Actualités :: Décès d’un étudiant au restaurant universitaire de Koudougou : Le comité (...)

Dans cette déclaration parvenue à la rédaction de Lefaso.net, le comité exécutif de l’Union générale des étudiants burkinabè (UGEB) et de l’Association nationale des étudiants burkinabè (ANEB) exige l’ouverture d’une enquête sur le décès de l’étudiant Penipaguiba Tankoano au restaurant universitaire de Koudougou le 17 mai 2022. L’intégralité de la déclaration ci-dessous.

Union Générale des Etudiants Burkinabè (UGEB)

Association Nationale des Etudiants Burkinabè (ANEB)

Section de Koudougou

DECLARATION SUR LE DECES DE TANKOANO TENIPAGUIBA SURVENU AU RESTTAURANT UNIVERSITAIRE

C’est avec grande tristesse et désolation que nous apprenons, ce jour 17 mai 2022, le décès des suites de « bousculade » dans les rangs aux environs 12 heures 30 minutes dans les locaux du restaurant universitaire-GEGA, de TANKOANO Tenipaguiba, étudiant inscrit en Mathématiques Physique Chimie Informatique (MPCI) Promotion 2019 à l’unité de formation et de recherche en science et Technologie (ST) de l’Université Norbert ZONGO. Malgré l’assistance et les tentatives de réanimations des éléments de la brigade des sapeurs-pompiers, les espoirs sont restés vains.

Dans ces circonstances douloureuses, l’ANEB/Koudougou présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt, à ses amis et promotionnaires ainsi qu’à toute la communauté universitaire.

Mais comment en est-on arriver à une telle situation ?

En effet, depuis le début de l’année académique 2021-2022, les étudiants de l’UNZ sont l’objet d’une clochardisation sans précédent par les autorités universitaires. La situation dans nos restaurants universitaires demeure les plus catastrophiques (insuffisance criarde des plats servis). Au total, ce sont 8.666 plats qui sont servis de façon journalière déjeuné et diner confondus pour environ 60.000 étudiants que regorge l’Université Norbert ZONGO. Ces chiffres représentent un ratio de 1 plats pour plus de sept (07) étudiants par jour. Cette situation contraint bon nombre d’étudiants à abandonner le sommeil et même "sécher" les cours pour prendre les rangs à 00h voire à 22h, pour des services qui commencent à 11h30, dans l’espoir d’avoir un plat squelettique de piètre qualité. Quelle tristesse !

Cette situation malheureuse que vient de vivre les étudiants de l’UNZ, n’est rien d’autre que la conséquence logique de l’insuffisance du nombre de plats dans les restaurants universitaires. A ce stade, nous totalisons plus de quatre (04) cas d’évanouissements d’étudiants dans ce même restaurant, liés aux bousculades.

L’ANEB/Koudougou, fidèle à sa mission de défense des intérêts matériels et moraux des étudiants n’a cessé, à travers diverses actions (audiences, grèves, marches, meetings…) d’alerter, de dénoncer et d’interpeller les autorités en charge des œuvres universitaires dont le CROUK sur la gravité de la situation dans les restaurants afin d’éviter que le pire n’arrive. Ces préoccupations ont été souvent banalisées, méprisées voire traitées avec la plus grande insouciance de la part de l’autorité. Voilà qu’aujourd’hui en plein midi un étudiant succombe dans une bousculade au RU après dans sa volonté d’apaiser sa faim. Il est plus qu’urgent, que les autorités se penchent avec sérieux sur la question des restaurants universitaires, des œuvres sociales dans leur ensemble, pour éviter à l’avenir de tels drames.

En tout état de cause, l’ANEB/Koudougou, tient le CROUK y compris le MERSI pour seuls responsables du décès de l’étudiant TANKOANO Tenipaguiba.

C’est pourquoi, l’ANEB/Koudougou

✓ exige l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur cette affaire afin que les responsabilités soient situées ;

✓ exige l’autopsie du corps de la victime ;

✓ appelle l’ensemble des étudiants à la lutte et à retenir ce passage qu’elle rappelait dans sa déclaration de rentrée : « Quand toute une classe politique et son pouvoir décident consciemment d’abandonner sa jeunesse dans la détresse et tournent le dos à son éducation, il n’y a autre solution qui s’offre à la jeunesse estudiantine que le renforcement de son niveau d’organisation pour engager une lutte implacable pour l’amélioration de ses conditions de vie et d’études »

Non à la clochardisation des étudiants !

Non contingentement des plats dans les restaurants universitaires !

Vérité et Justice pour TANKOANO Tenipaguiba !

Que ton âme en paix camarade !

Pain et Liberté pour le Peuple !

Koudougou, le 18 mai 2022

Le Comité Exécutif

Gratuité des soins de santé au Burkina : 3,4% des (...)
Boucle du Mouhoun : Lancement de la phase II du projet (...)
Caisse nationale d’assurance maladie universelle : (...)
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (...)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le (...)
Modernisation de l’administration : Le ministre de la (...)
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur (...)
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la (...)
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un (...)
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières (...)
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en (...)
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 (...)
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes (...)
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de (...)
Burkina : Les chefs traditionnels réitèrent leur (...)
Santé au Burkina : CICDoc offre du matériel biomédical (...)
Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du (...)
Burkina : Un exercice militaire prévu le jeudi 30 juin (...)
Éducation au Burkina : Le ministère de l’Education et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30723

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés