Actualités :: Relance économique : Le « Gouvernement jeunesse Burkina » appelle à s’inspirer (...)

L’Association le « Gouvernement jeunesse Burkina » (GJB) a organisé une conférence publique sur le Japon, le samedi 23 juillet 2022, à l’Université Joseph-Ki-Zerbo. « Miracle économique du Japon. Comment s’en inspirer ? », C’est le thème choisi par ce groupe de jeunes qui a ainsi voulu offrir une tribune d’échanges et de partage d’expériences.

Le Japon est ce pays qui a su faire preuve de résilience dans son histoire face à l’adversité. Toute chose qui lui a permis de réaliser une croissance économique « spectaculaire » qui a fait de lui la troisième puissance économique du monde. Ces éléments, de l’avis du président de l’association le GJB, Adama Guembré, devrait inspirer le Burkina Faso qui vit une adversité sans précédent dans son histoire. Le choix du Japon l’a aussi été grâce à l’accessibilité de l’ambassade du Japon au Burkina Faso. Les premiers responsables de l’ambassade, des dires de M. Guembré, ont montré un intérêt particulier pour cette activité. Le thème, loin de faire de la morale, entend inviter à la réflexion, tirer dans l’expérience de l’autre, le noyau de pureté qui, selon les organisateurs, devrait inspirer le « pays des hommes intègres ».

Cette activité entend inviter à la réflexion, puiser dans l’expérience du Japon, selon Adama Guembré

La conférence sera co-animée par l’ambassade du Japon au Burkina, Kato Massaki. Par cette action, a laissé entendre le président de le GJB, le diplomate japonais montre un exemple « parfait » d’un des rôles des représentations diplomatiques qui est de contribuer au développement du pays dans lequel elles sont installées.

Le diplomate japonais à féliciter cette initiative du groupe GJB qui est parrainée par l’ambassade du « pays du soleil levant » à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Le miracle japonais dont ils veulent parler, a déclaré M. Masaaki, n’est pas le fruit du hasard. Cela est dû à beaucoup d’efforts de la population. « Comme vous le savez, le Japon était loin derrière tous les pays occidentaux en matière de développement, il y a 150 ans environ. Il a été détruit complètement après la seconde guerre mondiale, il y a plus de 75 ans. Mais grâce à l’engagement de tous ses fils et filles, il est parvenu à réaliser un miracle du point de vue de son développement économique, démocratique en s’inspirant de la connaissance des pays occidentaux. Et en utilisant au maximum sa ressource humaine et surtout en préservant sa culture et sa tradition », a-t-il détaillé.

Pour l’ambassadeur du Japon eu Burkina, l’histoire est un dialogue entre le passé et le présent

Partageant la conviction de l’historien burkinabè, Pr Joseph Ki-Zerbo, il a soutenu que l’histoire est un moyen d’affirmation de soi et de son identité. « Le Burkina Faso est un pays très riche de par sa tradition avec une longue histoire. Malheureusement, il est confronté à beaucoup d’insécurité et à une crise humanitaire sans précédent. Mais l’histoire est un dialogue entre le présent et le passé. De ce point de vue, je pense qu’il est important pour nous de partager l’histoire des uns et des autres pour apprendre de leur expérience dans le passé pour trouver des solutions afin de surmonter les défis », a-t-il terminé.

Quelques membres du GJB ont immortalisé l’activité en posant avec l’ambassadeur

En rappel, le « Gouvernement jeunesse Burkina » est un programme de l’Association des volontaires pour le développement durable (AVDD). Elle a été créée en 2016 avec pour objectif de former la jeunesse sur le leadership responsable, la gestion étatique et la bonne gouvernance.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Infrastructures du Coronathon : La cellule de gestion (...)
Journée internationale des personnes âgées : Des vivres et (...)
Burkina Faso : Le dispositif sécuritaire renforcé au (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « Nous attendons des (...)
Boucle du Mouhoun : Le fleuve Mouhoun sort de son lit (...)
Formation en coiffure de mariée : Séduction coiffure et (...)
Manifestation à Ouagadougou : « Ce coup-d’État n’est pas (...)
Projet de renforcement de la cohésion sociale et de la (...)
Région du Centre-est : Des ateliers régionaux pour (...)
Burkina/Agriculture : Les activités d’accompagnement des (...)
Bobo-Dioulasso : Des centaines de manifestants (...)
Burkina/Région du Nord : Le « Boukayamdé », une solution (...)
Burkina : Plus de 13 milliards de FCFA de pertes dues à (...)
Rentrée scolaire 2022-2023 : Le ministre en charge de (...)
UTM (Université de Technologies et de Management) : (...)
Campagne "STRONGER TOGETHER" : Déclaration conjointe du (...)
Burkina/Religion : La Maouloud aura lieu dans la nuit (...)
Marche à Bobo-Dioulasso : Des manifestants fouettés par (...)
Leadership féminin au Burkina Faso : Fin du projet « (...)
Centre-nord : Une quarantaine de femmes renforcent (...)
Système éducatif au Burkina : « Une formation qui (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31416



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés