Actualités :: Dori : L’ONG NoddeNooto lance le projet Djamnaati

L’ONG NoddeNooto A2N de Dori a procédé ce 20 juillet au lancement de son nouveau projet, dénommé projet de préservation de la coexistence pacifique entre les populations locales et déplacées internes dans la commune de Dori, « Projet Djamnaati ». Le projet a vu le jour grâce à l’appui de l’Agence française de développement. Le lancement des activités a connu la présence des autorités de la région du Sahel et des bénéficiaires.

Ce 20 juillet 2022 l’ONG A2N de Dori a lancé un nouveau projet. Ce projet dénommé Djamnaati prend en compte la préservation de la coexistence pacifique entre les populations locales et celles déplacées internes de la commune de Dori.

Le projet a vu le jour grâce à une convention de partenariat signée entre l’Agence française de développement(AFD) et l’Association NoddeNooto de Dori. Ce projet selon les acteurs confirme l’engagement de l’Agence française de développement aux côtés de la commune de Dori pour le compte de laquelle elle avait déjà financé un premier projet entre 2019 et 2021. Selon les responsables de l’ONG, le premier a permis la réhabilitation de deux CSPS et cinq écoles primaires ainsi que la construction d’une nouvelle école dans le village de Bafelé.

Les bénéficiaires et les officiels lors du lancement du projet

Il avait également permis de renforcer les capacités de la commune de Dori dans la sécurisation foncière. Le projet de préservation de la coexistence pacifique dans la commune de Dori « Djamnaati », qui vient d’être lancé, compte contribuer à la préservation de la coexistence pacifique dans la commune de Dori. Selon Hassane Bocoum le représentant du secrétaire exécutif du projet, le projet Djamnaati est innovateur dans sa mise en œuvre. Pour lui, le projet prend en compte les personnes déplacées internes installées dans les différents secteurs de la commune de Dori à travers des appuis à la promotion des activités économiques.

Hassane Bocoum le représentant du secrétaire exécutif du projet Djamnaati

L’autre originalité selon toujours Hassane Bocoum est la perspective à travers la philosophie d’inclusion et de participation citoyenne qui sous-entend la mise en œuvre du projet. A l’en croire, le projet Djamnaati prévoit la création d’espaces interactifs et collaboratifs entre les populations et les responsables des services locaux de santé, d’éducation, de l’agriculture, des ressources animales, de l’action sociale et des droits humains pour la promotion de la qualité dans les prestations des services.

Le gouverneur de la région du Sahel, Rodolphe Fabien Sorgho, a salué le lancement du projet

Quant au gouverneur de la région du Sahel, Rodolphe Fabien Sorgho, il indique que la région du Sahel abrite un grand nombre de déplacés internes. Il affirme que le projet Djamnaati est la bienvenue. Pour lui l’objectif du projet entre en droite ligne avec ce que la population recherche dans la région du Sahel, notamment la cohésion sociale. « Avec la situation sécuritaire qui prévaut dans la région du Sahel, il y a beaucoup de déplacés qui viennent cohabiter avec la population hôte. Il y a vraiment lieu qu’il y ait une synergie d’actions pour permettre à ceux-ci de s’intégrer dans la communauté. Si leur intégration est mal gérée, cela va encore amener d’autres problèmes qui viendront s’ajouter aux problèmes que nous connaissons : le problème du terrorisme », a ajouté le gouverneur de la région du Sahel.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés