Actualités :: Bobo-Dioulasso : Plus de 1 600 cartons de poissons impropres à la (...)

Un stock de poissons avariés en provenance du Sénégal a été saisi par les services de la direction régionale des ressources animales et halieutiques des Hauts-Bassins. Ce sont au total 1 600 cartons, soit près de 33 tonnes de poissons impropres à la consommation, qui ont été saisies et détruites ce vendredi 24 juin 2022 au Centre d’enfouissement technique de Bobo-Dioulasso.

Cette cargaison a été découverte lors d’un contrôle d’un agent de la direction régionale des ressources animales et halieutiques des Hauts-Bassins. A en croire le chef de service santé animale au niveau de la direction régionale des ressources animales et halieutiques des Hauts-Bassins, Dofinita Koura, les poissons proviennent du Sénégal, avec tous les documents en règle. Et c’est lors de la vérification de la marchandise au niveau du dépotage que l’agent a découvert que les poissons étaient impropres à la consommation, ce qui représente un danger pour les consommateurs.

Le chef de service santé animale au niveau de la direction régionale des ressources animales et halieutiques des Hauts-Bassins, Dofinita Koura

« Lorsqu’on regarde la cargaison, le poisson semble être correcte. Ce qui fait qu’au niveau du contrôle, on n’a pas pu desceller de problème. C’est au dépotage que l’agent sur le terrain a pu faire le constat. Lorsque les conteneurs entrent avec du poisson et qu’ils doivent aller décharger, nous avons toujours un agent qui est chargé du contrôle du début jusqu’à la fin du déchargement. C’est ainsi qu’il a pu constater que le poisson n’était pas en bon état. Et là, nous avons procédé à la vérification de plusieurs échantillons et le problème était le même. Les poissons étaient déjà avariés avant qu’ils ne soient congelés. On a fait un test de décongélation sur des poissons et à la fin ce n’est que de la boue qu’on retrouve », a-t-il expliqué.

Une vue des cartons de poissons avariés saisis à Bobo-Dioulasso

Après vérification, c’est tout le contenu du conteneur frigorifique qui a été saisi par les agents contrôleurs. Ces poissons de diverses variétés (chinchard et maquereau) dégageaient déjà une odeur pestilentielle. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Léfaso.net

Gestion des risques sociaux : 48h de dialogue entre les (...)
Lutte contre la cécité au Burkina : Du matériel roulant et (...)
Société burkinabè des fibres textiles : Fidèle Ilboudo (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Le directeur (...)
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les (...)
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 (...)
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une (...)
Identification unique de base au Burkina : Vers (...)
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les (...)
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des (...)
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés