Actualités :: Don de sang au Burkina : L’association "Frères sang" invite la population à (...)

L’association "Frères sang", avec la collaboration du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), organise ses « 72 heures du donneur de sang », placées sous le thème : « Rôle de la jeunesse dans l’atteinte de l’autosuffisance en produits sanguins labiles au Burkina Faso ». Elles se tiendront les 16, le 17 et le 18 juin 2022 à Ouagadougou.

C’est avec l’accompagnement du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) que l’association Frères sang organise cette activité. Déterminé, conscient de ce que traverse le pays, ce collectif a aussi jugé bon de faire une collecte de sang. Cette collecte permettra aux hôpitaux de disposer de produits sanguins pour contribuer ainsi à diminuer la mortalité due au manque de sang.

Le président de l’association « notre objectif est de limiter les mortalités dues au manque du sang »

C’est dans ce sens que la directrice générale du CNTS, Dr Alice Koumaré, a salué l’initiative de l’association. « Avant tout propos, je voudrais remercier très sincèrement le président de l’association Frères sang qui ne cesse depuis un certain bout de temps de se battre pour accompagner le Centre national de transfusion sanguine dans ses nombreuses tâches qui sont de collecter suffisamment de produits sanguins pour assurer la prise en charge des malades qui sont dans le besoin. Cette année, il a décidé, en marge de la célébration de la journée mondiale du donneur de sang qui sera commémorée samedi à partir de 10h à Koudougou, d’accompagner cette activité avec l’organisation des 72 heures du donneur de sang. Vous savez que ce sont des jeunes, ils sont à l’université et ce sont eux nos premiers donneurs de sang, c’est tout naturellement que nous apprécions ce geste à sa juste valeur parce-que cette initiative contribuera à montrer encore davantage aux yeux des jeunes qu’ils doivent s’engager dans le don de sang pour contribuer à sauver des vies et à préserver leurs santé en vue de continuer à donner régulièrement leur sang », a-t-elle affirmée.

En ce qui concerne ces 72 heures, le président de l’association, Pazo Yeye, a énuméré les activités qui vont les animer. « Nous avons pris l’initiative de tenir ces 72 heures du donneur de sang histoire d’apporter la bonne information aux jeunes et ensuite de mobiliser le plus de personnes pour réduire au maximum la mortalité liée au manque de sang. Ce qui est prévu, c’est un panel sur la transfusion sanguine avec pour thème : « circuit du sang mythes et préjugés », histoire de lever tout ce qui est doute qui tourne autour du sang.

Photo de famille

Après cela nous aurons une conférence sur la jeunesse et l’engagement social. Pour ce qui est de la deuxième journée, nous allons faire une caravane de sensibilisation dans la ville qui sera suivie d’un échange avec les artistes qui sont engagés dans les œuvres sociales. Et nous allons clore les trois jours par un dîner gala, un dîner de reconnaissance et de récompenses », a-t-il indiqué. Le président de l’association n’a pas manqué de remercier les partenaires et sponsors pour l’accompagnement de ce projet.

Bela Nefertari Ouedraogo
Lefaso.net

Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », (...)
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « (...)
Journée internationale de la femme africaine : Des (...)
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour (...)
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de (...)
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la (...)
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par (...)
Cadre sectoriel de dialogue santé : Des acquis (...)
Registre social unique du Burkina Faso : Le comité (...)
Emploi des jeunes en Afrique francophone : Une (...)
Cérémonie officielle de réception provisoire des bas-fonds (...)
Burkina : Plan international Burkina prépare les projets (...)
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : (...)
Allaitement au Burkina : « La pratique exclusive de cet (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31017

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés