Actualités :: Santé/CHU Yalgado Ouédraogo : Dr Francis Théodore élevé au rang de Chevalier de (...)

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Robert Kargougou a élevé à titre exceptionnel, au rang de Chevalier de l’ordre du Mérite avec agrafe santé, le Dr Francis Théodore. C’était au cours d’une cérémonie d’hommage organisée ce mercredi 27 juillet 2022 par le CHU Yalgado Ouédraogo en l’honneur de Dr Théodore qui aura appuyé le premier CHU du Burkina Faso pendant 26 ans.

Pendant 26 ans, Dr Francis Théodore médecin psychiatre français est venu deux fois par an au Burkina Faso pour apporter son appui au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo. Il aura contribué à renforcer les capacités de nombreux professionnels, à renforcer la coopération entre les hôpitaux burkinabè et des hôpitaux français. Il a aussi apporté son aide au CHU Yalgado Ouédraogo en termes d’équipements, de moyens roulants à travers l’établissement public de santé de Ville-Evrard où il officiait. Aujourd’hui, à la retraite, les responsables du CHU Yalgado Ouédraogo ont jugé nécessaire de lui rendre hommage pour tout ce qu’il a apporté à cet hôpital.

« Pendant au moins 26 ans, Dr Francis a aidé l’hôpital Yalgado à travers notre service de psychiatrie à asseoir beaucoup de choses. Beaucoup de choses dans le domaine de la gestion stratégique de l’hôpital Yalgado, dans le domaine de la gestion opérationnelle et aussi dans le renforcement des capacités du personnel. Il a aidé l’hôpital Yalgado en matière de logistique, nous avons reçu beaucoup de matériel, de l’équipement et même des véhicules à travers la coopération qu’il a su impulser. C’est vrai que la coopération est passée par lui mais c’est animé de manière institutionnelle par l’Etablissement de santé publique de Ville-Evrard en France dont il dépend. Cet établissement a régulièrement conclu des conventions avec l’hôpital Yalgado Ouédraogo et sur la base de ces conventions, nous avons fait des plans d’action. De part et d’autre, la coopération a été très dynamique », a indiqué Constant Dahourou, directeur général du CHU Yalgado Ouédraogo.

Dr Francis a été élevé au rang de Chevalier de l’ordre du Mérite avec agrafe santé

Dr Francis Théodore, qui prend sa retraite, dit recevoir sa distinction avec une grande émotion et a laissé entendre que sa médaille récompensait le travail d’une équipe. « La seule frustration, c’est que les équipes et les gens que j’ai rencontrés, beaucoup ne sont plus là pour voir ça et profiter d’une décoration qui n’est pas la décoration d’un homme, mais celle d’une équipe », a laissé entendre Dr Théodore.

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Robert Kargougou, a lui salué la remarquable action de Dr Francis Théodore en faveur de l’hôpital burkinabè. « 26 ans durant, cette action a permis de renforcer notre système hospitalier dans ce sens que Dr Théodore a contribué à la réforme hospitalière dans notre pays. Il a énormément contribué à ce que les hôpitaux universitaires et régionaux puissent s’inscrire dans la planification stratégique à travers l’élaboration de projet d’établissement. Il a énormément contribué à ce que Yalgado puisse bénéficier d’équipements médicaux techniques et aussi le renforcement des compétences au niveau du personnel de santé. Donc il était tout à fait normal que nous remettions cette distinction au nom du président du Faso à ce grand ami de l’hôpital burkinabè, de Yalgado et du système de santé ».

Photo de famille

Le directeur général du CHU Yalgado Ouédraogo a laissé entendre qu’à travers l’hommage rendu à Dr Francis Théodore, il s’agit de reconnaître toute son œuvre d’humanité et encourager d’autres personnes à apporter leur soutien au CHU Yalgado Ouédraogo. « L’hôpital Yalgado comme vous le savez a beaucoup de problèmes, mais représente aussi beaucoup d’enjeu et beaucoup de solutions pour nos populations. Donc toute personne qui peut nous aider, nous sommes preneurs », a déclaré le directeur général.

La cérémonie d’hommage a été ponctuée de nombreux témoignages qui prouvent que Dr Francis Théodore a marqué de son empreinte le CHU Yalgado Ouédraogo.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés