Actualités :: 1ère édition Pharma Expo BF : L’industrialisation au cœur de la (...)

Ce jeudi 9 juin 2022 s’est ouverte à Ouagadougou, la première édition du Salon international de la pharmacie et de la parapharmacie intitulé Pharma Expo BF. La cérémonie a été présidée par le ministre de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, Lazare Windlassida Zoungrana.

En 2020, l’Afrique abritait 17,2% de la population mondiale, mais ne détenait que seulement 3% de la production pharmaceutique mondiale (375 fabricants dans 37 pays africains contre 5000 en Chine). Or, 25% des malades de la planète, toutes pathologies confondues sont Africains.

Pour ce qui est du Burkina Faso, 90% des produits de santé sont importés d’Europe et d’Asie et sur plus de 120 milliards de F CFA dépensés pour l’achat de médicaments, moins de deux milliards le sont pour l’achat de produits fabriqués localement.

A cela s’ajoute la pandémie de Covid-19 qui a perturbé l’approvisionnement en produits de santé de plusieurs pays et a mis en lumière la nécessité d’une production locale des produits de santé.

Les participants sont venus de plusieurs pays pour prendre part à ce salon

C’est donc ce triste constat qui a inspiré le thème de cette première édition du Salon international de la pharmacie et de la parapharmacie : « La pharmacie au Burkina Faso : enjeux d’une industrialisation à l’ère du générique et du biosimilaire ».

Ce salon se veut l’occasion de mener des réflexions à même d’aboutir à des propositions pertinentes et réalistes pour le développement du secteur pharmaceutique au Burkina Faso.

« La forte dépendance aux approvisionnements extérieurs joue sur la disponibilité et constitue une énorme faiblesse de notre système pharmaceutique. L’amélioration de l’accessibilité des médicaments passe donc par la production locale de médicaments essentiels et de médicaments traditionnels améliorés. Ce salon constitue une occasion pour les professionnels ainsi que leurs partenaires de réfléchir aux voies et moyens de promotion d’une industrie locale capable de fabriquer les produits les plus essentiels et aussi de nouer des partenariats dans ce cadre », a laissé entendre Lazare Zoungrana, ministre de la solidarité nationale et de l’action humanitaire.

Lazare Zoungrana, ministre de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire reconnaît la nécessité de produire localement les médicaments

Le parrain du salon, Dr Sibiri Konkobo, directeur Afrique de UBIPHARM, lui, se dit convaincu que le Burkina Faso peut devenir au vu de sa situation géographique, le cœur de l’industrie pharmaceutique en Afrique de l’Ouest. Pour ce faire, dit-il, même si cela peut être difficile, « chacun de nous doit s’engager à être un acteur clé de l’émergence de l’industrie pharmaceutique au Burkina Faso. »

Une exposition au pavillon Soleil levant du SIAO

Il est prévu au cours de ce salon auquel participent des ressortissants du Burkina Faso, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, Mali, Maroc, Niger, Sénégal, de la Tunisie, des communications sur divers thèmes d’actualité.

Les officiels visitant les stands d’exposition

Le programme du salon prévoit également en plus des stands d’exposition, des rencontres B2B et un symposium qui constitue selon Pr Rasmané Semdé, président du comité d’organisation, des sessions de formations continues et de partage d’expérience.

Jusqu’au 11 juin 2022, vous pouvez visiter les stands d’exposition des laboratoires et de divers distributeurs et fabricants de médicaments au pavillon Soleil levant du SIAO.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », (...)
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « (...)
Journée internationale de la femme africaine : Des (...)
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour (...)
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de (...)
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la (...)
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par (...)
Cadre sectoriel de dialogue santé : Des acquis (...)
Registre social unique du Burkina Faso : Le comité (...)
Emploi des jeunes en Afrique francophone : Une (...)
Cérémonie officielle de réception provisoire des bas-fonds (...)
Burkina : Plan international Burkina prépare les projets (...)
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : (...)
Allaitement au Burkina : « La pratique exclusive de cet (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31017

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés