Actualités :: Burkina : La Confédération paysanne du Faso réfléchit sur la mise en œuvre de (...)

La Confédération paysanne du Faso a organisé ce vendredi 17 juin 2022 à Ouagadougou, un atelier d’appropriation et de réflexion sur le rapport biennal 2021 sur la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo de 2014.

Dans le cadre du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine, (PPDAA), la Déclaration de Malabo a été adoptée en 2014, en tant que moyen de contribuer à la réalisation des objectifs du premier Plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Afrique. Ainsi, pour s’assurer des résultats engrangés et relever les insuffisances à polir, un rapport d’étape est programmé chaque deux ans et ce depuis 2017. Le processus été interrompu à cause du covid 19. Mais lors du 34e sommet ordinaire des chefs d’Etat tenu à Addis Abeba les 5 et 6 février 2022, le troisième rapport d’examen biennal pour l’année 2021, sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo a été adopté.

Les participants à l’atelier d’appropriation et de réflexion

Sur les 55 pays membres, 51 ont dressé un compte-rendu des progrès accomplis au cours du troisième cycle. En Afrique de l’Ouest, la note globale est de 4,80, alors que l’indice de référence était de 7,28 pour cette année 2021. Ces chiffres sont la preuve que la région a encore du pain sur la planche quant à l’atteinte des objectifs fixés.

Le président de la Confédération paysanne du Faso Bassiaka Dao a tenu à remercier OXFAM qui n’a ménagé aucun effort pour le financement de cet atelier

Au Burkina Faso, en dépit des acquis engrangés, les préoccupations demeurent longues car on assiste à la dégradation continue des terres, à l’accroissement du taux de pauvreté, à la prévalence de l’émaciation chez les enfants de moins de 5 ans, etc. Le pays a régressé de 2% et cumule un score de 5,02 en 2021. Il est 6e en Afrique de l’Ouest et 16e en Afrique. Pour Bassiaka Dao, président de la Confédération paysanne du Faso, ces chiffres reflètent la réalité du pays qui est en proie à des difficultés qui occultent son développement, notamment « le contexte sécuritaire délétère, les caprices du climat, le manque de barrages pour maintenir les eaux de pluie, etc. »

Photo de famille

Le présent atelier vise donc « à permettre aux acteurs du monde rural, de la société civile et du secteur privé de s’approprier les résultats du rapport biennal 2021, échanger sur les indicateurs de suivis, élaborer un document d’interpellation du gouvernement sur la mise en œuvre et le suivi des engagements de la Déclaration de Malabo. »

Au total, 51 participants prennent part aux travaux.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Corruption au Burkina : Vers l’adoption de valeurs pour (...)
Caisse nationale de sécurité sociale des Hauts-Bassins : (...)
Lancement de la 5e édition du Burkin daaga : « Personne (...)
Santé reproductive : Les personnes handicapées des (...)
Burkina/santé : Les PTF prennent connaissance du gap en (...)
Santé au Burkina : Un colloque international pour (...)
Séminaire régional de la CNSS à Gourcy : Travailleurs, (...)
Conflit foncier à Koubri : Lettre ouverte d’une famille (...)
Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un (...)
Mutuelle des travailleurs du fisc (MUTRAF) : Un bâtiment (...)
Energie solaire au Burkina Faso : L’association « Cluster (...)
Transport au Burkina : Seuls les certificats de visite (...)
Innovation en éducation en situation d’urgence : La phase (...)
Burkina Faso : La police nationale fait une saisie de (...)
Litige foncier à Roumtenga (Ouagadougou) : Une affaire (...)
Crise sécuritaire et humanitaire au Burkina : « Nous (...)
Koudougou : Des personnes handicapées tournent le dos à (...)
Burkina Faso : Le palais du Baloum Naba célèbre ses 100 (...)
Insécurité au Burkina Faso : Plus d’un million d’élèves (...)
Bobo-Dioulasso : Le ministre de la santé à l’écoute des (...)
Secteur minier : Deux employées d’Endeavour Mining parmi (...)

Pages : 0 | ... | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | 252 | ... | 31983



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés