Actualités :: Religion : Les demandes de messes en ligne désormais possibles avec (...)

C’est en pleine crise sanitaire, consécutive à la maladie à coronavirus, qu’un groupe de jeunes chrétiens mûrissent l’idée de créer une plateforme de demande de messes en ligne. Utiliser les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour permettre aux fidèles catholiques de pouvoir demander des messes sans avoir à se déplacer, tout en gagnant du temps, voilà là l’objectif des initiateurs de la plateforme Intentio. Avec une phase pilote qui a débuté depuis mars 2020, les concepteurs espèrent faire de cet outil, une plateforme internationale au bénéfice de la communauté chrétienne catholique.

INTENTIO est une application mobile, conçue pour permettre aux chrétiens catholiques de faire leurs demandes de messe en ligne. Selon Pingdwende Kévin Wilfried Ouedraogo, responsable de l’équipe INTENTIO, l’idée de la conception de cette application est partie d’un constat, celui des difficultés que rencontrent souvent les fidèles catholiques pour faire les demandes de messes. "Les heures de service de certains catholiques correspondent le plus souvent aux heures d’ouverture et de fermeture des secrétariats dans les paroisses. Ce n’est pas toujours facile pour un travailleur d’avoir la permission de son patron pour aller faire une demande de messe à chaque fois qu’il le désire", explique-t-il.

C’est donc pour faciliter les choses à ces fidèles, que l’équipe de Intentio a mis au point l’application. Pour pouvoir utiliser la plateforme, il faut la télécharger sur playstore, l’installer ensuite sur son téléphone et enfin créer son compte. Et à chaque fois que l’on veut demander une messe, il suffit d’ouvrir l’application, choisir la paroisse dans laquelle l’on désire demander la messe, renseigner la case contenant l’heure, l’identité du demandeur, le jour de la célébration, l’intention que l’on porte ainsi que son numéro de téléphone. Il faut ensuite procéder au paiement des honoraires de messe par mobile money, pour valider la demande. Il faut noter que ces honoraires sont directement reversés sur le compte Orange ou Moov de chaque paroisse par les utilisateurs.

Pingdwende Kévin Wilfried Ouedraogo, responsable de l’équipe INTENTIO

Pour le moment, Intentio n’est accessible qu’aux fidèles de trois paroisses de l’archidiocèse de Ouagadougou que sont Saint Jean XXIII, Christ Roi de Pissy et St Albert le Grand de la Rotonde. On compte environ 2000 utilisateurs. A en croire Abbé Anatole Tiendrebéogo, curé de la Rotonde, qui a été la première paroisse à adopter la plateforme, son utilité ne souffre d’aucun doute. Il soutient qu’elle permet, aux fidèles de gagner du temps en n’ayant pas besoin de se déplacer pour demander les messes, et c’est même profitable à ceux qui en déplacement hors du pays veulent demander des messes. "Ce sont des moyens techniques modernes dont il faut profiter et cette plateforme est une occasion donnée aux fidèles de pouvoir faire leurs demandes de messes à distance et être rassurés que l’intention qu’ils ont demandée sera célébrée", soutient-il.

Abbé Anatole Tiendrebéogo confie que certains de ses fidèles qui voyagent beaucoup et qui sont assez pris par leurs occupations professionnelles, ont recours à la plateforme. Et le retour est plutôt positif, puisqu’ils se disent satisfaits du service. Sur un ratio de 100 messes demandées, environ 15 l’ont été à travers la plateforme. "L’on n’est pas encore à une utilisation maximum de la plateforme mais on sent que le nombre d’utilisateurs augmente. Des actions de communication sont d’ailleurs menées périodiquement pour inviter les fidèles à une plus grande utilisation de la plateforme", a-t-il laissé entendre. Et cela passe par des affiches ainsi que des communiqués de rappel lors des messes.

Abbé Anatole Tiendrebéogo, curé de la paroisse Saint Albert le Grand de la Rotonde

Il faut noter qu’en plus des demandes de messes, la plateforme offre la possibilité, aux fidèles qui le souhaitent, de faire des dons en espèces à leur Paroisse, aux pauvres, à l’OCADES, aux déplacés internes, mais aussi pour soutenir les étudiants en difficultés.

A l’issue de la phase pilote, Intentio devrait s’étendre à plusieurs autres paroisses, afin de faire profiter de ses services au plus grand nombre de fidèles. Déjà, la plateforme sera déployée en juillet 2022 dans une paroisse aux Etats Unis.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Burkina : La Cour des comptes installe ses nouveaux (...)
Journée mondiale de l’aide humanitaire : Les acteurs (...)
Burkina : Des citoyens lancent Une « PETITION CITOYENNE (...)
Cour des comptes : Le receveur général prête serment
Centre de formation professionnelle de référence de (...)
Assistance alimentaire des populations du Nord : Projet (...)
Région du Centre-est : La journée internationale de la (...)
Foncier : Les résidents de la zone non lotie de Yamtenga (...)
Droits fonciers au Burkina : Des acteurs réfléchissent à (...)
Burkina Faso : Les prix des hydrocarbures augmentent dès (...)
Ouagadougou : Un enfant de 12 ans meurt des suites d’une (...)
Ouagadougou : Un exercice militaire prévu ce 19 août (...)
Crise alimentaire au Burkina Faso : Save the Children (...)
Burkina/Drame de Perkoa : Deux responsables de la (...)
Burkina/Education : La coopération française prend en (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Société : « La gestion des conséquences de l’insécurité est (...)
Droits des femmes en Afrique : Les 9 recommandations de (...)
Sécurité urbaine au Burkina : Vers la mise en place d’une (...)
Conflits fonciers au Burkina : Les agents des services (...)
Bobo-Dioulasso : Des acteurs renforcent leurs capacités (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31080



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés