Actualités :: Burkina/ Ouahigouya : Un don de vivres de CIMAF Burkina aux déplacés (...)

La cimenterie CIMAF Burkina a fait don de vivres aux personnes déplacées internes du site de l’ex IRA à Ouahigouya, dans la région du Nord. Ce don, d’une valeur de 15 millions de F CFA, a été salué à juste valeur par les bénéficiaires.

Ce sont dix tonnes de maïs, dix tonnes de riz et 100 bidons de 20 litres d’huile, le tout d’une valeur de 15 millions de FCFA, que CIMAF Burkina a remis ce jeudi 28 avril 2022 aux personnes déplacées internes du site de l’ex IRA à Ouahigouya.

Claude Marcelin Kompaoré, directeur commercial et marketing de CIMAF Burkina, a indiqué que ce geste s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociale de l’entreprise qui est présente au Burkina depuis 2015 avec deux usines installées à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso d’une capacité de plus de 1 200 000 tonnes de ciment par an.

Le directeur commercial et marketing de CIMAF Burkina (à droite) remettant officiellement les vivres au préfet du département de Ouahigouya et au directeur provincial de l’Action sociale.

« Au-delà de notre mission de produire et de commercialiser du ciment de qualité pour nos clients, nous nous attachons à mettre en œuvre des projets industriels exemplaires, socialement responsables et respectueux de l’environnement », a laissé entendre M. Kompaoré.

Les vivres remis par CIMAF Burkina viennent renforcer les efforts du gouvernement burkinabè et d’autres bonnes volontés dans la prise en charge des personnes déplacées internes. « Cette opération est une manifestation de solidarité, credo de notre société. CIMAF s’est toujours engagée à soutenir les populations des sites dans lesquels elle opère, afin d’appuyer les efforts du gouvernement », a indiqué le directeur commercial et marketing.

Les vivres sont composés de maïs, de riz et d’huile le tout d’une valeur de 15 millions de F CFA.

Le préfet du département de Ouahigouya, André Lankoandé, a indiqué qu’il faut plus de 2 000 tonnes de vivres par mois pour faire vivre les 218 000 personnes déplacées internes de Ouahigouya. Ce geste de CIMAF est donc la bienvenue. « La réponse humanitaire au regard du nombre croissant de déplacés internes est de plus en plus difficile (...) Ce que nous recevons aujourd’hui nous soulage et permet d’injecter un peu plus d’énergie dans nos stocks pour pouvoir apporter la réponse alimentaire à ces personnes déplacées », a confié M. Lankoandé.

Hamadoun Barry, représentant les déplacés internes, a remercié CIMAF pour le geste à leur endroit.

Hamadoun Barry représentant des bénéficiaires a remercié CIMAF Burkina pour son geste à leur endroit. Il a promis que ces vivres ne se retrouveront pas sur la place du marché. « Nous sommes vraiment contents de recevoir ces vivres. Nous remercions CIMAF qui a pensé à nous. Que Dieu bénisse cette entreprise », a-t-il laissé entendre.

Les déplacés internes, en plus de formuler des vœux de prospérité à l’endroit de CIMAF Burkina, ont aussi souhaité que la situation sécuritaire s’améliore, afin qu’ils puissent retourner chez eux.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Burkina Faso : Les prix des loyers tels que prévus par (...)
Ouagadougou : Une crise foncière divise les habitants de (...)
Problèmes fonciers à Yagma : « Toute activité de vente et (...)
Lutte contre l’insécurité dans la sous-région : « Djibrill (...)
Boucle du Mouhoun : L’insécurité et la cherté des intrants (...)
Santé : Un projet pour améliorer l’analyse et l’utilisation
Burkina : Déclaration relative à la gouvernance (...)
Prix Martin Ennals 2022 : le lauréat burkinabè, fait (...)
Centre-est : Une journée régionale d’orientation scolaire (...)
Ordination presbytérale à Tenkodogo : Les abbés Raoul (...)
MODHEM+ : Un bilan d’étape jugé satisfaisant
Archidiocèse de Ouagadougou : 23 prêtres appelés à (...)
Lutte contre l’insécurité à Ouagadougou : La Police (...)
Paix et cohésion sociale au Burkina : 24 femmes initiées (...)
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)
Situation nationale : L’Observatoire national (...)
Lutte contre le cancer du sein : La section féminine de (...)
Gratuité des soins de santé au Burkina : 3,4% des (...)
Se réorienter et étudier ce qui nous passionne : (...)
6e édition du Grand prix de l’inclusion : Pari réussi (...)
Gestion des ressources humaines au Burkina : Un déjeuner (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30744

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés