Actualités :: Ordination presbytérale à Tenkodogo : Les abbés Raoul Béogo et Jean Paul Bangré (...)

Un évêque souriant et des fidèles joyeux, c’est ce qui se voyait en cette journée sainte du samedi 2 juillet 2022 à la cathédrale de Tenkodogo. Dieu a encore suscité deux serviteurs pour son peuple. Il s’agit de l’abbé Raoul Béogo, originaire de la paroisse Saint Clément Marie de Salambaoré, et Jean Paul Bangré, de la paroisse Saint Paul de Moaga. Les deux pasteurs ont reçu l’onction de consécration des mains de monseigneur Prosper Kontiebo, évêque de Tenkodogo.

Une joie anime les cœurs des fidèles de Tenkodogo. Elle découle de Dieu qui vient soulager les brebis du diocèse désireuses d’avoir beaucoup de prêtres.

Au cours de la messe d’ordination, monseigneur Prosper Kontiebo est revenu sur le sens même de la vie religieuse : « je vous exhorte à être des pasteurs selon le cœur de Dieu, proche de son troupeau. L’évêque de Tenkodogo soutient : « le prêtre est un serviteur. Chaque prêtre doit prendre conscience qu’on est prêtre pour servir et non se servir ». Il continue : « Être pasteur ce n’est pas être un imposteur ».

Celui qui a la charge des troupeaux de Dieu pense que le prêtre est dans le monde mais il n’est pas du monde parce qu’il est un canal par lequel Dieu passe pour s’adresser à son peuple. En paraphrasant le livre d’Ezéchiel, monseigneur Kontiebo ajoute ceci : « avant que tu ne viennes au jour, je t’ai consacré, je fais de toi un prophète des nations ».

Quant aux élus du jour, ils se disent fiers de voir l’Eglise les consacrer. L’abbé Raoul Béogo, originaire de la paroisse Saint Clément Marie de Salambaoré, souligne le grand mystère que Dieu a accompli dans sa vie. « C’est d’abord pour moi une joie de recevoir l’ordre de consécration. C’est aussi un appel à aller annoncer la bonne nouvelle dans les extrémités de la terre. Nous sommes conscients que ce que Dieu lui-même a commencé en nous, il saura faire de nous des prêtres selon son cœur », dit celui qui a choisi comme devise "Tout est grâce".

Pour son confrère abbé Jean Paul Bangré, la vie est un don de Dieu. Pour lui, s’offrir pour la mission est aussi un don. C’est pourquoi il ajoute : « nous mesurons la tâche qui nous attend et nous croyons que, par l’aide de Dieu, nous pourrons y arriver ».

Pour les fidèles venus adorer et louer le très haut, ce mystère reste gravé dans les mémoires.

Nicolas Bancé, fidèle venu rendre grâce, laisse entendre : « la joie du sacerdoce est notre joie. C’est pourquoi nous sommes venus communier avec nos frères qui reçoivent ce sacrement ».

Pour l’abbé Alexandre Nazotin, représentant la famille pastorale du diocèse, le sacerdoce est un don de Dieu. Il mérite beaucoup de soins. Au nom de ses confrères, l’abbé Nazotin a invité ses frères dans le sacerdoce à imiter le Christ tout en ouvrant leurs cœurs aux aînés dans le sacerdoce.

L’abbé Raoul Béogo est désormais porté vicaire à la paroisse Sacré cœur de Garango. Jean Paul Bangré, lui, est envoyé en mission à Salambaoré. C’est dans une ambiance bon enfant que la messe s’est clôturée sous une forme festive de louange au créateur.

Gérard BEOGO

Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les (...)
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des (...)
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait (...)
Circulation routière au Burkina : Ouagadougou, capitale (...)
Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Communications électroniques au Burkina : Les pratiques (...)
Burkina/Santé : Les responsables du ministère de la Santé (...)
Lutte contre la cécité au Burkina : Le ministère renforce (...)
« Projet Lönni » : Quand l’art efface le handicap
Port de casques à Ouagadougou : « C’est trop protocolaire (...)
Startup Challenge, édition 2022 : La 5e phase d’accélération
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés