Actualités :: Lutte contre les maladies tropicales négligées : Le Réseau accès aux (...)

Le Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME) a organisé un atelier d’élaboration de plans de plaidoyer en faveur de la lutte contre les Maladies tropicales négligées (MTN) au Burkina Faso, ce mercredi 29 juin 2022 à Ouagadougou.

Consolider les connaissances des Organisations de la société civile (OSC) sur les actions en faveur de la lutte contre les MTN et définir les axes stratégiques de plaidoyer en vue d’une esquisse de plan de plaidoyer des OSC en faveur du contrôle pour l’élimination des MTN au Burkina sont là, de façon générale, les objectifs de ce présent atelier.

Plus spécifiquement, ces échanges permettront de faire une revue des conclusions de la rencontre du 17 mai 2022 sur la communication stratégique et le plaidoyer ; d’identifier les opportunités de plaidoyer et la contribution potentielle des communautés et des OSC dans la lutte contre les MTN. Ils permettront également d’identifier des axes stratégiques de plaidoyer de la société civile pour lutter contre les MTN ; d’identifier des messages et des canaux de communication pour le plaidoyer de la société civile. Et pour finir, de voir les possibilités de plaidoyer pour la lutte contre les MTN sur les réseaux sociaux.

Au sortir de ces échanges, il est attendu des participants des pistes d’action concrète pour mener le plaidoyer sur le terrain en faveur de la lutte contre les MTN

Selon la chargée de programme au RAME, Ida Sawadogo / Yougbaré, au sortir de cet atelier, il est attendu des participants des pistes d’actions concrètes pour mener le plaidoyer sur le terrain en faveur de la lutte contre les MTN.

Organisé avec l’appui de Speak up Africa et du Programme national de lutte contre les maladies négligées au Burkina, l’atelier se tiendra sur une seule journée.

D’après la chargée de plaidoyer à Speak up Africa, Awa Somé / Yanogo, la confiance a été placée au RAME pour mener cette activité de plaidoyer parce qu’il est membre de la coalition et qu’il est également plus aguerri dans cette lutte.
« Nous attendons donc du RAME qu’il mette son expertise au profit du programme MTN afin que nous puissions atteindre les objectifs que nous visons à travers le renforcement de capacité des différents programmes », a-t-elle confié.

Photo de famille

A entendre la représentante de la coordonnatrice du Programme national de lutte contre les MTN, Christine Sawadogo, la lutte contre ces MTN connaît un succès car des avancées notoires sont enregistrées. « Pour ce qui est de la lutte des MTN, de 2000 à 2022, grâce à l’accompagnement des partenaires, des avancées ont été faites. En 2000, la transmission de la filariose lymphatique était présente dans tous les districts sur l’ensemble du territoire. Mais actuellement, la transmission ne se poursuit que dans seulement huit districts. Les prévalences également de la schistosomiase et du trachome ont sensiblement baissé. Pour le trachome, sur 46 districts qui étaient pandémiques, la transmission a actuellement été interrompue », a-t-elle indiqué.

Au cours de cette journée, des communications seront faites sur le plan d’action du programme MTN du Burkina Faso et sur les clés de succès d’un plaidoyer réussi en faveur de la lutte contre les MTN.

Un rapport de la formation, intégrant les recommandations pertinentes issues des débats, sera élaboré, sous la responsabilité du Réseau accès aux médicaments essentiels. La diffusion de ce rapport sera assurée par le RAME.

Notons que le Réseau accès aux médicaments essentiels est une organisation de la société civile qui lutte en faveur de la mise en place de politiques adéquates de santé en faveur de la population.

Hanifa Koussoubé
Lefaso.net

Gestion des risques agricoles : Des acteurs outillés à (...)
Mister université Burkina 2022 : Godwin Afanou (...)
Coopération transfrontalière : Des membres de délégations (...)
Association Rayimi : Une trentaine de chefs traditionnels
Commune de Ouagadougou : La délégation spéciale tient sa (...)
Burkina/Prix Stelab 2021 : Les lauréats reçoivent leurs (...)
Administration des concours professionnels : Bassolma (...)
Route Ouaga-Bobo : Un risque de rupture de la (...)
Projet RESPECT-SDSR : Un atelier d’échanges inter-universitair
Boucle du Mouhoun : L’ONG Terre des hommes donne du (...)
Deuxième forum national des défenseurs des droits humains (...)
Promotion de la paix au Burkina : ACD et l’UNICEF (...)
Journée internationale de la démocratie : Le Centre pour (...)
Cohésion sociale et réconciliation nationale : Les (...)
Restauration : Ben Lucien Compaoré va défendre les (...)
Production des semences au Burkina : La faîtière (...)
Burkina/Protection sociale : Travailleurs salariés et (...)
Solidarité au Burkina : Le Mogho-Naaba et sa Cour volent (...)
Centre de Langues 2iE, un centre agréé à votre service (...)
Promotion de la paix au Sahel : Les communautés peuhles (...)
Burkina/Santé : L’Institut supérieur privé de santé Sainte (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31353



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés