Actualités :: Entreprenariat : Orange forme 200 jeunes développeurs fullstack

Le Centre digital de la téléphonie mobile Orange-Burkina a organisé, le jeudi 9 juin 2022, la cérémonie officielle de sortie de 200 jeunes développeurs fullstacks. Il s’agit, pour la société de téléphonie qui ambitionne former 1000 jeunes aux métiers du digital en 2022, de faciliter l’employabilité des jeunes au Burkina Faso.

Il régnait dans la journée du 9 juin 2022 une ambiance particulière dans les locaux d’Orange digital centre (ODC) situés à quelques encablures de l’Avenue de l’insurrection populaire, ex Avenue France-Afrique. En effet, 200 jeunes nouvellement formés aux métiers du digital y effectuaient leur sortie officielle. Pour l’occasion, des responsables de la société de téléphonie Orange, des patrons d’entreprise et des proches ont tenu à assister à la cérémonie.

Initiée par la téléphonie mobile Orange, la formation a concerné 200 jeunes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. « Notre objectif est de former, d’accompagner, d’éduquer la jeunesse du Burkina pour les métiers du digital qui sont ceux du futur. Le groupe Orange a, pour cela, conçu un centre de formation et d’accompagnement des jeunes qu’est Orange Digital Centre. Ce centre donne des programmes de formation gratuit qui vont de la formation jusqu’à l’accompagnement des porteurs d’idées dans le domaine du digital », a justifié Minata Traoré/Séré, responsable Orange Digital Centre-Burkina Faso.

Minata Traoré/Séré, responsable de ODG, remettant à un impétrant son attestation de formation

La formation a duré six mois et a porté sur plusieurs modules. Scindée en deux phases, les apprenants ont dans un premier temps été initiés à l’algorithme, à la programmation orientée, au code HTLM et bien d’autres comme Java script. La seconde phase a porté sur des modules encore plus avancés comme Python, PHP avancé, etc. Pour Sylvain Gourané, les impétrants sont désormais aptes à accomplir leurs tâches dans le domaine du digital. « Ces étudiants sont maintenant capables de développer des plateformes dynamiques intuitives opérationnelles. Ils peuvent faire des sites web dynamiques et fonctionnels, des plateformes natives sur les mobiles et les ordinateurs », a-t-il rassuré.

Sylvain Gourane, l’un des formateurs

Un choix fait selon les projets des postulants

Le choix des apprenants s’est fait à la suite d’un appel à candidature lancé par ODC-Burkina. « On lance un appel à candidature via nos canaux digitaux avec des conditions. Les étudiants intéressés s’inscrivent et nous faisons des sélections par rapport à nos critères », a expliqué la responsable d’Orange digital centre. Pour cette cohorte, ce sont 200 étudiants venus des universités et des grandes écoles de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso qui ont été sélectionnés pour la formation.

Les responsables de la téléphonie Orange-Burkina étaient également présents à la cérémonie

Mais selon Minata Traoré/Séré, la structure entend établir des partenariats avec des instituts de formation et créer des ODC clubs dans ces établissements. Cela dans l’optique de décentraliser les offres au profit des étudiants inscrits dans des universités et grandes écoles en dehors des deux grandes villes du Burkina Faso. « Nous allons créer des Orange digital clubs dans les universités. Pour cela nous sommes en pourparlers avec les universités Nazi Boni de Bobo, Pr Jospeh Ki-Zerbo de Ouagadougou et l’université de Dédougou. Nous avons aussi des partenariats avec des grandes écoles privées pour dispenser ces formations », a-t-elle rassuré.

Des patrons d’entreprises ont pris part à la cérémonie de sortie des impétrants

En plus de ces 200 jeunes, un autre groupe de 120 jeunes vont bientôt achever leur formation en marketing digital. Les projets d’ODC sont bien définis pour ces jeunes. « Nous avons pour objectif de former 1000 jeunes en 2022 et d’en placer 500 dans des emplois définitifs ou temporaires », a ajouté la patronne d’Orange digital centre. Ces opportunités de formation offertes aux étudiants leur ouvrent également les portes de l’emploi. Il revient aux apprenants de savoir saisir leurs chances et d’en tirer profit.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », (...)
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « (...)
Journée internationale de la femme africaine : Des (...)
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour (...)
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de (...)
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la (...)
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par (...)
Cadre sectoriel de dialogue santé : Des acquis (...)
Registre social unique du Burkina Faso : Le comité (...)
Emploi des jeunes en Afrique francophone : Une (...)
Cérémonie officielle de réception provisoire des bas-fonds (...)
Burkina : Plan international Burkina prépare les projets (...)
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : (...)
Allaitement au Burkina : « La pratique exclusive de cet (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31017

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés