Actualités :: Université Joseph Ki-Zerbo/Sociologie : Admise à la retraite, Pr Fatoumata (...)

Professeur titulaire en sociologie, Fatoumata Badini/Kinda doit faire valoir ses droits à la retraite après 36 ans de service de la sociologie et du genre. Ce lundi 18 juillet 2022, elle a reçu des hommages dignes de son rang du Laboratoire du genre et développement de l’université Joseph Ki-Zerbo où elle a servi.

Les éloges n’ont pas tari à l’endroit du Pr Badini à l’occasion de cette journée d’hommage. Une carrière bien remplie. C’est le moindre que l’on puisse dire au regard du parcours du Pr Fatoumata Badini/Kinda. Cette dernière aura passé 36 années au service de la sociologie et des études de genre au Burkina Faso. La responsable du Laboratoire genre et développement, Pr Valérie Rouamba, a laissé entendre que Pr Badini est une mère protectrice aussi bien pour ses étudiants que ses collègues.

Une conférence publique lui sera également dédiée sur le thème : « Genre et sexualité », a indiqué Pr Rouamba

« C’est une pionnière des études du genre au Burkina. Pr Badini a consacré sa jeunesse, ses ambitions, sa vie entière à l’enseignement et à la recherche au Burkina Faso en général et en particulier, à la sociologie et aux études de genre », a-t-elle déclaré. Celle que le département de sociologie célèbre aujourd’hui est une référence aussi bien sur le plan national qu’international. Elle a contribué à former des milliers d’étudiantes et d’étudiants et a été de toutes les grandes victoires du département de sociologie.

Le président de l’université Jean-François Kobiané a souhaité que les cérémonies d’hommage soient une tradition

C’est un devoir pour nous, a reconnu Pr Valérie Rouamba, de reconnaître cet engagement, cet investissement de toute une vie. « Surtout au moment où elle s’apprête à entamer une autre étape de sa carrière, que nous lui souhaitons joyeuse et riche, loin du stress permanent des obligations académiques même si, tel un général de l’armée, une universitaire de sa trempe n’est jamais à la retraite », s’est-elle convaincue. Cette journée d’hommage se veut riche et remplie. Pour ce faire, un appel a été fait au Pr Alkassoum Maïga pour faire le tour des œuvres du Pr Kinda. Une conférence publique lui sera également dédiée sur le thème : « Genre et sexualité », sans oublier les témoignages.

Une tête bien faite et un bon cœur

Le président de l’université Joseph Ki-Zerbo, Pr Jean-François Kobiané, est pour sa part fier. Il a souhaité que les cérémonies d’hommage soient une tradition. Pour lui, le faire, honore non seulement ceux à qui on rend hommage mais cela nous honore également. « Une tête bien faite et un bon cœur sont toujours une combinaison formidable. Je reste convaincu qu’au-delà de l’activité de production scientifique, c’est aussi les qualités humaines qui, à mon avis, permettent véritablement d’être efficace et d’apporter un changement qualitatif et d’impacter positivement la société », a lancé le président de l’université Joseph Ki-Zerbo et de terminer en affirmant que derrière l’humilité, la grande vision du Pr Badini, c’est surtout cette valeur qu’elle a voulu faire passer au cours de toutes ces années.

Les collègues du Pr Badini n’ont pas voulu se faire compter la cérémonie

C’est par des larmes de joie, une voix tremblante, teintée d’émotion que Pr Fatoumata Kinda / Badini a confié ses sentiments. « Ce sont des sentiments de très fortes émotions. Emotions parce que ce qui se passe aujourd’hui, je trouve que c’est une bénédiction divine, c’est une grâce que je sois ici ce matin en bonne santé, en vie. Car les cérémonies rendues ici concerne très souvent des personnes qui ne sont plus de ce monde. Mais aujourd’hui je suis là pour vivre, entendre, voir cet hommage organisé à mon intention, à ma modeste personne », a-t-elle confessé.

Pre Badini souhaite une santé de fer pour pouvoir continuer la formation et l’encadrement

Elle a ajouté que quand elle voit toute cette organisation, toute cette mobilisation, toute cette présence, toute l’affection ici exprimée, elle est comblée, bénie, distinguée à tous les niveaux. « Je remercie tout le monde, chacun par rapport à sa contribution à cette journée. Que Dieu, le Tout puissant, puisse récompenser tout le monde au-delà des attentes des uns et des autres », a-t-elle imploré. Elle ne compte pas fermer la porte à la recherche ni à la formation. « Je ne peux pas dire que je vais fermer la porte à la retraite car je me suis tellement investie que je souhaite une santé de fer pour pouvoir continuer la formation, l’encadrement et surtout la recherche dans les domaines qui rejoignent mes centres d’intérêts », a-t-elle rassuré.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes (...)
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 (...)
Malnutrition chronique et insécurité alimentaire au (...)
Jugement des comptes de gestion au Burkina : La Cour (...)
Empowering women in politics : Un nouveau programme (...)
Collecte de sang à l’ASCE-LC : Au moins 200 agents et (...)
Utilisation d’internet et des réseaux sociaux au Burkina (...)
Burkina : La police municipale, la douane et la police (...)
Employabilité de la jeunesse au Burkina : Société (...)
Burkina Faso : L’engagement des volontaires magnifié
Droits des femmes au Burkina : La campagne de 16 jours (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31983



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés