Actualités :: Agriculture au Burkina : L’initiative One CGIAR « Agroécologie pour (...)

Assurer la sécurité alimentaire et la durabilité économique des territoires burkinabè est la finalité du projet One CGIAR "Agroécologie". Le projet a été porté sur les fonts baptismaux ce mercredi 8 juin 2022 à Ouagadougou sous la présidence de Dr Hadjaratou Oumou Sanon, directrice adjointe de l’Institut de l’environnement et de recherches agricole (INERA).

L’idée de l’initiative "Agroécologie" vise à fédérer les différents acteurs impliqués dans le domaine agricole d’un même territoire pour qu’ils travaillent à la structuration du système alimentaire afin de nourrir sainement et durablement les populations. Aussi, selon l’agronome et spécialiste des questions agroécologiques, Eric Scopel, un autre pan du projet consiste à créer une liaison entre les producteurs, les consommateurs et les politiques afin de faciliter la commercialisation des produits.

Eric Scopel, agronome et spécialiste des questions agroécologiques

« L’initiative Agroécologie vise à la mise en place des laboratoires vivants (living Labs) impliquant la diversité des acteurs d’un territoire afin de promouvoir et d’accompagner les producteurs agricoles de pratiques agroécologiques », a expliqué Dr Souleymane Ouédraogo, chercheur en systèmes agricoles à l’INERA (Bobo-Dioulasso). A l’en croire, cette nouvelle pratique permettra une intensification de la production et une gestion durable des ressources en terres, en eau et des ressources alimentaires des populations.

Dr Souleymane Ouédraogo, chercheur en système agricole à l’INERA (Bobo-Dioulasso)

En plus du Burkina Faso, ce nouveau paradigme du système agricole existe dans cinq autres pays, notamment le Kenya, l’Inde, le Pérou, la Tunisie et le Zimbabwe pour une durée de trois ans pour la première phase. Il sera piloté au Burkina Faso par le Centre international en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) en collaboration avec l’INERA et le Centre international de recherche-développement sur l’élevage en zone subhumide (CIRDES).

Les participants à la cérémonie de lancement de l’initiative du One CGIAR « Agroécologie pour transformer la gestion des terres, de l’eau et les systèmes alimentaires »

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », (...)
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « (...)
Journée internationale de la femme africaine : Des (...)
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour (...)
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de (...)
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la (...)
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par (...)
Cadre sectoriel de dialogue santé : Des acquis (...)
Registre social unique du Burkina Faso : Le comité (...)
Emploi des jeunes en Afrique francophone : Une (...)
Cérémonie officielle de réception provisoire des bas-fonds (...)
Burkina : Plan international Burkina prépare les projets (...)
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : (...)
Allaitement au Burkina : « La pratique exclusive de cet (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31017

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés