Actualités :: Festival de films pour enfants au Burkina acte 3 : La clôture intervenue sur (...)

La clôture des activités de la troisième édition du Festival de films pour enfants (KIFIFE) est intervenue le samedi 7 mai 2022, dans l’école du village Opéra de Laongo. Les projections de films pour enfants ont touché plus de 2 500 personnes. 45 enfants ont participés à trois ateliers et sont repartis avec des attestations de participation.

Les lampions sont retombés sur la troisième édition du Festival de films pour enfants (KIFIFE) le samedi 7 mai 2022. Une édition placée sous le signe de la résilience, qui a tenu toute ses promesses à travers la réalisation de toutes les activités programmées. Les enfants sont repartis avec des attestations de participation.

Selon le directeur du festival, François Bouda, la troisième édition de KIFIFE qui s’est déroulée du 4 au 7 mai 2022, a connu non seulement la réalisation de toutes les activités prévues mais elles se sont réalisées dans de bonnes conditions avec un taux de réalisation très satisfaisant. « Nous avons pu toucher plus de 2500 personnes. Nous avons tenus trois ateliers : un en animation assuré par Doh Daiga et son assistant, un autre en jeu d’acteur effectué par Emilienne Kocty et un dernier en conte avec Sidiki Yougbaré », a-t-il rappelé. A l’en croire, se sont des professionnels du cinéma qu’ils ont sollicités pour partager leurs savoirs avec les enfants.

Selon le directeur du festival, François Bouda, KIFIFE a connu un taux de réalisation très satisfaisant

Pour ce qui concerne les enfants, ils ont été sélectionnés sur le volet dans trois écoles des villages de Tamissi, Pousgsiga, de Laongo en plus de celui de l’école du village opéra. Ils sont 45 qui ont bénéficié de ces ateliers. Les résultats de leurs travaux ont été présentés lors de cette clôture. M. Bouda pense déjà à la quatrième édition du festival, qu’il souhaite plus grand avec plus de programmation. « Nous envisageons dès maintenant d’organiser la 4e édition l’année prochaine avec beaucoup plus de programmation en touchant beaucoup d’élèves et de public », a-t-il espéré.

Les enfants ont présenté le résultat des techniques apprises au cours des ateliers

Pour cela, les initiateurs peuvent compter sur la direction provinciale de l’Education préscolaire, primaire de l’Oubritenga. C’est en tout cas ce que la directrice Emilienne Kosem / Sawadogo, a laissé entendre. Pour elle, ce festival impacte « très positivement » l’éducation de l’enfant au niveau primaire par rapport aux résultats auxquels sont parvenus les enfants au cours des ateliers. « Ils ont été initiés à des jeux d’acteurs, aux contes aussi bien en langue qu’en français. Ils ont même pu réaliser un film d’animation. Cela va contribuer au développement de nos tous petits au plan intellectuel, physique et socioculturel. Cette activité participe à l’éveil des enfants », s’est-elle réjouie. Elle a terminé en rappelant que KIFIFE entre en droite ligne avec la politique éducative du ministère. « Notre souhait est que ce festival soit répandu sur grand nombre d’écoles. Des actions seront menées pour la pérennisation de ce festival », a-t-elle promis.

La directrice de l’éducation préscolaire de l’Oubritenga rassure de son accompagnement pour la pérennisation du festival

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (...)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le (...)
Modernisation de l’administration : Le ministre de la (...)
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur (...)
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la (...)
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un (...)
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières (...)
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en (...)
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 (...)
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes (...)
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de (...)
Burkina : Les chefs traditionnels réitèrent leur (...)
Santé au Burkina : CICDoc offre du matériel biomédical (...)
Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du (...)
Burkina : Un exercice militaire prévu le jeudi 30 juin (...)
Éducation au Burkina : Le ministère de l’Education et (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées : Le (...)
Burkina : le monde de l’artisanat célèbre la journée des (...)
Insécurité alimentaire au Burkina : Environ 3,5 millions (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30723

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés