Actualités :: Dori : Elèves et étudiants de différentes confessions à l’école du dialogue (...)

Le comité mixte du dialogue interreligieux a organisé le 16 juillet à Dori un atelier sur le dialogue inter confessionnel. Ce dialogue interreligieux au profit d’élèves et étudiants issus de différentes confessions de la région du Sahel vise un objectif, la cohésion sociale. De ce fait la rencontre a réuni plusieurs participants. L’activité a été financée par le consortium UFC-Dori, le CDC de Ouahigouya et l’ADCV de l’est à travers le projet de Promotion du dialogue interreligieux et du vivre ensemble PRO_DIVE.

Dans la région du Sahel, le tissu social est dégradé, le vivre ensemble est mis à rude épreuve pour faits de terrorisme et de conflits interreligieux et communautaires. Comment cultiver la paix, la cohésion sociale dans cette région du Burkina et amener les populations à vivre en parfaite harmonie, c’est le leitmotiv du Comité mixte de dialogue inter religieux(CMDIR). Pour la structure, aucune action en faveur de la paix n’est de trop. Ce 16 juillet donc, à la faveur d’un atelier, le comité a réuni les élèves et étudiants des confessions religieuses du Sahel autour du thème : « Le dialogue interreligieux au service de la cohésion sociale au Sahel : quelle implication des élèves et étudiants ? ».

Abdoulaye Joseph Ouédraogo, responsable du projet promotion du dialogue interreligieux et du vivre ensemble

La séance a connu la participation de nombreux élèves et étudiants issus des associations des élèves et étudiants musulmans du Burkina et les jeunes étudiants et élèves catholiques. Pour mieux permettre à ces participants de s’approprier du thème, trois communications ont été données. Ces communications basées sur le vivre ensemble, la cohésion sociale, la fraternité entre les frères religieux ont été tirées de la Bible et le Coran. Ruffin Sam, le coordonnateur du comité, explique que le CMDIR est un cadre de collaboration entre les musulmans, les chrétiens étudiants et élèves afin de répondre ensemble aux défis communs. Cette activité que le comité organise est de rechercher la paix, la cohésion sociale au Burkina Faso. Selon ses dires, le pays traverse une situation délicate.

Toutes les contributions nobles dans la recherche de la paix sont à saluer et à encourager d’où l’organisation de cet atelier à Dori. A l’en croire, à la fin de la rencontre, le souhait du comité c’est d’une part de savoir que la connaissance des participants est renforcée en matière de dialogue interreligieux et d’autre part, voir que des actions concrètes sont posées pour véritablement contribuer à la promotion du dialogue interreligieux au Burkina Faso. Quant à Abdoulaye Joseph Ouédraogo, responsable du projet promotion du dialogue interreligieux et du vivre ensemble issu de l’UFC-Dori et bailleur de fonds de l’activité, il notifie que dans le cadre de la recherche de la paix ce n’est pas une seule structure ou ONG qui peut contribuer à apporter l’apaisement.

Ruffin Sam, le coordonnateur du CMDIR

« Nous nous sommes dit qu’il serait très intéressant de diversifier les actions à mesure de pouvoir renforcer les liens de coopération entre les différentes organisations. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une (...)
Exécution de commande publique par les artisans : Le (...)
Domotique au Burkina : Prenez le contrôle de votre (...)
Burkina Faso : Les jeunes cadres de l’UNDD saluent (...)
Burkina / Balai Citoyen : L’appel du « Camp Cibal 2022 » (...)
Instituts supérieurs privés du Burkina : Le BTS 2022 (...)
Agression de civils à Ouagadougou : Le Chef d’état-major (...)
Education : L’association Coach du cœur offre 500 kits (...)
Ecole d’été en intelligence artificielle : Les participants
Projet Weoog-Paani : Le comité technique de suivi dresse (...)
Sud-Ouest : L’Association pour la promotion féminine de (...)
Burkina : La grève des contrôleurs aériens suspendue
Santé au travail : « Chaque année, le travailleur doit (...)
Pré-forum d’investissement de l’initiative « Main dans la (...)
Education au Burkina : CREDO en quête de 5000 bourses (...)
Burkina : « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » (...)
Fin de formation des commandants et directeurs de (...)
Bobo-Dioulasso : L’arrondissement 3 récompense ses (...)
Sécurité au Burkina : La réduction des cas d’attaques à (...)
TGI Ouaga II : Le policier poursuivi pour menace de (...)
Journée internationale des personnes âgées 2022 dans les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31374



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés