Actualités :: Centre-est : Une journée régionale d’orientation scolaire et professionnelle (...)

Ousmane Massimbo est conseiller d’orientation scolaire professionnelle, chef du service de l’information, de l’orientation scolaire et professionnelle et des bourses à la direction provinciale des enseignements post-primaire et secondaire du Boulgou. Après les examens de fin d’année, nous lui avons tendu le micro pour connaître l’importance de l’orientation académique et la sixième édition de la journée régionale d’orientation scolaire et professionnelle que sa direction organise.

Lefaso.net : vous êtes le président du comité d’organisation des journées régionales de l’orientation scolaire et professionnelle (JOSP) du Centre-est. Pourquoi vous organisez cet événement ?

Ousmane -Massimbo : Nous organisons effectivement la sixième édition des JOSP du Centre-est, à Tenkodogo, du 14 au 15 Juillet 2022. Les journées de l’orientation tirent leurs fondements dans l’arrêté portant attributions, organisation, fonctionnement des directions régionales des enseignements post-primaire et secondaire. Cet arrêté édicte que le service de l’orientation scolaire est chargé d’informer le public des différentes formations scolaires et universitaires existantes et des offres de bourses et de stage. Les autorités de l’enseignement post-primaire et secondaire du Centre-est ont opté pour les JOSP afin de remplir efficacement cette mission.

Quelle est l’importance de ces journées d’orientation ?

Ces journées permettent de faire plusieurs activités d’orientation scolaire avec les lauréats, mais aussi de satisfaire le besoin en information des parents d’élèves et de tous les acteurs du système éducatif.

Si les JOSP tirent leur fondement des textes du ministère de l’Education, pourquoi certaines régions n’en organisent pas ?

L’organisation des journées régionales de l’orientation scolaire et professionnelle est très difficile à cause du manque de ressources financières allouées à ce type d’activité. Certainement que les directions régionales auxquelles vous faites allusion mènent d’autres activités d’orientation scolaire qui permettent de satisfaire le public en matière d’informations sur les formations et sur les allocations scolaires.

Quelles sont les activités programmées pour cette édition des JOSP ?

Les bacheliers suivront une simulation-initiation à l’utilisation de la plateforme Campusfaso. Cette activité est dirigée par notre partenaire, la direction générale de l’enseignement supérieur. Plusieurs conférences notamment sur les thématiques de l’orientation scolaire et professionnelle et sur la gestion des bourses d’études seront données aux participants. Les présentations de filières constituent également une des activités les plus importantes des JOSP du Centre-est.

Les universités privées peuvent-elles participer aux JOSP du Centre-est ?

Les établissements privés d’enseignement supérieur font partie des partenaires des journées régionales de l’orientation scolaire et professionnelle du Centre-est. Leur participation est très importante car ces établissements sont en mesure de donner des informations satisfaisantes sur les filières dont ils disposent et sur les opportunités qu’ils offrent aux étudiants. Certains établissements privés ont déjà confirmé leur participation à cette édition. Il suffit de demander à participer.

Votre message de fin ?

Notre message c’est de remercier monsieur le gouverneur de la région du Centre-est patron de cette édition et l’ensemble des bienfaiteurs qui s’engagent pour la réussite de cette édition. Nous donnons rendez-vous aux participants le jeudi 14 Juillet 2022 à la salle polyvalente de Tenkodogo. J’invite donc les universités privées, les centres de formation professionnelle et les instituts et écoles d’enseignement supérieur ainsi que les bacheliers et leurs parents à participer à cette édition des JOSP du Centre-est.

Gérard BEOGO

Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les (...)
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des (...)
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait (...)
Circulation routière au Burkina : Ouagadougou, capitale (...)
Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Communications électroniques au Burkina : Les pratiques (...)
Burkina/Santé : Les responsables du ministère de la Santé (...)
Lutte contre la cécité au Burkina : Le ministère renforce (...)
« Projet Lönni » : Quand l’art efface le handicap
Port de casques à Ouagadougou : « C’est trop protocolaire (...)
Startup Challenge, édition 2022 : La 5e phase d’accélération
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés