Actualités :: 75e anniversaire du mouvement CV-AV au Burkina : « Si ce mouvement n’existait (...)

La cérémonie commémorative de la clôture des 75 ans d’existence du mouvement catholique CV-AV (Cœurs vaillants-Ames vaillantes) a eu lieu ce dimanche 24 juillet 2022 à la paroisse Saint Pierre de Gounghin, Ouagadougou. Messe d’action de grâce, pas de danse et témoignages ont marqué cet évènement. Les activités se sont déroulées autour du thème : « 75 ans de grâce avec Kizito, CV-AV de Ouagadougou, jubilons et portons l’Evangile à nos frères et sœurs pour un lendemain meilleur ».

1947-2022, 75 ans que le mouvement CV-AV existe au Burkina Faso (Haute-Volta à l’époque) plus précisément dans l’archidiocèse de Ouagadougou. Après la célébration de son jubilé de platine à la paroisse Christ Roi de Pissy en 2017, c’est au tour de la Paroisse Saint Pierre de Gounghin d’accueillir la clôture des manifestations consacrant le 75e anniversaire, c’est-à-dire le jubilé d’albâtre. La célébration eucharistique a été au cœur de cette grande retrouvaille. Dans son homélie, le vicaire général de l’archidiocèse de Ouagadougou, abbé Alfred Ouédraogo, représentant l’ordinaire des lieux, cardinal Philipe Ouédraogo en déplacement, a fait un rapprochement entre les textes sacrés du jour et la devise (Tous unis, tous frères) du mouvement CV-AV.

Abbé Alfred Ouédraogo, vicaire général de l’archidiocèse de Ouagadougou

Pour lui, chaque fois que les CV-AV se saluent, ils se rappellent qu’ils sont tous frères et qu’ils sont tous unis. « Si Dieu est notre père comme nous l’enseigne Jésus Christ dans l’évangile du jour (Luc, chapitre 11, verset 1-13), cela voudrait dire que nous enfants, sommes tous frères », commente-t-il. Dans un monde déchiré par les guerres de tout genre, le prédicateur a invité les enfants à rappeler au monde cette valeur chaque jour de leur vie.

Mme Catherine Manly, porte-parole des anciens CV-AV

Ce jour d’action de grâce a été aussi marquée par la présence des aînés aux côtés des accompagnateurs et des premiers acteurs du mouvement que sont les enfants. Une présence qui se veut être pour eux un témoignage que le mouvement des « Cœurs vaillants et Ames vaillantes est et restera ce temple, ce creuset de formation complète de l’homme et de tout l’homme », selon leur porte-parole, Catherine Manly, qui estime que si ce mouvement n’existait pas, il aurait fallu le créer. En effet, elle a raconté que 75 ans durant, le mouvement a formé et continue de forger (sur la base de ses douze principes et des dix principes du développement), des hommes et des femmes qui font partout sa fierté.

« Aujourd’hui, se réjouit-elle, rares sont les secteurs de la vie sociale où l’on ne retrouve pas une personne qui ne soit passée par ce mouvement ». Elle a relevé que ces personnes se reconnaissent surtout par leur ardeur au travail, l’amour fraternel et leur engagement pour l’avènement d’un monde meilleur. « Le CV-AV est ardent au travail comme au jeu, il a toujours le sourire, il s’emploie à annoncer l’évangile dans son milieu de vie », c’est par ce rappel qu’elle a prodigué des conseils aux enfants et jeunes qui militent dans cette pépinière humaine, religieuse puisque de ce mouvement sont nés et continue de naître des vocations sacerdotales et de vie consacrées.

Ange Lorraine Simporé, militante CV-AV à la paroisse cathédrale de Ouagadougou

Les anciens ont exhorté les enfants et les jeunes : « prenez donc conscience que votre saveur doit redonner un bon goût à notre société en quête d’amour et de paix. Fuyez l’incivisme, l’indiscipline et tous ces fléaux qui peuvent conduire à la perte de vos âmes. Vivez simplement les douze principes des CV-AV et vous demeurerez des exemples dans vos milieux de vie. C’est ainsi que nous bâtirons avec le Christ un monde plus fraternel car à cœur vaillant, rien d’impossible ».

« Au mouvement CV-AV, on nous apprend à respecter nos parents, nos enseignants, les personnes âgées. Aussi, j’ai appris que le CV-AV est travailleur, loyal, prie Dieu pour la paix au monde. Saint Kizito, patron du mouvement a dit que nous sommes tous des frères et des sœurs et nous devons nous unir pour un monde plus juste, plus fraternel pour l’avènement de la paix », a relaté Ange Lorraine Simporé de la paroisse cathédrale de Ouagadougou.

Abbé Joseph Ouédraogo, ancien aumônier national des CV-AV du Burkina Faso

Dans ce mouvement ont germé des graines de vocations sacerdotales et religieuses a confié l’abbé Joseph Ouédraogo, ancien aumônier national des CV-AV. « Cette pépinière a aussi donné à l’Eglise de nombreux catéchistes titulaires, des papas et mamans catéchistes et une multitude de laïcs engagés, toujours prêts à poursuivre l’annonce de l’Evangile au sein de l’Eglise famille de Dieu au Burkina et dans les différents corps de métier au sein de la société » a-t-il fait savoir.

Ce sont plus de mille jeunes et enfants venus des quatre coins du pays qui ont pris part à ce 75e anniversaire des Cœurs vaillants-Ames vaillantes. Rendez-vous est donc pris pour le centenaire, dans 25 ans.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Infrastructures du Coronathon : La cellule de gestion (...)
Journée internationale des personnes âgées : Des vivres et (...)
Burkina Faso : Le dispositif sécuritaire renforcé au (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « Nous attendons des (...)
Boucle du Mouhoun : Le fleuve Mouhoun sort de son lit (...)
Formation en coiffure de mariée : Séduction coiffure et (...)
Manifestation à Ouagadougou : « Ce coup-d’État n’est pas (...)
Projet de renforcement de la cohésion sociale et de la (...)
Région du Centre-est : Des ateliers régionaux pour (...)
Burkina/Agriculture : Les activités d’accompagnement des (...)
Bobo-Dioulasso : Des centaines de manifestants (...)
Burkina/Région du Nord : Le « Boukayamdé », une solution (...)
Burkina : Plus de 13 milliards de FCFA de pertes dues à (...)
Rentrée scolaire 2022-2023 : Le ministre en charge de (...)
UTM (Université de Technologies et de Management) : (...)
Campagne "STRONGER TOGETHER" : Déclaration conjointe du (...)
Burkina/Religion : La Maouloud aura lieu dans la nuit (...)
Marche à Bobo-Dioulasso : Des manifestants fouettés par (...)
Leadership féminin au Burkina Faso : Fin du projet « (...)
Centre-nord : Une quarantaine de femmes renforcent (...)
Système éducatif au Burkina : « Une formation qui (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31416



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés