Actualités :: Burkina : Vers un renouvellement du parc automobile des transports publics (...)

La direction générale des transports terrestres et maritimes et le Secrétariat permanent du programme sectoriel des transports (SP/PST) organisent, ce mercredi 20 juillet 2022 à Bobo-Dioulasso, un atelier d’information et de sensibilisation sur le processus du mécanisme de renouvellement et de la prime à la casse en vue du rajeunissement du parc automobile des transports publics routiers au Burkina Faso.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et à la facilitation au commerce (PAMOSET-FC), initié par le gouvernement burkinabè.

Dans la mise en œuvre de ce mécanisme de renouvellement du parc, le ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière a procédé au lancement officiel des souscriptions le 25 octobre 2021.

Le nombre de véhicules à renouveler dans cette première phase est de 150. Des dossiers ont été reçus et traités, mais la totalité des 150 véhicules n’étant pas encore épuisée, il y a lieu de mener des actions de sensibilisation dans certaines régions afin de susciter l’adhésion à ce mécanisme de renouvellement.

Les participants

Ce mécanisme pérenne a entre autres pour objectifs, le rajeunissement permanent du parc de véhicules lourds de transport de marchandises et un meilleur suivi du parc ; la préservation de l’environnement ; l’amélioration de la santé des populations et de la contribution au respect des normes de chargement des véhicules ; la contribution aux objectifs du développement et de réduction de la pauvreté ; la compétitivité sous régionale…

Cette rencontre avec les acteurs des Hauts-Bassins est l’occasion d’expliquer les conditions de soumission à ce projet, et de ressortir les nouvelles orientations relatives à l’assouplissement de certains critères.

Préfet Yacouba Sawadogo, représentant du gouverneur des Hauts-Bassins

A travers ce programme, l’ambition du gouvernement est de doter le Burkina Faso d’un système de transport routier performant, apte à soutenir le secteur productif et à améliorer les conditions de vie et de travail des populations.

Selon Marc Djewo, représentant le président du comité interministériel chargé du mécanisme et du transport, c’est depuis 2014, que le gouvernement burkinabè s’est lancé dans une dynamique de professionnalisation du secteur des transports, toute chose qui rime avec parc automobile rénové pour permettre ainsi les échanges à l’interne et à l’externe du Burkina Faso pour ce qui concerne le secteur des transports. Et pour ce faire, le gouvernement a initié le PAMOSET-FC, un projet administré à la Banque mondiale, financée par cette institution et qui est chargé d’appuyer le secteur des transports pour le renouvellement du parc automobile en deux volets. Le premier volet est la formation pour professionnaliser les acteurs. Le second volet consiste à renouveler le parc automobile.

Mamoudou Touré, président de la faîtière unique des transporteurs (FUTRB) des Hauts-Bassins

Concernant le renouvellement du parc automobile, il estime que c’est une opportunité pour les transporteurs pour plusieurs raisons. Cela permettra à priori de renouveler le parc automobile qui est très vieillissant. Il rappelle de ce fait qu’environ 42% des camions au Burkina Faso en 2019 ont plus de 30 ans, d’où la nécessité de renouveler effectivement ce parc automobile. Quant à l’appui, il concerne plusieurs points dont la prime à la casse. Celui qui souscrit à cette opération a droit à une prime parce qu’il va donner son véhicule qui est un peu vieillissant en remplacement d’un nouveau. Il y a également le fonds de garantie qui donne la possibilité à ceux qui n’ont pas les ressources nécessaires, de pouvoir contracter un prêt auprès des institutions financières afin d’acquérir un camion neuf.

Pour Mamoudou Touré, président de la Faîtière unique des transporteurs (FUTRB) des Hauts-Bassins, ce renouvellement est bienvenu parce que leur parc roulant est vieillissant. C’est une bonne initiative du ministère des Transports de les accompagner dans ce sens. Concernant les conditions d’acquisition de nouveaux véhicules il souligne qu’il y a quelques couacs, mais reste convaincu que cela va se régler car il y a des négociations en cours pour obtenir des véhicules hors taxes afin de baisser le coût des véhicules.

Marc Djewo, représentant le président du comité interministériel chargé du mécanisme et du transport

De l’appréciation du préfet, Yacouba Sawadogo, représentant du gouverneur des Hauts-Bassins, cette occasion est la bienvenue en ce sens que la zone des Hauts-Bassins Bobo-Dioulasso est très stratégique étant donné que le transport routier passe par là pour la Côte-d’Ivoire et le Mali. A travers, cet atelier, beaucoup d’initiatives seront donc annoncées et un processus nouveau sera mis en place pour améliorer le transport terrestre.

D’un coût global de 15 milliards de francs CFA, le projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et à la facilitation au commerce bénéficie de l’appui de la Banque mondiale.

Haoua Touré
Lefaso.net

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés