Actualités :: Justice : Les acteurs de la chaîne pénale veulent fluidifier leurs relations (...)

La secrétaire générale du ministère de la Justice et des droits humains, chargé des relations avec les institutions, Bibata Nébié, a donné, ce mardi 21 juin 2022, le top de départ de l’atelier de lancement des cadres de concertation des acteurs de la chaîne pénale des Tribunaux de grande instance de Ouaga I et de Ouaga II.

Permettre aux acteurs de la justice d’entretenir des relations fluides afin de bien remplir leurs tâches, tel est l’objectif des responsables du ministère de la Justice et des droits humains qui a initié la rencontre.

Pour y arriver, ils ont réuni les 21 et 22 juin 2022 à Ouagadougou, les acteurs de la chaîne pénale des Tribunaux de grande instance de Ouaga I et de Ouaga II. « Nous voulons par cet atelier favoriser la rencontre entre les acteurs afin qu’ils se connaissent mutuellement, qu’ils échangent ensemble de manière franche. Ils pourront ainsi faire un bon diagnostic des disfonctionnements et y proposer des solutions », a indiqué Bibata Nébié/Ouédraogo, secrétaire générale du ministère de la Justice, des droits humains, chargé des relations avec les institutions.

Bibata Nébié/Ouédraogo, Secrétaire générale du Ministère de la justice

Cette démarche vise à terme à fluidifier les relations entre les acteurs de la chaîne pénale. « Nous voulons que les relations entre les acteurs de la chaîne pénale soient fluides de sorte à ce lorsqu’une procédure d’enquête est lancée que chacun sache exactement ce qu’il doit faire et comment approcher l’autre pour que ça marche », a expliqué la secrétaire générale.

L’initiative de ces cadres de concertation est une composante du Programme d’appui intégré au système de justice pénale au Burkina Faso, Mali et Niger, financé par le Royaume des Pays-Bas et mis en œuvre par l’Organisation internationale de droit du développement (IDLO).

Patrick Ndikumana, représentant-Pays de IDLO au Burkina

Au cours de l’atelier, les participants auront droit à une cartographie des disfonctionnements au sein de chaîne pénale. « Il s’agira de faire la présentation des disfonctionnements de la chaîne pénale et d’avoir des propositions concrètes d’amélioration du fonctionnement de la chaîne pénale à travers les acteurs eux-mêmes qui sont les premiers intervenants du système judiciaire », a spécifié Patrick Ndikumana, représentant-pays de IDLO au Burkina Faso.

Il faut rappeler que, dans le cadre de ce projet, des cadres de concertation ont déjà été mis en place dans les Tribunaux de grande instance de l’Est, du Nord, du Sahel et de Bobo-Dioulasso. Ceux du centre (Ouaga I et Ouaga II) à cinq le nombre total de ces cadres de concertation au Burkina Faso.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », (...)
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « (...)
Journée internationale de la femme africaine : Des (...)
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour (...)
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de (...)
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la (...)
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par (...)
Cadre sectoriel de dialogue santé : Des acquis (...)
Registre social unique du Burkina Faso : Le comité (...)
Emploi des jeunes en Afrique francophone : Une (...)
Cérémonie officielle de réception provisoire des bas-fonds (...)
Burkina : Plan international Burkina prépare les projets (...)
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : (...)
Allaitement au Burkina : « La pratique exclusive de cet (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31017

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés