Actualités :: Crise humanitaire au Burkina : Le Comité international de la Croix-Rouge (...)

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a organisé, le 23 juin 2022 à Dori, chef-lieu de la région du Sahel, une rencontre avec les journalistes. Il s’est agi d’évoquer les actions de l’organisation humanitaire pour faire face à la crise que connaît le Burkina, mais aussi d’annoncer l’ouverture de la sous-délégation du CICR à Dori.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a désormais une sous-délégation à Dori. Profitant de l’ouverture de ses nouveaux locaux dans le chef-lieu de la région du Sahel, l’organisation humanitaire a animé un point de presse le 23 juin. Le chef de la délégation du CICR au Burkina, Laurent Saugy, a voulu ainsi informer l’opinion nationale et internationale de l’implantation de sa structure à Dori, pour être plus proche des populations affectées par la crise sécuritaire et humanitaire.

Dans sa déclaration liminaire, Laurent Saugy a d’abord exprimé la solidarité du CICR envers toutes les personnes affectées par les situations de violence au Burkina Faso. Il n’a pas manqué d’évoquer l’attaque de Seytenga, qui a fait 86 victimes selon les chiffres officiels, et occasionné le déplacement de milliers de personnes à Dori. « Il n’y a pas de mots pour qualifier ou pour traduire cette tragédie qui frappe la population de Seytenga », s’est indigné le chef de délégation. Selon lui, la région du Sahel ne cesse d’être meurtrie de façon outrageante.

Parlant de la situation nationale, Laurent Saugy a déclaré que le Burkina Faso est confronté aujourd’hui à l’une des crises humanitaires les plus difficiles de son histoire. Face à cette situation, le CICR, au regard de son mandat et de son mode opératoire, s’efforce, selon Laurent Saugy, d’apporter des réponses afin de soulager les populations dans l’urgence et dans le long terme.

Le chef de la délégation du CICR au Burkina, Laurent Saugy (au milieu).

A l’en croire, l’intervention du CICR est basée sur des principes fondamentaux : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, l’unité, l’universalité et le volontariat. L’unité inclut la proximité, le dialogue, l’écoute et le partage. Des moments de confidences privilégiés permettent au CICR d’adapter les réponses aux besoins de la population.

Se prononçant sur l’ouverture de la sous-délégation du CICR à Dori, le conférencier dira que c’est une page importante de l’histoire qui s’ouvre. A l’entendre, à travers cette présence permanente, le CICR se veut plus proche des populations affectées et a l’ambition de renforcer ses activités humanitaires dans la région du Sahel. Laurent Saugy a également rappelé qu’en plus de Dori, le CICR a des sous-délégations à Fada N’Gourma, Ouahigouya et Djibo.

Le CICR mène déjà des activités sur le terrain dans la région du Sahel. Tout dernièrement, avec la tragédie de Seytenga, l’organisation humanitaire a appuyé les structures sanitaires de Dori avec une tonne et demie de médicaments et d’autres articles médicaux, pour prendre en charge les blessés.

Laurent Saugy a par ailleurs indiqué que le CICR travaille de concert avec la Croix-Rouge burkinabè. Dans le cadre de cette collaboration, le CICR a offert un siège à la Croix-Rouge locale, au quartier Wendou de Dori. Le chef de la délégation du CICR est convaincu que ce siège permettra à la Croix-Rouge d’être plus autonome dans la protection des personnes vulnérables.

Daoula Bagnon
Correspondant/Dori

Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », (...)
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « (...)
Journée internationale de la femme africaine : Des (...)
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour (...)
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de (...)
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la (...)
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par (...)
Cadre sectoriel de dialogue santé : Des acquis (...)
Registre social unique du Burkina Faso : Le comité (...)
Emploi des jeunes en Afrique francophone : Une (...)
Cérémonie officielle de réception provisoire des bas-fonds (...)
Burkina : Plan international Burkina prépare les projets (...)
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : (...)
Allaitement au Burkina : « La pratique exclusive de cet (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31017

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés