Actualités :: Possible augmentation du prix du pain au Burkina : La Ligue des (...)

La Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) a organisé une conférence de presse ce jeudi 28 avril 2022 à son siège de Ouagadougou. Elle a signifié son mécontentement face à la possible hausse du prix du pain.

Le 27 avril 2022, la Fédération burkinabè des patrons de boulangeries et confiseries a tenu une conférence de presse où elle a proposé d’augmenter le prix du pain, qui passerait de 150 à 200 FCFA. Cela a suscité une vague de critiques de la part des consommateurs au nombre desquels la Ligue des consommateurs du Burkina.

Pour la LCB, la guerre en Ukraine n’est pas une raison valable pour faire augmenter le prix de cette denrée de première nécessité. Aussi, elle a signifié que le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire et que cela a un impact négatif sur la poche du consommateur. Cette possible augmentation est donc mal placée. « La Ligue des consommateurs du Burkina oppose une fin de non-recevoir à toute action ou tentative d’augmentation du prix du pain », a martelé le président de la LCB, Dasmané Traoré. Il a affirmé que la solution ne réside pas en l’ajustement des prix du pain à 200 FCFA pour le poids de 200 grammes, mais plutôt à la baisse des ristournes des clients et des livreurs. Il a souligné qu’il est impératif qu’il y ait une mise en œuvre d’un code de bonne conduite soumis à toutes les boulangeries.

Dasmané Traoré a prévenu que la LCB ne se laissera pas faire si l’on constate une hausse du prix du pain

Le gouvernement appelé à prendre ses responsabilités

Au-delà de la possible augmentation du prix de la miche de pain, Dasmané Traoré et ses camarades ont stipulé qu’ils constatent que le prix de la baguette du pain de 150 FCFA ne respecte souvent pas les normes de qualité et de poids. La LCB a prévenu que s’il arrivait que la Fédération burkinabè des patrons de boulangeries et confiseries passe à l’action, elle appellera les consommateurs au boycott. « Nous allons faire un sit-in avec les consommateurs au niveau du ministère du Commerce. En deuxième lieu, nous appellerons tous les consommateurs à boycotter toutes les boulangeries qui auront cette tendance à augmenter le prix du pain. Nous allons mener des actions fortes », promet Ousseini Ouédraogo, secrétaire général adjoint de la LCB.

Il a renchérit en demandant au gouvernement et plus particulièrement au ministère du Commerce, de prendre ses responsabilités. « Le gouvernement de transition a sifflé la fin du match et de la récréation pour que ce désordre sur le plan national, impactant le droit des consommateurs puisse prendre fin ».

La LCB suggère au gouvernement de stopper cette tentative des faîtières des boulangeries et de trouver des mécanismes adéquats pour soulager les boulangeries de sorte à ce que la qualité et le prix du pain et des produits dérivés des blés soient préservés.

Ousseini Ouédraogo a demandé au gouvernement de siffler la fin de la recréation

La Ligue des consommateurs du Burkina a rappelé que la fédération n’en est pas à sa première tentative. En 2021, elle avait initié des actions pour convaincre le gouvernement et la LCB de l’importance d’augmenter le prix du pain. Mais la ligue s’y était formellement opposée. Au cours des concertations avec le ministère du Commerce et les parties prenantes, il avait été demandé aux boulangers de revoir les commissions octroyées aux distributeurs.

En février 2022, la fédération était encore revenue à la charge en proposant d’augmenter les prix à cause de la crise en Ukraine. Lors d’un point de presse, ce 28 avril 2022, le ministre du commerce, Abdoulaye Tall, a notifié qu’une seule partie ne peut décider de la hausse du prix du pain.

Samirah Bationo
Lefaso.net

Burkina Faso : Les prix des loyers tels que prévus par (...)
Ouagadougou : Une crise foncière divise les habitants de (...)
Problèmes fonciers à Yagma : « Toute activité de vente et (...)
Lutte contre l’insécurité dans la sous-région : « Djibrill (...)
Boucle du Mouhoun : L’insécurité et la cherté des intrants (...)
Santé : Un projet pour améliorer l’analyse et l’utilisation
Burkina : Déclaration relative à la gouvernance (...)
Prix Martin Ennals 2022 : le lauréat burkinabè, fait (...)
Centre-est : Une journée régionale d’orientation scolaire (...)
Ordination presbytérale à Tenkodogo : Les abbés Raoul (...)
MODHEM+ : Un bilan d’étape jugé satisfaisant
Archidiocèse de Ouagadougou : 23 prêtres appelés à (...)
Lutte contre l’insécurité à Ouagadougou : La Police (...)
Paix et cohésion sociale au Burkina : 24 femmes initiées (...)
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et (...)
Situation nationale : L’Observatoire national (...)
Lutte contre le cancer du sein : La section féminine de (...)
Gratuité des soins de santé au Burkina : 3,4% des (...)
Se réorienter et étudier ce qui nous passionne : (...)
6e édition du Grand prix de l’inclusion : Pari réussi (...)
Gestion des ressources humaines au Burkina : Un déjeuner (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30744

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés