à mi-parcours 2022, ainsi que le plan d’actions sectoriel de la transition 2022-2025 dudit cadre sectoriel de dialogue.

La mise en œuvre de la tranche annuelle 2021 du programme sectoriel 2021-2025 du CSD-JDH, a permis d’engranger plusieurs acquis. On peut retenir à cet effet, la prévention et la résolution de 163 conflits communautaires, la tenue de 16 audiences foraines et 25 audiences criminelles, le traitement de 5.019 conflits individuels et collectifs de travail, l’ouverture des tribunaux de grande instance Ouaga II et de Pô, ainsi que le renforcement des mesures de réinsertion sociale au profit de plus de 2 000 détenus.

Pour ce qui est du bilan à mi-parcours 2022, on note un faible taux de réalisation des activités, imputable à la mise en place tardive des budgets et régulations budgétaires. Néanmoins, 380 personnes vulnérables ont pu bénéficier d’assistance judiciaire, 1752 conflits individuels et collectifs de travail traités, et 11 audiences foraines tenues. Des résultats qui ont réjoui le président du CSD-JDH, Barthélémy Kéré, qui n’a pas manqué de féliciter l’ensemble des acteurs pour les efforts fournis.

Une vue des participants

L’ambassadeur de l’Union européenne, Wolfram Vetter, qui a représenté les partenaires techniques et financiers (PTF), a lui aussi apprécié les progrès importants enregistrés dans le domaine de la promotion des droits humains, malgré un contexte difficile. Tout en réaffirmant l’engagement des PTF à accompagner le gouvernement burkinabè, il les a invités à poursuivre les efforts, pour relever les défis contenus dans le plan d’action sectoriel de la transition qui couvre la période 2022-2025.

Wolfram Vetter, ambassadeur de l’Union européenne au Burkina

Ces défis portent essentiellement sur la sécurisation des juridictions et établissements pénitentiaires, la réouverture des juridictions fermées dans les zones à forts défis sécuritaires, la répression systématique des discours haineux et la stigmatisation des communautés, l’élaboration de l’avant-projet de constitution, etc.

Le président du CSD-JDH, également ministre de la justice, a laissé entendre que la réflexion sera menée afin de voir quelles actions entreprendre pour évacuer les dossiers pendants de crimes économiques et financiers. « Nous verrons ensemble comment faire pour gérer les dossiers de terrorisme parce qu’il y a beaucoup de dossiers qui sont dans les tiroirs des juges d’instruction. Il y a près de 1.000 personnes qui sont au niveau de la prison de haute sécurité, une prison qui a été construite pour 500 personnes. Donc il faut faire en sorte que très rapidement, ces dossiers puissent être sortis et que la justice puisse être à son niveau », a-t-il ajouté.

Barthélémy Kéré, ministre de la justice, président du CSD-JDH

Il faut noter qu’en plus des ministères en charge de la justice, de l’administration territoriale et du travail, le ministère en charge des affaires religieuses et coutumières fait désormais partie du CSD-JDH. Il apporte sa contribution, dans le domaine de la prévention et la gestion des conflits communautaires et intercommunautaires.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés