Actualités :: Foire de l’innovation paysanne : La deuxième édition lancée

La cérémonie d’ouverture de la deuxième édition de la foire de l’innovation paysanne a eu lieu ce mardi 19 juillet 2022, dans la capitale burkinabè. La foire se tient jusqu’au 21 juillet au sein de la mairie de Ouagadougou.

Cette foire de l’innovation paysanne entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet Promotion de l’innovation locale en gestion de l’eau dans l’agriculture familiale au Sahel (Proli-GEAFaSa) exécuté au Burkina Faso et au Sénégal.
Selon les organisateurs, le projet met un accent particulier sur la recherche de moyens locaux efficaces, faciles, accessibles et durables de maîtrise de l’eau pour améliorer l’agriculture familiale et les moyens d’existence.
Son objectif est de permettre la promotion des pratiques paysannes en réponses aux contraintes hydriques imposées par la variabilité et le changement climatique au Sahel.

Visite des stands d’expositions par les officiels

« Au cours des deux dernières années, le projet a identifié plus de 50 innovations paysannes, en matière de gestion de l’eau en agriculture familiale. Ces innovations ont été caractérisées et documentées pour le besoin d’une diffusion à grande échelle », a confié le président du réseau MARP, Issiaka Savadogo.

Depuis des décennies, le volume des précipitations dans la bande sahélienne a globalement diminué et la répartition des pluies dans l’espace a connu de fortes irrégularités. Les causes de cette péjoration climatique confit-il, sont liées entre autres aux changements globaux survenus dans le climat.

Issiaka Savadogo, le président du réseau MARP

« Cette évolution négative s’est manifestée par des cycles de sécheresse qui ont engendré de graves crises alimentaires à partir des années 1970 combinée aux facteurs socio-démographiques dont la conséquence est la dégradation progressive des ressources naturelles. Face à ce constat, l’Etat, les communautés et les partenaires techniques et financiers développent des initiatives (multiples et multiformes) sur le terrain. Fait partie de ces initiatives, le Proli-GEAFaSa mis en œuvre au Burkina Faso et au Sénégal », a déclaré le représentant du ministre en charge de l’agriculture, Karim Konseibo.

Il a indiqué que le projet a permis de reconnaître la capacité d’innovation des paysannes et des paysans pour faire face à la dégradation des ressources naturelles et à la contre-performance des systèmes de production. L’approche utilisée par le projet, est appelée "Développement participatif de l’innovation". Elle permet de reconnaître l’innovation paysanne comme levier pouvant permettre de dresser les problématiques de développement agricole et rural. Plusieurs innovations locales ont ainsi été identifiées, caractérisées et documentées et l’organisation de cette foire de l’innovation paysanne servira de cadre de présentation de ces innovations et aussi de réflexion sur la valorisation de ces expériences.

Karim Konseibo, représentant du ministre en charge de l’agriculture

Au Burkina Faso et au Sénégal, certaines de ces innovations font l’objet de processus DPI (expérimenter améliorer et valider les résultats, action conjointe menée par le paysan) pour toutes ces initiatives permettant d’alimenter le plaidoyer, le dialogue et l’influence politique dans l’optique de rendre les interventions publiques ainsi que les financements plus sensibles à l’innovation paysanne en agro écologie.

« Cette foire nous donne l’occasion de mener des réflexions sur la contribution de l’innovation locale dans la chaîne de résilience des communautés agricoles pour un renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans nos deux pays », conclu le représentant du ministre en charge de l’agriculture. M. Konseibo, a réitéré au nom du ministre, leurs sincères remerciements, leurs reconnaissances renouvelées et leurs encouragements aux partenaires de mise en œuvre du projet, aux partenaires techniques et financiers, et à toutes les organisations de la société civile qui œuvrent pour l’atteinte d’une sécurité alimentaire et nutritionnelle du pays.

« Je salue au nom du ministre de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques l’engagement de tous les acteurs du Sénégal et du Burkina et leurs partenaires dans l’accompagnement des efforts des communautés rurales visant à la construction d’une résilience durable face aux changements climatiques et je vous invite, après cette cérémonie, à visiter les stands de présentation des innovations et à participer aux deux panels qui auront lieux dans cette même salle », a-t-il conclu.

Patricia Coulibaly
Lefaso.net

Burkina : La grève des contrôleurs aériens suspendue
Exécution de commande publique par les artisans : Le (...)
Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une (...)
Santé au travail : « Chaque année, le travailleur doit (...)
Pré-forum d’investissement de l’initiative « Main dans la (...)
Education au Burkina : CREDO en quête de 5000 bourses (...)
Burkina : « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » (...)
Fin de formation des commandants et directeurs de (...)
Bobo-Dioulasso : L’arrondissement 3 récompense ses (...)
Sécurité au Burkina : La réduction des cas d’attaques à (...)
TGI Ouaga II : Le policier poursuivi pour menace de (...)
Journée internationale des personnes âgées 2022 dans les (...)
Hôpital Souro Sanou de Bobo-Dioulasso : L’ONG Light for (...)
Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la (...)
Fin de la prise en charge des pauses-déjeuner : « La (...)
Jugement affaire Guiro Ousmane : Le parquet se retire (...)
Affaire KAMAO : « Il s’agit de défendre les intérêts de la (...)
Réconciliation nationale et cohésion sociale au Burkina (...)
Formation de commandants et directeurs des secours (...)
Sécurité des aliments : Un projet pour améliorer la (...)
Burkina/ Filière huile : Les travaux de 2021 restitués (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31353



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés