Actualités :: Participation citoyenne des jeunes : Le projet JERP à l’heure du (...)

Lancé en février 2020, le projet Jeunesse engagée et responsable pour une participation démocratique effective au Burkina Faso (JERP) arrive à terme après deux années de mise en œuvre. Afin de faire le bilan des interventions réalisées par le projet qui est mis en œuvre par Terre des Hommes Italie et l’Association des scouts du Burkina Faso, un forum national de capitalisation et de partage des résultats se tient ce 20 janvier 2022 à Ouagadougou.

Le projet JERP a été initié, dans l’objectif de renforcer la participation citoyenne des jeunes et consolider la démocratie. Avec l’accompagnement financier de l’Union européenne, les activités se sont déroulées dans au total six communes de trois régions du pays. Ce sont les arrondissements 3, 12 et 6 dans la commune de Ouagadougou, la commune de Koudougou ainsi que celles de Manga et Gogo.

Une vue des participants au forum

A en croire Robert Zouma, coordonnateur du projet JERP, ces activités ont permis le renforcement des capacités de plus d’une centaine de jeunes et une quarantaine d’élus locaux. Elles ont consisté à l’élaboration et à la diffusion de 07 modules sur différentes thématiques en lien avec la participation citoyenne ainsi que le renforcement des capacités des jeunes à travers différents clubs et des élus locaux.
Des dialogues structurés, qui consistaient à mettre ensemble les jeunes et les élus locaux afin d’interagir sur les préoccupations des jeunes dans les zones d’intervention ont aussi été organisés.

Robert Zouma, coordonnateur du projet JERP

Ces dialogues ont abouti à l’élaboration de chartes qui vont orienter la collaboration entre les jeunes et les élus locaux. De plus, un guide de capitalisation des bonnes pratiques a été élaboré et sera diffusé pour atteindre toutes les cibles. Il va servir de canal d’orientation pour diffuser les valeurs promues dans le cadre de la participation citoyenne, précise Robert Zouma. Un film récapitulatif de l’ensemble des interventions a également été réalisé et sera projeté lors du forum.

Pour Noel Luli, chef de la délégation Terre des Hommes Italie au Burkina Faso, l’intérêt de son institution pour le projet JERP, s’explique par la nécessité, de créer des cadres de formation, d’échanges pour les jeunes, qui représentent une part non négligeable de la population. Il ajoute que les cadres de dialogues institués entre les jeunes et les élus locaux, ont permis aux derniers cités d’être plus attentifs aux préoccupations des jeunes. C’est donc un satisfécit qui se dégage à quelques jours de la clôture du projet.

Noel Luli, chef de la délégation Terre des Hommes Italie au Burkina Faso

Le patron du forum, Bruce Emmanuel Sawadogo, directeur général des libertés publiques et des affaires politiques, a invité les jeunes à s’engager véritablement, s’ils espèrent voir les choses bouger en leur faveur sur le plan politique. " Ce projet vous a donné des outils qui vont vous permettre de forger votre participation sur les plans politiques et démocratiques. Vous avez une longueur d’avance à travers les outils qui vont ont été donnés au cours du projet. Prenez-les et mettez-les en œuvre", leur a-t-il recommandé.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Drame de Perkoa : Le gouvernement suit de près la (...)
Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée (...)
Mineurs coincés à Perkoa : La section Sanguié du MBDHP (...)
Prévision saisonnière 2022 : Les pluies seront abondantes (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées au Burkina (...)
Publicité des produits de la pharmacopée traditionnelle (...)
Journée internationale des musées : "Le pouvoir des (...)
Vie chère à Ouahigouya : Consommateurs et commerçants (...)
Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel/Burkina (...)
Dépolitisation et renforcement de la méritocratie au sein (...)
Journée internationale du vivre-ensemble en paix : « Il (...)
Le Droit et le métier de Juriste avec Aurelie (...)
Commémoration de la journée de l’infirmière : Le conseil (...)
Avis de recherche : Sidibé Ramata, porté disparu depuis (...)
Éducation au Burkina : Les acteurs à l’école de la (...)
Bam : Bassinko en partage solidaire des personnes (...)
Droits humains et droit international humanitaire au (...)
Auto-emploi au Burkina : Les étudiants de l’université de (...)
Lutte contre la drogue au Burkina : L’association LYDIE (...)
Super Léo : La nouvelle farine infantile fortifiée en (...)
Banditisme : Cinq présumés délinquants mis hors d’état de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30303



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés