Actualités :: Commémoration de la journée de l’infirmière : Le conseil de l’ordre des (...)

Le 12 mai 2022, le conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest était face à la presse pour la célébration de la journée de l’infirmière. Au cours de cette conférence, il a tenu à préciser les raisons de la célébration de cette journée mondiale qui magnifie le corps infirmier.

C’est dans un contexte lié à l’insécurité et au covid-19 que le conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest célèbre la journée mondiale de l’infirmière sous le thème : « la profession infirmière, une voix faite pour diriger. Investir dans les soins infirmiers et respecter les droits pour garantir la santé mondiale ». Faire face aux hommes et femmes des médias semblait être la solution pour mieux magnifier la profession. En effet, pour donner un sens au métier de l’infirmier et faire la promotion des agents, le conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest a initié cette conférence.

Pour le président du conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest, Michel Komi, elle (la conférence) vient une fois de plus faire la lumière sur la profession de l’infirmier tout en dégageant le processus de son évolution et son organisation. Selon lui, la journée en elle-même revêt un caractère très particulier pour les infirmiers du monde entier. « Cette journée est très importante pour nous en ce sens que c’est la commémoration de la journée internationale de l’infirmière. Elle nous permet de faire une introspection en repartant à la source pour repenser la profession infirmière en vue de faire des projections pour son amélioration » confirme-t-il.

M. Monsieur Michel Komi, président du conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest

Pour lui, l’avènement du covid-19 est venu mettre à nu les insuffisances liées au système de santé. Il souligne qu’avec ces difficultés, les agents de la santé travaillent dans des conditions très précaires, dans l’insécurité et sont exposés à beaucoup de problème liés à la question de la santé.

Outre cela, M. Komi a aussi abordé la question de l’adhésion des infirmiers à l’ordre. Tous les infirmiers ne sont pas inscrits à l’ordre des infirmiers du Burkina Faso. Ce qui constitue un point de sensibilisation pour que les autres puissent adhérer. « En réalité, l’inscription à l’ordre des infirmières est une obligation légale et si vous n’êtes pas inscrit, vous exercez illégalement », fait-il savoir. A l’en croire, les inscriptions sont annuelles et chaque année, il faut se réinscrire, faute de quoi les non-inscrits n’ont pas le droit de faire des prestations. Ainsi, pour la région du Centre-ouest, il souligne qu’il y a environ 800 inscrits sur une effectif de près de 900 agents (chiffres non exhaustifs).

A l’orée de cette conférence, le président du conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest a souhaité l’inscription massive des agents de la santé à l’ordre des infirmiers car, selon lui, cela « assure la garantie des soins de qualité » chose qui concourt à leur propre sécurité et aussi à la sécurité des patients qui ne sont autres que la masse populaire.

Prince Omar
Lefaso.net

Gratuité des soins de santé au Burkina : 3,4% des (...)
Boucle du Mouhoun : Lancement de la phase II du projet (...)
Caisse nationale d’assurance maladie universelle : (...)
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (...)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le (...)
Modernisation de l’administration : Le ministre de la (...)
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur (...)
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la (...)
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un (...)
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières (...)
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en (...)
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 (...)
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes (...)
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de (...)
Burkina : Les chefs traditionnels réitèrent leur (...)
Santé au Burkina : CICDoc offre du matériel biomédical (...)
Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du (...)
Burkina : Un exercice militaire prévu le jeudi 30 juin (...)
Éducation au Burkina : Le ministère de l’Education et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30723

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés