Actualités :: CEP au Centre-Nord : Plus de 6221 élèves délocalisés

Les épreuves écrites du Certificat d’études primaires (CEP) ont débuté ce mardi 7 juin 2022 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la région du Centre-nord, le top de départ a été donné à l’école communale « A » de Kaya par August Kinda, haut-commissaire de la province du Sanmatenga, représentant le gouverneur. Il avait à ses côtés les responsables de l’éducation au niveau régional.

Le haut-commissaire de la province du Sanmatenga, August Kinda, a procédé ce mardi 7 juin au lancement des épreuves écrites du Certificat d’études primaires (CEP), au sein de l’école communale « A » de Kaya. Après un constat fait par les candidats eux-mêmes et les officiels sur place, du scellage, l’enveloppe contenant les premières épreuves a été ouverte par le haut-commissaire appuyé du directeur régional en charge de l’éducation, lançant du même coup le déroulement du CEP, premier diplôme scolaire.

La situation sécuritaire au Centre-nord oblige plus de 6 221 élèves à composer hors de leurs communes d’origine, selon les dires du directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Centre-nord, Malgabamba Marius Zoungrana. « La particularité au Centre-nord, ce sont les défis sécuritaires qui ont occasionné la délocalisation de 6 jurys, 32 centres d’examens des zones à fort défis sécuritaire vers celles plus sécurisées », a déploré le directeur régional.

Les candidats attentifs à l’enveloppe

Et cette donne a engendré des difficultés que les organisateurs entendent relever pour le bon déroulement de la session. « On note des difficultés liées à l’hébergement des élèves déplacés, à leur alimentation, leur déplacement et même leur sécurité, mais tout est planifié pour que les épreuves que nous venons de lancer se déroulent bien dans le territoire régional » nous a laissé entendre Marius Zoungrana.

Pour le haut-commissaire de la province représentant le gouverneur, l’acte de ce matin vise à relever le moral de tous les candidats et particulièrement ceux déplacés. [Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Lefaso.net

Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 (...)
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Sud-ouest : Le 3e plan d’action national pour un (...)
Identification unique de base au Burkina : Vers (...)
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les (...)
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des (...)
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait (...)
Circulation routière au Burkina : Ouagadougou, capitale (...)
Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Communications électroniques au Burkina : Les pratiques (...)
Burkina/Santé : Les responsables du ministère de la Santé (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés