Actualités :: Journées internationales de la sage-femme : Des journées scientifiques (...)

Le 5 mai est célébrée la journée internationale de la sage-femme dans le monde. C’est dans cette optique que l’Association burkinabè des sages-femmes et maïeuticiens (ABSFM) a organisé ses premières journées scientifiques. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce 5 mai 2022, au CHU de Tengandogo. Cet évènement va s’achever le 7 mai 2022.

Les professionnels du domaine vont mener la réflexion autour de la thématique suivante : « Rôle de la sage-femme dans la continuité des soins en santé sexuelle et reproductive dans un contexte de la pandémie à covid-19 ». Au menu des échanges, il sera question de partager des expériences entre acteurs, de s’entretenir avec le ministère de la Santé et les partenaires techniques et financiers.

Le présidium

A travers ces communications, l’ABSFM entend contribuer à l’évolution de la santé de la mère et de l’enfant au Burkina Faso. Selon la présidente de l’ABSFM, Blanche Zoungrana, ces journées scientifiques sont nées d’un constat : les pratiques des sages-femmes ne sont toujours pas capitalisées. Il est donc nécessaire de susciter la culture de la recherche-action afin de participer à la progression scientifique et d’apporter des idées novatrices. Certaines sages-femmes ne font pas bonne figure dans la profession.

Blanche Zoungrana a espéré que les échanges vont permettre de réduire considérablement les mortalités maternelles et néonatales

En effet, elles sont accusées par plus d’un de maltraiter les femmes qui viennent accoucher. « Ce sont des cadres pareils qui vont nous permettre d’échanger et d’appeler les sages-femmes à la cohésion et à la solidarité. Il faut travailler avec professionnalisme, cela, pour la santé de la mère et de l’enfant. Des sensibilisations sont lancées partout, et actuellement pour ces journées, il y aura des communications sur la jurisprudence. Nos aînées qui vont faire des partages d’expériences en faveur des bonnes pratiques des sages-femmes et de l’accueil attendue par la population » a signifié Blanche Zoungrana. Elle a appelé ses collègues à faire preuve d’empathie envers les femmes qui viennent donner naissance.

Robert Kargougou (en lunette) a félicité le comité d’organisation de l’évènement

Le patron de la cérémonie a été le ministre de la santé, Robert Kargougou. Il a félicité l’ABSFM pour cette initiative. Il a promis qu’à l’issue de ces journées scientifiques, les recommandations qui en sortiront seront prises en compte par le ministère de la Santé. Il a affirmé que les doléances qui ont été posées ne sont pas rentrées dans l’oreille d’un sourd. Le ministre de tutelle a annoncé que dans les prochains mois, les agents vont être dotés au sein des maternités, de matériels médicotechniques, de tables d’accouchements, etc.

Robert Kargougou en compagnie du professeur Charlemagne Ouédraogo sont en train de visiter les stands

Robert Kargougou a félicité les sages-femmes pour leurs résiliences face à la montée du terrorisme au Burkina Faso. Neuf professionnels de l’accouchement et de la santé sexuelle et reproductive ont été décorés pour leur abnégation au travail. Il faut noter qu’en matière de mortalité de la mère et de l’enfant au Burkina Faso, on dénombre, 330 décès maternels et 23 décès néonatals pour environ 100 000 naissances. L’ABSFM compte 2 000 membres, elle a été créée en 1973.

SB
Lefaso.net

Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (...)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le (...)
Modernisation de l’administration : Le ministre de la (...)
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur (...)
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la (...)
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un (...)
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières (...)
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en (...)
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 (...)
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes (...)
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de (...)
Burkina : Les chefs traditionnels réitèrent leur (...)
Santé au Burkina : CICDoc offre du matériel biomédical (...)
Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du (...)
Burkina : Un exercice militaire prévu le jeudi 30 juin (...)
Éducation au Burkina : Le ministère de l’Education et (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées : Le (...)
Burkina : le monde de l’artisanat célèbre la journée des (...)
Insécurité alimentaire au Burkina : Environ 3,5 millions (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30723

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés