Actualités :: Burkina : La Confédération paysanne du Faso réfléchit sur la mise en œuvre de (...)

La Confédération paysanne du Faso a organisé ce vendredi 17 juin 2022 à Ouagadougou, un atelier d’appropriation et de réflexion sur le rapport biennal 2021 sur la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo de 2014.

Dans le cadre du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine, (PPDAA), la Déclaration de Malabo a été adoptée en 2014, en tant que moyen de contribuer à la réalisation des objectifs du premier Plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Afrique. Ainsi, pour s’assurer des résultats engrangés et relever les insuffisances à polir, un rapport d’étape est programmé chaque deux ans et ce depuis 2017. Le processus été interrompu à cause du covid 19. Mais lors du 34e sommet ordinaire des chefs d’Etat tenu à Addis Abeba les 5 et 6 février 2022, le troisième rapport d’examen biennal pour l’année 2021, sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo a été adopté.

Les participants à l’atelier d’appropriation et de réflexion

Sur les 55 pays membres, 51 ont dressé un compte-rendu des progrès accomplis au cours du troisième cycle. En Afrique de l’Ouest, la note globale est de 4,80, alors que l’indice de référence était de 7,28 pour cette année 2021. Ces chiffres sont la preuve que la région a encore du pain sur la planche quant à l’atteinte des objectifs fixés.

Le président de la Confédération paysanne du Faso Bassiaka Dao a tenu à remercier OXFAM qui n’a ménagé aucun effort pour le financement de cet atelier

Au Burkina Faso, en dépit des acquis engrangés, les préoccupations demeurent longues car on assiste à la dégradation continue des terres, à l’accroissement du taux de pauvreté, à la prévalence de l’émaciation chez les enfants de moins de 5 ans, etc. Le pays a régressé de 2% et cumule un score de 5,02 en 2021. Il est 6e en Afrique de l’Ouest et 16e en Afrique. Pour Bassiaka Dao, président de la Confédération paysanne du Faso, ces chiffres reflètent la réalité du pays qui est en proie à des difficultés qui occultent son développement, notamment « le contexte sécuritaire délétère, les caprices du climat, le manque de barrages pour maintenir les eaux de pluie, etc. »

Photo de famille

Le présent atelier vise donc « à permettre aux acteurs du monde rural, de la société civile et du secteur privé de s’approprier les résultats du rapport biennal 2021, échanger sur les indicateurs de suivis, élaborer un document d’interpellation du gouvernement sur la mise en œuvre et le suivi des engagements de la Déclaration de Malabo. »

Au total, 51 participants prennent part aux travaux.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Fait divers : Pour être riche, il "vend" son petit (...)
Mutinerie à la MACO : Note de la Direction de la (...)
Rentrée scolaire 2004-2005 : Toujours les mêmes (...)
Santé maternelle et infantile : Promouvoir la maternité (...)
Sécurité pénitentiaire : 45 médaillés d’honneur pour une (...)
Formation à la recherche méthodologique
Première conférence de la CEAO : Harmoniser l’enseignement
Pasteur Mamadou Philippe Karambiri : « Aucun des (...)
ENSK : Les problèmes cruciaux à la louppe du DG
Secteur 12 de Ouaga : Le canal de tous les dangers
Lutte contre la méningite : Mieux adapter les plans (...)
Sida : Des actions ciblées en faveur des orphelins
Lutte contre la corruption : Des officiers de la police (...)
Direction générale des impôts : "Halte aux affectations (...)
Fait divers : Un mari surprend sa femme en pleine (...)
Noma : L’O.L.M Ouaga vole au secours de l’ONG
Education de base : Des notes de satisfaction pour les (...)
Communauté musulmane : Implosion en vue
Cheminots de SITARAIL : "A quand le bout du tunnel (...)
Mois de solidarité : Quatre millions en nature aux (...)
Excision : Entre modernisme et tradition, elles (...)

Pages : 0 | ... | 31269 | 31290 | 31311 | 31332 | 31353 | 31374 | 31395 | 31416 | 31437 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés