Actualités :: Croix-Rouge burkinabè : Des journalistes initiés aux gestes de premiers (...)

Les 3 et 4 mai 2022, une quinzaine de journalistes a bénéficié d’une initiation en secourisme. Une formation organisée par la Croix-Rouge burkinabè et qui a été saluée à l’unanimité par l’ensemble des participants qui ressortent avec une attestation en secourisme.

C’est dans le cadre de la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge célébrée le 8 mai de chaque année que la Croix-Rouge burkinabè a organisé cette formation en secourisme au profit des journalistes. Comme l’explique Léa Balima/Nikièma, coordonnatrice en charge de la communication, de la promotion des principes et valeurs humanitaires au niveau de la Croix-Rouge burkinabè, les journalistes sont souvent exposés à certains risques sur le terrain et peuvent être témoins de situations où il est nécessaire d’apporter du secours.

Les journalistes ont appris à réagir face à une victime inconsciente qui respire

Pour ce faire, il est important qu’ils soient outillés sur les gestes à pratiquer. « On s’est dit que c’était bon de pouvoir renforcer leurs capacités pour eux-mêmes, pour pouvoir pratiquer les gestes de premier secours mais également pour leur entourage et dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions où ils peuvent être amenés à secourir des gens sur le terrain », a-t-elle laissé entendre.

Les participants ont appris à réagir face à une victime qui ne respire plus

Deux jours durant, les participants se sont donc familiarisés avec les gestes de premier secours quand ils sont face à une victime. « On a échangé sur comment évaluer les risques dans un milieu donné, comment faire face au danger que nous rencontrons. Concrètement, on a appris à protéger une victime, à protéger l’entourage sans oublier de se protéger soi-même avant d’intervenir. On a appris à faire face à une victime inconsciente qui respire, à une victime inconsciente qui ne respire pas. On a appris également à faire le bilan d’une victime, à faire face à une victime qui s’étouffe, une victime qui saigne abondamment et à prendre en charge les différents traumatismes et les malaises. On a terminé par comment faire le transport improvisé pour une victime qui a besoin d’être transportée d’un milieu donné pour l’installer dans une ambulance », a indiqué Daouda Savadogo, responsable de formation du Centre de formation de la Croix-Rouge burkinabè.

Une quinzaine de journalistes ont pris part à la formation

La formation a été appréciée à l’unanimité par les participants qui ont exprimé leur reconnaissance à l’endroit de la Croix-Rouge burkinabè. « Cette formation est vraiment la bienvenue. Récemment nous l’avons vu, certains journalistes ont reçu des projectiles sur le terrain mais il n’y avait personne pour leur porter secours. Donc désormais si on est sur le terrain, devant de tels cas, on peut s’entraider en attendant que les pompiers arrivent. Cette formation est donc à saluer. De retour, nous allons appliquer ce que nous avons appris avec les formateurs de la Croix-Rouge », a laissé entendre Pierre Badolo, journaliste à Oméga médias. En plus de remercier la Croix-Rouge, les participants ont souhaité que cette formation soit dupliquée au profit d’autres journalistes, au regard de son importance.

Léa Balima, coordonnatrice communication au sein de la Croix-Rouge burkinabè

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (...)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le (...)
Modernisation de l’administration : Le ministre de la (...)
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur (...)
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la (...)
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un (...)
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières (...)
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en (...)
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 (...)
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes (...)
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de (...)
Burkina : Les chefs traditionnels réitèrent leur (...)
Santé au Burkina : CICDoc offre du matériel biomédical (...)
Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du (...)
Burkina : Un exercice militaire prévu le jeudi 30 juin (...)
Éducation au Burkina : Le ministère de l’Education et (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées : Le (...)
Burkina : le monde de l’artisanat célèbre la journée des (...)
Insécurité alimentaire au Burkina : Environ 3,5 millions (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30723

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés