Actualités :: Promotion de l’agroécologie : Des producteurs modèles de Salgo (...)

L’association Beoog-nere du Ganzourgou, en partenariat avec Solidar Suisse, a organisé ce 23 juin 2022, une cérémonie de remise de prix aux 10 meilleurs producteurs agroécologiques de la commune de Salgo, tous membres de la coopérative Malgzindo. Ces agriculteurs dont les capacités ont été renforcées, ont accepté d’adopter un mode de production maraîchère plus sain et respectueux de l’environnement, qui exclut les pesticides et les engrais chimiques et met plutôt l’accent sur l’utilisation du compost.

C’est dans l’objectif d’encourager dans leur élan, les 136 producteurs membres de la coopérative Malgzindo qui ont adopté l’agroécologie comme mode de culture, que 10 d’entre eux ont été sélectionnés et primés à l’issue d’une compétition. Ce sont donc les 10 producteurs ayant respecté scrupuleusement les conseils et orientations de production agroécologique, qui voient aujourd’hui leurs efforts récompensés. Selon le président de l’association Beoog-nere, André Ouédraogo, un comité de suivi a été mis en place pour suivre chaque producteur sur tout le cycle de production depuis la préparation du sol à celle de la pépinière jusqu’au repiquage, à l’entretien et à la recolte. Et c’est à l’issue de cet exercice que les 10 meilleurs ont été retenus.

André Ouédraogo, président de l’association Beoog-nere

Rasmané Ilboudo s’est particulièrement illustré dans la pratique de l’agroécologie, puisqu’il a été désigné comme meilleur producteur agroécologique à l’issue de la compétition. Dans son champ, il produit de l’oignon, de la pomme de terre, de la tomate, du maïs, etc. Il affirme que l’utilisation de l’engrais naturel qu’est le compost, est très bénéfique pour le sol et ne comporte pas de maladie. A l’en croire, la terre de son champ était argileuse et pas favorable à la culture maraîchère. Mais depuis qu’il utilise l’engrais naturel, cela a amélioré la qualité de son champ qui se répercute sur ses productions, qui ont connu une hausse en qualité et en quantité.

Rasmané Ilboudo, meilleur producteur agroécologique de la campagne agricole 2021-2022

Rasmané Ilboudo a reçu comme récompense une motopompe, une charette ainsi que des rouleaux de grillage pour protéger son aire de production. Les autres lauréats s’en sortent également avec d’autres lots tels du grillage, des sacs de compost, des motopompes ainsi que des charettes. Ambroise Ouédraogo, haut-commissaire du Ganzourgou et patron de la cérémonie, a saisi l’occasion pour interpeller les producteurs sur les dangers des pesticides chimiques sur la santé. Il les a exhorté à se tourner vers l’engrais naturel, qui selon lui est sans danger et plus bénéfique aussi bien pour le producteur que le sol. Il a aussi invité les producteurs qui ont été distingués, à redoubler d’efforts pour continuer à être des exemples pour les agriculteurs qui hésitent encore à abandonner les engrais chimiques.

Ambroise Ouédraogo, haut-commissaire du Ganzourgou et patron de la cérémonie

Cette cérémonie de récompense des producteurs agroécologiques qui est à sa première édition, s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement de l’entrepreneuriat agricole des producteurs du village de Salgo, mis en œuvre par l’association Beoog-nere. Le projet a connu une première phase qui s’est étalée sur la période 2018-2020 et qui a consisté à la mise en place, à Salgo, d’une unité de production de compost enrichi au trichoderma. Ce compost produit par les membres de la coopérative Malgzindo, est utilisé pour la production maraîchère et pour produire du moringa bio. La deuxième phase qui a débuté en 2021 et qui va aller jusqu’en 2024, a consisté en la sensibilisation des agriculteurs sur les techniques de production excluant les pesticides et engrais chimiques.

Appolinaire Nana, représentant de Solidar-Suisse.

Pour la mise en oeuvre de ce projet, l’association Beoog-nere bénéficie de l’accompagnement de Solidar-Suisse. Selon le représentant de l’organisation, Appolinaire Nana, l’utilisation de produits chimiques cause de nombreux problèmes aux producteurs sur le plan alimentaire et sanitaire. C’est pour cette raison qu’ils ont décidé d’apporter leur appui, afin d’aider à améliorer les pratiques culturales, en l’occurrence l’agroécologie, qui permet d’avoir des produits sains et d’améliorer les revenus des agriculteurs.

En rappel, cette première édition du concours du meilleur producteur agroécologique s’est tenu sous le thème "encourager la production agroécologique, c’est nourrir le sol pour qu’il nous nourrisse sainement".

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Burkina Faso : Des journalistes outillés sur les actions (...)
Région du Centre-est : Des acteurs du secteur de l’eau (...)
Sécurité des systèmes d’information au Burkina : Pousga (...)
Journée internationale de l’alphabétisation (JIA) 2022 : (...)
Augmentation des prix des hydrocarbures : Les (...)
Gouvernance des entreprises publiques : Les administrateurs
Ouagadougou : Quatre tonnes de pesticides saisis par (...)
Entrepreneuriat au Burkina : L’association Beoog-neere (...)
TGI Ouaga II : Le dossier du policier poursuivi pour (...)
Procès Dabo Boukary : L’UGEB compte se constituer partie (...)
Manifestation pour la libération de Ollo Mathias Kambou (...)
Lutte anti-terroriste : « Pour que le Burkina Faso (...)
Burkina : Poursuivi pour outrage au président du Faso, (...)
Plateformes « One Health » : Vers la mise en place d’un (...)
Burkina : L’ONG Living Goods lance un projet pilote (...)
Attaque parasitaire des champs de coton : La SOFITEX à (...)
Entrepreneuriat féminin : Entre passion pour la (...)
Burkina/Santé : Les agents de la CNSS donnent de leur (...)
“Le futur est à nous” : La nouvelle série africaine de (...)
Burkina/Hauts-Bassins : Le ministre Bassolma Bazié (...)
Le ministère de la Fonction publique du Burkina réfléchit (...)

Pages : 0 | ... | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | 252 | ... | 31395



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés