Actualités :: SOFITEX : Jonas Bayoulou revient dans la maison comme Directeur (...)

Pendant plus de 30 ans, l’homme, le nouveau directeur général de la société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX), Jonas Bayoulou, a travaillé pour l’institution dont la destinée lui a été confiée, au cours du traditionnel conseil des ministres tenu ce 20 avril 2022. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité au sein de la boîte. Une société qu’il semble très bien connaître. Qui est l’homme ?

Né à Tierkou dans la commune de Tcheriba, l’ancien élève du lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso est titulaire d’un diplôme de maîtrise en sciences économiques/économie et planification obtenu en 1986 à l’université de Ouagadougou.

Après ce premier diplôme supérieur, il obtiendra par la suite deux diplômes d’études supérieures spécialisées ( DESS). Le premier obtenu en 1993 au centre d’études financières, économiques et bancaires (CEFEB) à Paris et Marseille, en stratégies et gestion des entreprises et le second en monnaie et technique bancaire à Paris, France.

Qualifié dans la vie professionnelle de gros travailleur, pragmatique, courtois et très discret, Jonas Bayoulou, selon ses collaborateurs, a toutes les qualités requises pour diriger une entreprise. Ses compétences lui ont valu plusieurs postes de responsabilité lors de son passage à la Sofitex.

Parmi les nombreuses fonctions occupées au sein de la boîte, il a été directeur commercial de 1988 à 2000, responsable Intérimaire de l’audit et du contrôle interne et directeur des transports et de la logistique cummulativement avec la fonction de directeur commercial.

Jonas Bayoulou a par ailleurs été président délégué des cercles de qualité, conseiller technique du directeur général et inspecteur général des services (Auditeur général ).

Outre la SOFITEX, l’économiste a été aussi président de l’association burkinabè pour le management de la qualite ( ABMAQ) de 2008 à 2014, ainsi qu’administrateur représentant la Sofitex au conseil d’administration des sociétés ci dessous citées. Il s’agit de la CITEC de 1998 à 2009, du CBC de 2003 à 2009 entre autres.

Depuis novembre 2016 à nos jours, Jonas Bayoulou occupe le poste de directeur général de la société africaine des produits phytosanitaires et d’insecticides ( SAPHYTO).

Jonas Bayoulou est également un mordu du sport depuis le lycée. Il a présidé le district de l’Ouest du tennis lors des saisons 1993 et 1994. Entre 1995 et 1996, il est chargé des relations extérieures à l’Association sportive des Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB) avant d’occuper jusqu’en 2000, la présidence du comité directeur de l’ASFB. De 2000 à 2002, il est président du conseil d’administration toujours de l’ASFB. Sous sa conduite, le club sera trois fois finalistes de la coupe du Faso et vainqueur de l’édition de 1998. Le club a été également cinq fois vainqueur de la coupe du parc animalier en handball dames.

Jonas Bayoulou est chevalier et officier de l’Ordre national burkinabè.

Lefaso.net

Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)
Burkina Faso : Une loi portant statut de martyr et (...)
Comité international de la Croix-Rouge : Plus d’une (...)
L’athlète Hugues Fabrice Zango devient Ambassadeur (...)
Campagne agricole dans le Poni : L’engrais organique et (...)
Prise en charge des psycho-traumatismes : L’Institut (...)
Lutte contre la pauvreté : Le Burkina Faso veut (...)
72 heures de l’élève diplomate au Burkina : Développement (...)
Rumeurs sur la fermeture des frontières entre le Burkina (...)
Burkina : AMPO offre 20 tricycles à des personnes à (...)
SUNU Assurance Burkina : Les journalistes formés sur les (...)
Burkina Faso : Une association dédiée à la promotion de la (...)
Ouahigouya : Une vingtaine de kilos de chanvre indien (...)
Montée des couleurs : La direction régionale de l’Ouest (...)
Job de vacances au Burkina : Amir Belsalad, l’adolescent (...)
Affaire inhumation des restes de Thomas Sankara et ses (...)
Enseignement supérieur au Burkina : L’université Thomas (...)
Occupation illégale de parcelles à Komsilga : Des bornes (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés