Actualités :: Burkina/ Cadre sectoriel de dialogue : Première session ordinaire de l’année (...)

La cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2022 du cadre sectoriel de dialogue « Infrastructures de transport, de communication et de l’habitat », a eu lieu ce vendredi 22 juillet 2022, à Ouagadougou.

Placé sous le thème : « Défi de réalisation d’infrastructures et d’équipements structurants durables et résilients dans un contexte d’insécurité au Burkina Faso, quelle stratégie ? », le cadre sectoriel de dialogue est un organe d’animation du dispositif de suivi-évaluation de la mise en œuvre de la Politique nationale de développement, à travers ses instruments de mise en œuvre.

Ainsi, un tel cadre selon les organisateurs, leur permet d’avoir l’opportunité d’échanger sur les progrès réalisés et les contraintes rencontrées, de capitaliser les bonnes pratiques et de proposer des solutions de mitigation afin d’envisager de meilleures perspectives.

Pour cette session, il s’agira d’analyser les progrès réalisés au cours de l’année 2021 et au premier semestre 2022, de capitaliser les acquis et de formuler des recommandations pour plus d’efficacité dans la mise en œuvre du Plan d’actions sectoriel.

Selon le ministre des infrastructures et du désenclavement, le colonel-major Charles Josaphat Zoungrana, cette session consacrée à l’examen et à la validation du rapport de performance annuel 2021 et à mi-parcours 2022 et du Plan d’action sectoriel de la transition 2022 -2025 qui trace les grandes lignes de leur secteur pour les trois prochaines années, les interpelle sur la nécessité de mener une réflexion objective et réaliste afin de mettre en cohérence les défis actuels du secteur et les actions à mettre en œuvre pour disposer à la sortie de cette session d’un plan d’action réaliste et en phase avec les attentes de la population.

Il a expliqué que la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso ces dernières années, plus particulièrement au cours de l’année 2021 et le premier semestre de cette année, a mis à rude épreuve la réalisation de leurs projets. En effet cette situation a entraîné la suspension ou le non démarrage de certains projets selon lui, d’où l’importance du thème soumis à leur réflexion.

Colonel-major Charles Josaphat Zoungrana, ministre des infrastructures et du désenclavement

« Toutefois au regard du niveau de réalisation des produits qui concourent à l’atteinte des effets attendus de notre secteur, on note un bilan plutôt satisfaisant. En effet, sur 39 produits programmés, 28 ont atteint leurs cibles, quatre n’ont pas connu un démarrage pour des raisons diverses, et sept ont eu un niveau d’exécution en deçà de la cible », a martelé le ministre en charge des infrastructures.

Il a exhorté les participants à des analyses profondes et objectives, à trouver les meilleures solutions aux obstacles qui entravent l’atteinte des objectifs du secteur.

Patricia Coulibaly
Lefaso.net

Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Autorité pour le développement intégré des Etats du (...)
Burkina : Manifestations hostiles à la France et à la (...)
Burkina/Justice : Ollo Mathias Kambou condamné à six (...)
Education au Burkina : Une rentrée scolaire 2022-2023 (...)
Burkina Faso : La vie reprend son cours après le coup (...)
Pazani : L’association Neer-Boada lance un SOS pour la (...)
Burkina/Situation nationale : « La suspension de la (...)
Burkina/Situation nationale : Les huit conseils du (...)
Dona Ramde : Le métier de traducteur interprète
Situation au Burkina Faso : Des leaders de Bobo-Dioulasso
Infrastructures du Coronathon : La cellule de gestion (...)
Journée internationale des personnes âgées : Des vivres et (...)
Burkina Faso : Le dispositif sécuritaire renforcé au (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « Nous attendons des (...)
Boucle du Mouhoun : Le fleuve Mouhoun sort de son lit (...)
Formation en coiffure de mariée : Séduction coiffure et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31437



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés