Actualités :: Solidarité au Burkina : Bientôt un centre d’éducation et de promotion sociale (...)

La cérémonie officielle de pose de la première pierre du centre d’éducation et de promotion sociale au profit des femmes et enfants de policiers qui sont morts au front s’est tenue ce mardi 26 juillet 2022 à Ouagadougou. La réalisation de cette infrastructure au camp du groupement de la Compagnie républicaine (CRS), sise quartier Wayalghin, est financée par la Loterie nationale du Burkina (LONAB) à hauteur de 50 millions de francs CFA.

La police nationale, à l’instar des autres corps, a enregistré des morts dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. Cette situation préoccupante plonge l’institution policière et des familles dans le désarroi. Pour redonner du sourire aux familles de ces vaillants combattants tombés pour la défense de la patrie, l’association « Go Paga » a laissé parler son cœur en volant à leur secours à travers la construction d’un joyau éducatif.

Fadima Kambou, promotrice de l’association « Go Paga »

Financé par la LONAB à hauteur de 50 millions de francs CFA, ce centre dont l’ouverture est prévue en septembre prochain, aura, selon la promotrice de l’association Go Paga, Fadima Kambou, pour vocation de faciliter l’insertion socio-économique ainsi que l’autonomisation de ces veuves et orphelins. Elle s’est réjouie de voir son rêve devenir réalité. « Aujourd’hui, nous marquons le lancement du 3e centre de formation pour les veuves, incluant une crèche pour les enfants de zéro à trois ans, et le 4e site de formation, de rééducation et de réinsertion des blessés au front », a-t-elle fait savoir. Elle a témoigné sa reconnaissance aux personnes qui ont mis la main à la poche pour la concrétisation de ce projet.

Gladys Yaméogo, directrice marketing de la LONAB, représentante du directeur général

Pour Gladys Yaméogo, directrice marketing de la LONAB, représentante du directeur général empêché, il s’agit d’une contribution, d’une reconnaissance des partenaires et du peuple burkinabè aux forces de défense et de sécurité pour leur sacrifice.

Zanata Sanfo, présidente de l’association des veuves des policiers morts au front de Ouagadougou

« C’est une façon de leur dire que nous sommes avec eux, aujourd’hui et demain », a-t-elle expliqué. Elle a ajouté que ce joyau contribuera à soutenir un tant soit peu les bénéficiaires des formations en vue de création d’activités rémunératrices, sources d’autonomisation. « La dimension sociale faisant partie de notre mission, je puis vous assurer de notre disponibilité à toujours accompagner nos autorités dans la limite de nos possibilités pour un Burkina Faso de paix », a-t-elle conclu.

Les participants à la cérémonie

Zanata Sanfo est la présidente de l’association des veuves des policiers tombés au champ d’honneur. Tout en remerciant les donateurs pour leur marque de solidarité, elle leur a exprimé la satisfaction des femmes de l’association. « Nous sommes très contentes de la construction de ce centre car il va nous permettre de nous former et de pouvoir prendre nos enfants en charge », a-t-elle dit.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés