Actualités :: Visite de l’ambassadeur d’Allemagne à l’ONEA : Du matériel hydraulique et (...)

L’ambassadeur d’Allemagne au Burkina Faso, Andreas Michael Pfaffernoschke, a visité le siège de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) ce jeudi 28 avril 2022 à Ouagadougou. Cette visite s’inscrit dans le cadre du soutien qu’offre l’Allemagne au Burkina Faso dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.

Garantir à tous l’accès à l’eau potable et à l’assainissement au Burkina Faso, tout en assurant une gestion durable des ressources, c’est le cheval de bataille de l’ONEA. Dans cette dynamique, l’institution se fait accompagner par l’un de ses partenaires stratégiques, la République fédérale d’Allemagne.

Un partenariat qui a conduit l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina Faso, Andreas Michael Pfaffernoschke, à se rendre personnellement dans les locaux du siège de l’ONEA. Cela, aux fins de toucher du doigt ces réalisations et prendre note des défis à relever.

La fin du chantier du bâtiment administratif R+2 du CEMEAU prévue pour août 2022, permettra d’accueillir l’ensemble de son personnel et d’accroître le nombre de salles de formation

Une fois sur les lieux, le diplomate allemand a notamment visité le chantier du bâtiment administratif du Centre des métiers de l’eau (CEMEAU) en construction mais aussi les plateformes de formation mini réseau d’approvisionnement en eau potable.

À l’issue d’une présentation du projet de développement du CEMEAU au sein de sa “Salle visio conférence”, l’ambassadeur d’Allemagne a inscrit dans le livre d’or de l’ONEA, son message de satisfaction des fruits de cette coopération entre le Burkina Faso et son pays.

L’ONEA bénéficie d’un don de plus de 79 millions de francs CFA

« Mon mot inscrit dans le livre d’or est, je cite : chers collègues et collaborateurs de l’ONEA et du CEMEAU, merci beaucoup pour cette visite très intéressante. La coopération allemande restera à vos côtés pour vous accompagner à atteindre les objectifs fixés. Bon vent à tous ! », a indiqué Andreas Michael Pfaffernoschke, ambassadeur d’Allemagne au Burkina Faso.

La fin de cette visite s’est matérialisée par le don d’un ensemble de matériel informatique. Cet acte s’inscrit dans la suite logique de l’instauration du système digitalisé de suivi des performances sur la filière de l’assainissement autonome.

L’inscription du message dans le livre d’or de l’ONEA, de l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina Faso, Andreas Michael Pfaffernoschke

« Le don que nous avons offert aujourd’hui va soutenir une fois de plus le CEMEAU à dispenser de bonnes formations à ses agents dans le cadre du renforcement du réseau de l’eau et de l’assainissement au profit des populations », a-t-il affirmé.
Selon Dénihou Benjamin Méda, directeur du système d’information de l’ONEA, l’ensemble du matériel informatique offert en ce jour s’évalue à plus de 79 millions de francs CFA.

À entendre le nouveau directeur général de l’ONEA, Gilbert Bassolé, cette visite de l’ambassadeur d’Allemagne est une fierté pour être le partenaire stratégique de l’institution qui l’accompagne depuis les années 90 à travers la GIZ (l’agence allemande de coopération internationale pour le développement).

« Le Centre des métiers de l’eau qui nous accueille aujourd’hui a été construit grâce à la Coopération allemande depuis les années 90 », a confié le directeur général de l’ONEA, Gilbert Bassolé

Tout en exprimant sa gratitude à la République fédérale d’Allemagne pour le présent geste, le directeur général de l’ONEA a rappelé que l’office avait bénéficié de soutiens du même partenaire lors de son plan de riposte contre le covid-19. Cet appui qui s’est traduit par l’octroi de kits de visio conférence, de lots de matériels hydrauliques, électromécaniques, électriques, de débitmètres et de nanomètres, ont servi au CEMEAU et permis de contribuer aux actions d’amélioration du rendement du réseau, selon M. Bassolé.

Des milliers d’acteurs formés par le CEMEAU depuis 2014

Le CEMEAU se veut être un centre de formation de référence dans les domaines de l’eau et de l’assainissement. Sa mission est d’accompagner la politique de décentralisation du secteur de l’Adduction en eau potable et de l’assainissement (AEPA). Cette compétence est cependant confiée aux collectivités en zones rurales.

« Le CEMEAU se veut être un centre de formation de référence dans les domaines de l’eau et de l’assainissement », a souligné Cheick Éric Zoma, directeur du CEMEAU

Les objectifs du CEMEAU sont de développer les compétences professionnelles des personnels du secteur AEPA dans l’exploitation et la maintenance des infrastructures et ouvrages hydrauliques de même que la gestion et la gouvernance du service public AEPA.

Le Centre a pour cibles : les agents de l’ONEA, les agents du ministère de l’Eau et de l’assainissement, les agents des collectivités territoriales, les acteurs sous régionaux du domaine, les artisans locaux…
En vue de répondre efficacement aux attentes des apprenants, le CEMEAU dispose d’un catalogue de formation, d’une bibliothèque, de sept salles de cours équipées, de douze plateformes et ateliers, d’une unité mobile de formation, d’une salle visio conférence et d’un restaurant.

Deux-cents stagiaires en formation au CEMEAU pour une durée de huit mois à travers le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA),

Grâce au CEMEAU, des milliers d’acteurs ont été formés de 2014 à 2021 aussi bien en interne qu’en externe. Ses présents défis sont d’abord de booster son positionnement stratégique en vue d’être un outil de renforcement des capacités des acteurs locaux de l’eau et de l’assainissement. Ensuite, de mettre en œuvre une démarche qualité des formations professionnelles. Enfin, d’accroître ses capacités d’accueil des stagiaires.
Le coût global de l’ensemble des matériels dont a bénéficié l’ONEA est estimé à plus de 160 millions de francs CFA.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (...)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le (...)
Modernisation de l’administration : Le ministre de la (...)
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur (...)
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la (...)
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un (...)
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières (...)
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en (...)
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 (...)
Burkina/Lutte contre le paludisme : Les journalistes (...)
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de (...)
Burkina : Les chefs traditionnels réitèrent leur (...)
Santé au Burkina : CICDoc offre du matériel biomédical (...)
Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du (...)
Burkina : Un exercice militaire prévu le jeudi 30 juin (...)
Éducation au Burkina : Le ministère de l’Education et (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées : Le (...)
Burkina : le monde de l’artisanat célèbre la journée des (...)
Insécurité alimentaire au Burkina : Environ 3,5 millions (...)
Burkina : La direction générale des douanes fait son (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30702

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés