Actualités :: Travail des filles déplacées internes : Des tenanciers de débits de boissons (...)

A l’occasion de la célébration de la journée de l’enfant africain le 16 juin 2022, le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, en collaboration avec celui du Genre et de la famille, organise un atelier au profit des tenanciers de débits de boissons, bars et restaurants ce vendredi 17 juin 2022 à Ouagadougou. Cet atelier vise à sensibiliser ces acteurs au recrutement et à l’exploitation des filles déplacées internes de moins de 18 ans dans leurs secteurs d’activités.

Selon le directeur général de la protection sociale, Karlé Zango, la précarité des conditions de vie des familles déplacées internes incite les enfants à la recherche d’un complément de revenus pour la famille. Et parmi les potentiels recruteurs, il y a essentiellement les débits de boissons, bars et restaurants. Mais, malheureusement, déplore-t-il, ces acteurs ne sont pas toujours imprégnés de la réglementation en vigueur qui encadre le secteur.

L’organisation de cet atelier vise à sensibiliser ces acteurs à la réglementation en matière de travail des enfants. Même si cette activité ne résulte pas d’une étude, le directeur général de la protection sociale a précisé que l’action s’inscrit dans le cadre de la prévention. C’est pourquoi il appelle les participants à jouer leur partition afin de lutter "efficacement" contre le phénomène.

Le directeur général de la protection sociale, Karlé Zango, invite les participants à être des relais de cette sensibilisation

Après cette phase de sensibilisation, interviendra l’étape de la répression pour faire respecter la réglementation. « La situation des enfants déplacés internes ne doit pas être une aubaine pour les exploiter », a-t-il laissé entendre. Mais en attendant, l’accent sera mis sur la sensibilisation, conclut-il.

Joachin Kientèga est le secrétaire général des tenanciers de débits de boissons. Pour lui, la tenue de cette activité est à saluer parce qu’il servira à éclairer la lanterne des participants. Toutefois, il a exprimé son opposition au travail des enfants particulièrement les filles déplacées internes. A cet effet, il a invité ses pairs à être les relais de cette sensibilisation afin de lutter contre ce ‘’fléau’’. C’est aussi le même appel de mobilisation lancé par Siébou Paul Kambou, chargé de suivi des programmes de l’ONG ERIKS. En tant que bras financier de cette activité, ERIKS par sa voix se dit préoccupé par cette situation des filles déplacées internes. Et cette initiative, selon lui, doit permettre de faire barrière au phénomène.

Joachin Kientèga, secrétaire général des tenanciers de débits de boissons s’est réjoui de la tenue de l’activité

L’organisation de l’atelier a été possible grâce à l’accompagnement de l’ONG ERIKS, à l’organisation syndicale des promoteurs d’espaces de rencontres et de loisirs (OSPERL).

En rappel, selon le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR), le Burkina Faso enregistre 1 902 150 personnes déplacées internes à la date du 30 avril 2022. Parmi eux, on dénombre 61,27% d’enfants âgés de 0 à 17 ans (dont 43,98% sont âgés de 5 à 17 ans).

Serge Ika Ki
Lefaso.net

Concours directs de la fonction publique au Burkina : (...)
Secteur de l’Énergie au Burkina : Bientôt la construction (...)
Enseignement supérieur au Burkina : Un « Datacenter » (...)
Journée internationale de la paix : L’ONG Stand for Life (...)
Burkina : Le Programme de réalisation des infrastructures
Burkina /Recherche scientifique : Un colloque (...)
Produits forestiers non ligneux au Burkina : Une (...)
Tronçon Pa-Boromo : Une nouvelle montée des eaux emporte (...)
Enseignement au Burkina : La première promotion de (...)
Transport aérien : L’Union des syndicats des contrôleurs (...)
Journées internationales de la paix et de la tolérance, (...)
Digitalisation des laboratoires de biologie médicale au (...)
Santé sexuelle et reproductive au Burkina : Les résultats (...)
Lancement du prix du meilleur engagement citoyen, (...)
Burkina/Santé : CBM Global offre un véhicule et des (...)
Burkina : Le ministre de l’administration territoriale (...)
Transhumance nationale et transfrontalière : De (...)
Coopération internationale : Après le Mali, les Africains (...)
Burkina/Camp Guillaume Ouédraogo : Un individu a essuyé (...)
Lettre à mon camarade Dabo Boukary, assassiné le 19 Mai (...)
Inhumation des restes de Thomas Sankara et ses (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31416



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés