Actualités :: Université de Dédougou : 49 socio-anthropologues font leur sortie de (...)

L’université de Dédougou a célébré la sortie officielle de la toute première promotion d’étudiants titulaires de la licence en sociologie et anthropologie, le samedi 7 mai 2022. La cérémonie a été placée sous le patronage du gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babo Pierre Bassinga, et le parrainage du professeur Alkassoum Maïga, ancien ministre de l’Enseignement supérieur.

Le président de l’université de Dédougou, Pr Alou Kéita, a d’abord fait la genèse de cette promotion. Avec un effectif de 77 étudiants inscrits en première année, ils sont au total 49 dont 30 hommes et 19 femmes à avoir reçu leurs attestations de licence en sociologie et anthropologie, le samedi 7 mai 2022. La promotion a débuté ses cours le 18 février 2019, pour finir en 2022.

Cette cérémonie de sortie a pour objectif de promouvoir les compétences des étudiants en sociologie et anthropologie, entièrement formés à l’université de Dédougou. Il s’agit d’informer l’opinion publique communale, régionale, nationale, internationale et les potentiels employeurs de la disponibilité sur le marché de l’emploi de 49 sociologues et anthropologues de niveau licence.

49 licenciés prêts à servir.

La promotion a été baptisée « promotion Professeur Patrice Toé », en hommage au Pr Patrice Toé, sociologue, anthropologue et enseignant-chercheur dans les universités du Burkina Faso. Selon le représentant de la promotion, Oumsaoré Athanase, Patrice Toé a fortement contribué à la création de filières de sociologie et/ou d’anthropologie à l’université de Dédougou et dans d’autres universités du pays. C’est ce qui a prévalu au choix de son nom comme nom de baptême. « Individuellement et collectivement, chaque étudiant de cette promotion rêve de devenir comme le Pr Patrice Toé », justifie-t-il. Le Pr Patrice Toé est actuellement vice-président chargé des enseignements et des innovations pédagogiques à l’université Nazi-Boni de Bobo-Dioulasso.

Le président de l’université de Dédougou, Pr Alou Kéita.

La promotion, experte en étude monographique, est prête à servir la nation, à en croire son représentant Oumsaoré Athanase. « Je tiens à rassurer les structures, les ONG, les projets recruteurs, les acteurs locaux et toute personne physique ou morale ayant une nécessité de compétences en sociologie et anthropologie, que ces premiers produits de l’université de Dédougou sont à explorer, car ils sont nantis de compétences pour l’accomplissement de vos besoins », a-t-il ajouté.

Selon le président de l’université de Dédougou, Pr Alou Kéita, ces 49 licenciés que son département met aujourd’hui sur le marché de l’emploi, ont été formés en tenant compte de tout ce que l’on peut attendre d’un sociologue.

Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babo Pièrre Bassinga, patron de la cérémonie.

Quant à Babo Pierre Bassinga, gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, et Alkassoum Maïga, ancien ministre de l’Enseignement supérieur, ils ont félicité et encouragé les étudiants sortants.

A l’issue des trois années de formation, les lauréats du jour ont réalisé la monographie de 35 villages de la commune de Dédougou. Ces monographies ont été remises au représentant des différents villages.

Le professeur Alkassoum Maïga, ancien ministre de l’Enseignement supérieur, parrain de la cérémonie.

La cérémonie officielle de sortie a pris fin par une conférence publique sur le thème « Possible contribution du département de sociologie et anthropologie de l’université de Dédougou au développement de la région de la Boucle du Mouhoun », animée par Pr Alkassoum Maïga.

Yipénè NEBIE
Lefaso.net

Burkina Faso : L’amicale des femmes de Bank of Africa (...)
Bien-être des employés au Burkina : Le directeur pays de (...)
Dédougou : Des femmes d’OSC et de partis politiques à (...)
Distinction Nansen pour les réfugiés 2021 : Les (...)
Investir au Burkina : www.businessprocedures.bf, la (...)
Burkina Faso : Le SPONG met en place un groupe (...)
Burkina : Le Forum national de réconciliation se tiendra (...)
Massacres de Solhan et Seytenga : Les ressortissants (...)
Mois de la famille et de l’enfant au Burkina : « Aucun (...)
Burkina/Indemnisation des victimes : « Les choses (...)
Situation nationale : Le collectif des OSC de la (...)
Burkina : L’organigramme du ministère des Affaires (...)
Formation et insertion professionnelle au Burkina Faso (...)
Âge de la Ménopause : Les recettes du Pr Charlemagne (...)
Burkina/Santé : Un nouveau projet pour améliorer la lutte (...)
Promotion de la paix au Burkina : Le ministre de la (...)
Nayala : Rencontre avec des producteurs pour des essais (...)
Ouagadougou : Une crise foncière divise les habitants de (...)
Problèmes fonciers à Yagma : « Toute activité de vente et (...)
Boucle du Mouhoun : L’insécurité et la cherté des intrants (...)
Burkina Faso : Les prix des loyers tels que prévus par (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30744

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés