Actualités :: 8e anniversaire de la mort du juge Salifou Nébié : « Il appartient à notre (...)

Le 24 mai 2014, le magistrat Salifou Nébié trouvait la mort à Saponé dans des circonstances encore troubles. A l’occasion du 8e anniversaire de son décès, le Syndicat autonome des magistrats du Burkina lui rend hommage et demande à l’État d’accompagner les services d’investigation pour que la lumière soit faite sur cet « assassinat » afin que de tel drame ne se reproduise plus au Burkina Faso. L’intégralité du message ci-dessous.

Message du syndicat autonome des magistrats du Burkina à l’occasion du 8e anniversaire du décès du magistrat Salifou NEBIE

Le 24 mai 2014, alors que l’actualité politique nationale était surchauffée par des tensions liées aux débats sur la révision constitutionnelle de l’article 37 de notre Constitution, le magistrat NEBIE Salifou, juge constitutionnel trouvait la mort à Saponé dans des circonstances troubles.

La scène du crime, le mode opératoire des auteurs ne laissaient aucun doute au fait qu’un assassinat crapuleux venait de se commettre.

La gestion de cette affaire faite de tâtonnements, d’hésitations, d’omissions troublantes ont compromis les réelles chances d’aboutissement accéléré à la vérité.

La forte mobilisation du peuple burkinabè autour de l’élucidation de cet assassinat s’est estompée avec le temps sans toutefois que la volonté de voir se manifester la vérité ne disparaisse.

C’est la raison pour laquelle découvrir la vérité sur cet assassinat est un devoir pour notre pays afin de prévenir à l’avenir de tels crimes.

Dans ce combat pour la vérité, les camarades, les collègues et les compagnons de lutte que nous sommes sont restés mobilisés auprès de la famille de notre illustre regretté NEBIE pour mener cette lutte.

Au gouvernement du Burkina Faso, nous n’avons eu de cesse de demander que des moyens conséquents soient mis à la disposition des magistrats enquêteurs car nous sommes conscients qu’un crime d’une telle nature, commis dans un tel contexte politique et dont les circonstances laissent penser à des ramifications en lien avec ce contexte, ne peut être facilement élucidé.

Il appartient à notre Etat d’affirmer sa volonté d’accompagner les services d’investigation.

Aux burkinabè épris de justice et qui disposeraient d’indices ou d’informations concernant la disparition du juge NEBIE, votre contribution est indispensable pour aider les investigateurs à remonter le chemin de ce crime.

A l’égard de tous les burkinabè, nous rappelons que nous devons garder la flamme de la lutte et de la justice allumée aux cotés de la famille NEBIE qui a placé sa foi et sa confiance aux institutions de notre pays pour lui découvrir la vérité sur le décès de ce grand homme.

C’est confiant en cet engagement inaltéré de tous que le Comité exécutif du Syndicat Autonome des Magistrats Burkinabè s’incline devant la mémoire du Juge NEBIE Salifou en ce 8ème anniversaire de son assassinat, réaffirme sa détermination dans la lutte pour la vérité et vous invite à lui rendre un vibrant hommage.

Camarade NEBIE Salifou, nous ne t’oublierons jamais !

Lefaso.net

Plaies saisonnières chez l’enfant : Les conseils de Dr (...)
Lutte contre le tabagisme au Burkina : L’ancien ministre (...)
Burkina Faso : L’amicale des femmes de Bank of Africa (...)
Bien-être des employés au Burkina : Le directeur pays de (...)
Dédougou : Des femmes d’OSC et de partis politiques à (...)
Distinction Nansen pour les réfugiés 2021 : Les (...)
Investir au Burkina : www.businessprocedures.bf, la (...)
Burkina Faso : Le SPONG met en place un groupe (...)
Burkina : Le Forum national de réconciliation se tiendra (...)
Massacres de Solhan et Seytenga : Les ressortissants (...)
Mois de la famille et de l’enfant au Burkina : « Aucun (...)
Burkina/Indemnisation des victimes : « Les choses (...)
Situation nationale : Le collectif des OSC de la (...)
Burkina : L’organigramme du ministère des Affaires (...)
Formation et insertion professionnelle au Burkina Faso (...)
Âge de la Ménopause : Les recettes du Pr Charlemagne (...)
Burkina/Santé : Un nouveau projet pour améliorer la lutte (...)
Promotion de la paix au Burkina : Le ministre de la (...)
Nayala : Rencontre avec des producteurs pour des essais (...)
Ouagadougou : Une crise foncière divise les habitants de (...)
Problèmes fonciers à Yagma : « Toute activité de vente et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30744

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés